AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.55 /5 (sur 106 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Delman se passionne pour une activité d’écriture dès l’adolescence.

Après des études d’histoire de l’art, elle travaille dans des musées et des bibliothèques de la région.

Si les années qui suivent sont consacrées à sa famille, elle n’abandonne pas l’écriture pour autant et c’est au début de l’année 2016, à la suite d’une conversation avec son fils, qu’elle se décide à sortir ses manuscrits du placard.

L’année 2016 est marquée par la parution de deux de ses œuvres en autoédition : "Corsaire au nom du roi", un roman historique sur fond de guerre de Sept ans et "Un passé perdu" une nouvelle fantastique consacré aux métamorphes.

"Tamara : Le réveil de l'Eris" (Évidence Éditions, 2017), le premier tome d'une saga de fantasy urbaine, raconte les histoires d’une jeune étudiante en art chargée de sauver la magie des Trois Royaumes.

Originaire du Nord, mère de famille, elle vit à Avesnes-sur-Helpe.

page Facebook : https://www.facebook.com/delman.auteure
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Delman   (14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
DELMAN59   09 juillet 2017
Tamara, tome 1 : Le réveil de l'Éris de Delman
Il se plaça derrière moi. Son menton se cala sur le haut de mon épaule droite. D’office, il saisit mes mains dans les siennes et les pointa en direction de la cible. Je me retrouvais enveloppée par son corps qui se collait au mien dans une étreinte presque intime. Son souffle chaud sur mon cou me fit frissonner et mes poils se hérissèrent sur la quasi-totalité de ma peau. Mes hormones se mirent aussitôt en mode « bouilloire électrique ».



« Euh ! Non, mais là, c’est juste pas possible… Comment suis-je censée me concentrer alors que l’objet de mes fantasmes se tient pile derrière moi ? »



Lequel, d’ailleurs, ne paraissait pas du tout perturbé par notre proximité.
Commenter  J’apprécie          40
LabiblideVal   21 octobre 2020
Dentelle et magie noire de Delman
Si seulement j'étais née garçon, j'aurais pu étudier et voyager tout mon soûl. Tandis que là, bloquée dans un corps de femme, je ne pouvais qu'espérer.
Commenter  J’apprécie          50
DELMAN59   09 juillet 2017
Tamara, tome 1 : Le réveil de l'Éris de Delman
— Ensuite, quand un prince fé s’unit à une partenaire pour la vie, il appose son empreinte. Elle devient son égale. De cette manière, il la désigne aux autres prétendants comme étant sa promise. C’est ainsi.



— Quel rapport avec moi ?



— Durant notre étreinte, la lumière t’a marquée.



— « Marquée » comment ?



— Observe-toi.



De l’index, il pointa une mèche qui reposait sur mon épaule.



J’y regardai de plus près. Elle n’était plus châtain, mais blond presque argenté. De la même couleur que la chevelure d’Abrahel. J’avais l’impression de ressembler à Anna, l’héroïne du film d’animation la reine des Neiges.



Je saisis ces longs fils dans ma main et les observais avec attention. Pas de teinture express ou de trucage grossier. Ils avaient bel et bien changé de couleur. Mon malaise s’accentua.



— Qu’est-ce que c’est que ça ?



— C’est ce qui prouve non seulement que tu possèdes du sang royal, mais également que tu es destinée à devenir ma femme. De manière officielle cette fois, puisque nous avons déjà



partagé nos fluides.



« Là, c’est sûr, je vais vomir ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DELMAN59   09 juillet 2017
Tamara, tome 1 : Le réveil de l'Éris de Delman
Les minutes s’égrenaient si lentement que je crus que plusieurs heures s’étaient écoulées. Je savais le déséquilibre à son paroxysme. Il allait se manifester sous peu et mon rôle s’avérerait alors crucial.

Soudain, une angoisse incommensurable monta en moi. Comme si une main géante comprimait mon cœur. Ce fut une sensation violente presque une souffrance. Je fouillai les alentours des yeux.

— Quelque chose arrive, murmurai-je tout à coup.

Yaël vint se placer près de moi. Je savais que lui aussi avait deviné ce changement quasi imperceptible dans l’air.
Commenter  J’apprécie          30
LabiblideVal   25 octobre 2020
Dentelle et magie noire de Delman
Je peux affirmer sans me tromper que sous cette apparente fragilité se cache un caractère de feu. Une femme dont le courage va de pair avec les ennuis. Une entêtée avec un sourire d'ange. Un esprit libre et sans attaches qui suit son propre chemin et nous force, pauvres mortels que nous sommes, à soupirer dans son sillage.
Commenter  J’apprécie          30
DELMAN59   09 juillet 2017
Tamara, tome 1 : Le réveil de l'Éris de Delman
Je perçus une présence près de moi au crépitement de la magie sur ma peau. Pas besoin de me retourner. Je ne courais aucun danger. Je connaissais l’identité de cette personne.

— Je suis là, murmura la voix de Yaël à mon oreille.
Commenter  J’apprécie          30
DELMAN59   09 juillet 2017
Corsaire au nom du Roi de Delman
Des insultes fusèrent parmi les hommes de Noëlle-Marie. Elles redoublèrent lorsqu’un soldat, armé d’un fouet, se plaça derrière la jeune femme.



— Pour avoir attenté à ma vie, vous allez être condamnée à recevoir quarante coups. Sauf si vous faites amende honorable…



— Plutôt mourir !



Il s’abattit une première fois.



Elle serra les dents et pas une plainte ne franchit ses lèvres. Rémi voulut intervenir, mais Ambroise et Miguel l’en empêchèrent. Pour la soutenir, les hommes entonnèrent un chant corsaire.



Les morsures du fouet, elle ne les sentait plus. Son sang avait beau gicler à chaque secousse, elle faisait abstraction de sa douleur et ne songeait qu’à rester debout. Ne pas s’avouer vaincue. Jamais de son existence, le frère Ambroise n’avait prié avec autant de ferveur.
Commenter  J’apprécie          10
DELMAN59   10 février 2021
Les Anges de Boston, Tome 1 : Les Plumes d'ébène de Delman
— Ariane ? Est-ce que c’est normal, ça ? me questionne Jennifer en pointant son doigt derrière moi.

Je me retourne et pousse un cri tandis que la stridente alarme anti-incendie s’élève dans tout l’appartement. En mode automatique, je m’élance en m’écriant :

— Merde ! Merde !

Une fumée noire et malodorante surgit de ma cuisine. Je cours comme une folle jusqu’à mon four et l’ouvre. Je crois être aspirée dans la gueule d’un dragon. Crachant mes poumons, j’extirpe mon plat et le dépose sur le plan de travail. Sur ma table de cuisson, la viande carbonisée a adhéré à la poêle. C’est une catastrophe. De son côté, Jennifer, toujours pratique, s’empresse d’ouvrir les fenêtres en grand pour aérer, histoire de faire disparaître au plus vite ce nuage opaque qui nous pique les yeux.

— Je crois que tu as détruit la poêle que tu venais d’acheter

Impossible de prétendre le contraire. Résignée, je soupire.

— Oui, je le crains.

— Dis-moi, qu’essayais-tu de faire avec elle, Aria ?

— Cuire ma viande. Mais, j’ai été… distraite.

Jen secoue la tête.

— Quand vas-tu apprendre à cuisiner correctement ?

— Mais, tu crois que je m’amuse à faire des signaux de fumée à l’indienne ou quoi ?

— Où est passé le robot multifonction que je t’ai offert le mois dernier ?

— Il est en réparation.

— Pour quelle raison ?

— Je l’ignore. La seule fois où je l’ai utilisé, il a expulsé une drôle de vapeur…

Jen m’observe d’un air désabusé. Elle enroule une mèche blonde autour de son index, la tête légèrement inclinée.

— Ma chérie, là il en va de l’avenir de l’espèce humaine. S’il te plaît, prends des cours de cuisine ! Au moins, tu ne feras pas courir de danger mortel à tes voisins et à tes invités.

Je lui fais une grimace.

— Très drôle.

Je secoue la tête, agacée.

— Je suis certaine d’y arriver un jour ! grommelé-je.

— Ton obstination est louable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DELMAN59   14 juin 2019
La tueuse au katana de Delman
Accroupie sur un muret délabré par le temps et le manque d’entretien, je laisse mon regard dériver sur la ville qui s’étend en contrebas. La nuit s’effiloche lentement, cédant la place à des filaments lumineux, prémices d’une aube nouvelle. Elle n’a aucune chance de gagner ce combat. J’aime beaucoup assister à ce spectacle. Le ciel se teinte d’une palette multicolore, unissant des ors et des mauves dans une superbe harmonie. C’est comme une bouffée d’air frais dans mon existence compliquée.

Mes pérégrinations nocturnes m’ont conduite en un lieu re-culé que je n’ai jamais foulé, moi qui pensais connaître New York par cœur. À la poursuite d’un Yoni, une créature surnatu-relle, je me suis éloignée du centre-ville pour me retrouver ici, dans un cimetière abandonné depuis des années, voire des siècles. Immobile depuis plusieurs minutes, je guette le moindre bruit qui me permettra de localiser ma proie.

Cela fait presque une heure que je la poursuis. Devinant que je la rattrape, elle a sans doute songé qu’un endroit désert serait un terrain idéal pour notre affrontement. Je ne me leurre pas. Ces créatures ne se laissent jamais prendre vivantes.

Un frémissement sur la droite attire mon attention. Dans les herbes hautes et les vestiges en ruines, ombragés de toutes parts, il est difficile de distinguer quoi que ce soit. En dépit de mes capacités hors pair et de ma longue expérience de Yonis, je ne possède pas de vision infrarouge. Seul mon instinct me guide. Je me sens épiée. Je n’ignore pas que mon adversaire se terre quelque part et attend le moment propice pour passer à l’attaque

— Je sais que tu es là !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DELMAN59   14 juin 2019
Au coeur de l'ombre de Delman
Ce fut un véritable massacre.

Les cavaliers noirs de Phobos déferlèrent sur notre communauté, comme une armée de grizz, des créatures féroces aussi hautes que des lions de montagne. La poussière soulevée par les sabots des chevaux, les hennissements de ces derniers,cabrés sous les assauts de leur maître conféraient à mon village une impression chaotique.

Les premières victimes furent celles qui n’avaient pas eu le temps de revenir. Les travailleuses des champs, les cueilleuses d’herbes… Les chevaliers leur tombèrent dessus tel un essaim funeste. Elles furent mises en pièces, tailladées comme de vulgaires morceaux de viande. Aucune pitié, aucune clémence!

Face à eux, nos Attaquantes se battaient avec hargne.Malgré leur infériorité, elles ne reculaient pas. Leur magie offensive, alliée aux armes qu’elles manipulaient, avait entamé les rangs de nos ennemis. Mais il était évident que la partie était perdue d’avance. Nous étions pacifiques pour la majorité d’entre nous. Pas rompues aux combats. Notre communauté estimait qu’il n’y avait pas de solution dans la violence. Chaque vie était précieuse et nécessaire à l’équilibre de ce monde.

J’avais beau m’efforcer de trouver, je ne voyais pas comment mettre un terme à ce conflit avec mes maigres pouvoirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Vindicta" de Sire Cédric.

Comment s'appelle la fillette renversé sur le trottoir au début du roman ?

Audrey
Marie
Valentine
Jessie

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Vindicta de Cédric SireCréer un quiz sur cet auteur