AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.77 /5 (sur 78 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1965
Biographie :

Patrick Asté, dit Diastème est un auteur-compositeur-interprète, musicien, écrivain, dramaturge, scénariste, metteur en scène et réalisateur français.

Il se destinait à une carrière musicale avant de se retrouver à l’âge de vingt ans journaliste. Il écrit pendant quelques années dans la presse (7 à Paris, L’Autre Journal, 20 Ans, Première), avant de se tourner vers la littérature, le cinéma, et le théâtre.

Sa première pièce en tant qu’auteur et metteur en scène, La Nuit du thermomètre, avec Emma de Caunes et Frédéric Andrau, a été créée au CDN de Nice, avant d’être reprise au Théâtre Marigny (Paris) puis en tournée. Elle a reçu deux nominations aux Molières 2003. Suivra 107 Ans, adapté de son 3ème roman, toujours avec Frédéric Andrau, créée en 2004 à Avignon puis reprise au Théâtre de la Pépinière-Opéra puis en tournée. Puis La Tour de Pise, avec Jeanne Rosa, créée à Avignon en 2006, reprise au Théâtre de la Manufacture des Abbesses à Paris, puis en tournée en France et en Belgique. Au Théâtre du Chêne Noir, il effectue plusieurs créations, dans le cadre du Festival d’Avignon off : en 2008, il met en scène Les Justes d’Albert Camus, avec entre autres Frédéric Andrau, Jeanne Rosa et Linh Dan Pham ; puis en 2009, il met en scène sa création L'amour de l'art, avec à nouveau Emma de Caunes, Frédéric Andrau, Jeanne Rosa et Bertrand Combe.
Il écrit également pour le cinéma Tout contre Léo, avec Christophe Honoré, Coluche, avec Antoine de Caunes. Il a réalisé en 2001 un court-métrage intitulé Même pas mal, avec Frédéric Andrau, Jeanne Rosa, Judith El Zein et François Levantal. Son premier long-métrage en tant que réalisateur, Le Bruit des gens autour, écrit avec Christophe Honoré, est sorti en juillet 2008. Il est interprété par Bruno Todeschini, Emma de Caunes, Léa Drucker, Olivier Marchal, Linh Dan Pham, Olivier Py, Judith El Zein, Jeanne Rosa et Frédéric Andrau.
Diastème a écrit deux chansons (Un jour et Novembre) pour le chanteur Sinclair.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Diastème   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bienvenue sur ma chaîne YouTube ! ? Les livres mentionnés : -107 ans de Diastème ? Les personnes citées : Lucie : http://unequaldlibraryandstories.weebly.com ? Ce que je porte sur la vidéo : Tshirt : Pimkie Collier : Brandy Melville ? Retrouvez-moi sur : Amazon : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/1NC5XBWD065ZB Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/tartealarhubarbe/ Instagram : http://instagram.com/helolmr/ Twitter : https://twitter.com/mot_rose


Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
killyan   06 mars 2016
107 ans de Diastème
Quand on est différent on est seul. On ne peut rien faire contre ça. Les gens t'adorent au début, parce que tu es différent, tellement pittoresque, puis ils finissent par se lasser, se lasser de ta différence, de tes contradictions, de ta colère, se lasser et avoir peur. Les gens ont peur de ce qu'ils ne comprennent pas.
Commenter  J’apprécie          320
manonsmn   04 août 2014
107 ans de Diastème
Les gens n'ont pas assez de coeur pour aimer, les gens ne sont pas faits pour aimer, les gens sont faits pour haïr, se rentrer dedans, se taper dessus, ils aiment juste pour ne pas être seuls, c'est ça qui leur importe, ne pas être seuls, pour ça ils sont prêts à tout, même à se donner l'illusion d'aimer.
Commenter  J’apprécie          270
mandarine43   16 juillet 2011
107 ans de Diastème
Est-ce que là où tu habites, maintenant, tu penses à moi tous les jours, comme je pense à toi tous les jours, tous les soirs, toutes les nuits, à chaque seconde, chaque instant ? Est-ce que l'oubli est nécessaire à la survie ? Est-ce qu'on peut faire son travail de deuil lorsque la personne n'est pas morte ?
Commenter  J’apprécie          230
manonsmn   17 juillet 2014
107 ans de Diastème
Qu'est ce que tu fais? je t'ai demandé. Qui tu vois? De quoi tu parles? Est-ce que tu penses à moi tout le temps? Est-ce qu'à chaque seconde, chaque minute, mon visage vient dans ton esprit? Ma voix, mon corps, mes mains? Est-ce que t'as envie de te blottir, de me sentir, de me serrer contre toi? Est-ce que tu pleures des larmes de rage? Déteste-moi, allez! Vraiment! Dégueule-moi par tous les pores! Crache-moi dessus! Taillade-moi les veines, le cou, les cuisses, les bras! Mais pense à moi. Surtout, juste, pense à moi.
Commenter  J’apprécie          150
manonsmn   17 juillet 2014
107 ans de Diastème
Je n'ai plus de coeur, juste un muscle. Un muscle qui distribue le sang dans les différentes artères, qui fait tourner l'oxygène, les globules, les circuits. Un muscle qui fait son job de muscle.
Commenter  J’apprécie          140
EffeLou   23 octobre 2014
Un peu d'amour de Diastème
" Ce matin, dans ma boîte, j'ai trouvé un bijou. C'est une histoire un peu longue, mais il se trouve que pour des raisons de goût en matière d'oreilles, je suis un grand fan de Franck Monnet. Son premier album (Playa, chez Tôt ou Tard) m'a été conseillé par Jean-Yves (qui l'avait entendu sur FIP) et a, depuis, conquis l'ensemble des nôtres avec une force assez jouissive. Pour ainsi dire, dans certains coins des Corbières, c'est un album qu'on passe en boucle - et quand, du haut de ma capitale, j'ai comme des petites baisses de tension, il n'est pas rare que j'enquille 'Le Petit Déjeuner sur l'herbe' sur mon mange-disque dur. Ce matin, donc, je reçois par la poste le nouvel album du bougre. Je ne m'y attendais pas, j'ai fait comme d'habitude: stopper la vie autour, débrancher le téléphone, aller chercher une bière, gauler un paquet de clopes, et se vautrer sur le fauteuil le livret à la main. Je me suis offert quarante minutes quatorze de pure joie égoïste. C'est ça que je dois faire dans ce journal, je me dis, dire du bien, faire partager mon goût pour la chanson bien faite et faire vendre les albums des gens dont j'aime les disques, et aussi les bouquins, mais pas les films, si c'est possible, parce que ça commence à aller, les films. En résumé, achetez tous les albums de Franck Monnet, et me cassez pas les couilles."



p 154
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EffeLou   23 octobre 2014
Un peu d'amour de Diastème
" C'est au nombre de ses ennemis que l'on reconnaît la valeur d'un bonhomme", m'a dit mon camarade Ingmar, qui adorerait avoir un ennemi mais que personne veut être ennemi avec. Force me fut récemment de constater que mon Ingmar n'avait pas tort, et celui à qui il avait piqué la réplique non plus.



D'aussi loin que cela me turlutte, j'ai toujours rêvé d'avoir un vrai ennemi. Quelqu'un avec un style aussi fougueux que le mien, de la classe à foison, et qui penserait exactement le contraire de moi sur tout. Avec mon ennemi imaginaire, on aurait des rapports trop tendus. Par exemple, lui ferait les Beatles, moi je ferais les Rolling Stones; ou lui serait Antoine, moi je serais Johnny... Disons que lui serait Antoine et Johnny, moi je serais les Rolling Stones."



p 25
Commenter  J’apprécie          50
EffeLou   23 octobre 2014
Un peu d'amour de Diastème
" La semaine dernière, mon couple a vécu une dissension sérieuse.

- A l'occasion, m'a dit mon amoureuse, tu penseras à ranger les bouquins dans la chambre... Parce que là, c'est pas pour dire, mais on n'arrive même plus à atteindre le lit.

J'ai failli rompre."



p 86
Commenter  J’apprécie          60
manonsmn   04 août 2014
107 ans de Diastème
C'était ça, voilà, c'était évidemment ça, ton corps et le mien, c'était ça depuis toujours, le seul endroit au monde où je puisse me blottir, tes bras, le seul refuge, le seul calmant, la seule chose qui me tienne en vie, qui vaille le coup, la douceur de tes bras, ton sourire, tes baisers, tes caresses, tes soupirs, la seule belle chose au monde.
Commenter  J’apprécie          50
EffeLou   23 octobre 2014
La Nuit du thermomètre de Diastème
"

Lucie - Attends, attends.. J'ai vu un film, enfin, un début de film, où le mec il disait pas "je te tire dans le ras" mais "je te fume le bras". Je peux peut-être lui dire comme ça...

Simon - Ah ouais! Excellent! S'il raconte pas tout, tu lui fumes le bras! Quoiqu'il faut se méfier, quand même... Pour peu qu'il connaisse pas l'expression, et vu qu'il sera sûrement dans les vapes, peut-être qu'il va penser que tu veux vraiment lui fumer le bras, avec des allumettes et tout... Faut pas non plus que ça devienne n'importe quoi c't'histoire...

Lucie - Non, non, je crois que c'est vachement connu."



p 36
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le métier de Sam ?

cuisinier
ébéniste
jardinier
tavernier

15 questions
4366 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur cet auteur