AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.97/5 (sur 16 notes)

Nationalité : Guinée
Né(e) à : Conakry , le 19/12/2001
Biographie :

Mohamed Bangoura, dit Falmarès, est un poète.

À l’âge de 14 ans, après avoir traversé le Mali, l’Algérie, la Libye, il finit "par être embarqué sur un zodiac de 7 mètres où sont entassés 180 personnes, direction l’Italie".

C’est dans le camp de migrants de Bolzano qu’il se lance dans l’écriture. Il arrive ensuite en France, à Nantes en 2017, où il publie en 2018 son premier recueil de poèmes, "Soulagements". Il a alors 16 ans.

"Soulagements 2 : Tropiques Printaniers" est son deuxième recueil.

En 2020, il fait notamment partie du jury du prix Ouest-France Étonnants Voyageurs.

Falmarès prépare un BTS en alternance et habite à Nantes.

Source : www.etonnants-voyageurs.com/
Ajouter des informations
Bibliographie de Falmarès   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

France : Falmarès, réfugié poétique


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Femmes douces,
enfants lisses,
vont à la source à la recherche d'eau pure et limpide
à la recherche de vie
suivant des chemins d'espoir
marchant des kilomètres et des kilomètres
à la recherche d'eau à la recherche de vie.
femmes douces,
enfants lisses.
Commenter  J’apprécie          234
Je suis mort,
Je suis mort dans le désert du Sahara
et aujourd'hui tout le temps qui me reste à vivre
est une seconde chance
Commenter  J’apprécie          170
Suis-je un exilé, exilé des terres initiales,
Des terres élémentaires.
Sous cet hiver placide de l'Europe,
Il neige dans ma tête froide
Comme neige mon être.
Commenter  J’apprécie          110
La montée

Oh mon Dieu,
Quel vent,
Quelle distance entre le ciel natal et le ciel d'accueil ?
L'un m'a vu naître comme un chamois
L'autre me pousse vers l'immortalité.
Commenter  J’apprécie          100
A la grande manche du fleuve
Là où la mer boucle, tourne,
Bondit et tacle le golfe.
L'instinct renouvelle la joie de vivre.
Commenter  J’apprécie          92
Et après voilà ci-dessous un poème que j'ai écrit, que tu comprendras ou pas, on n'est pas obligé de comprendre un poème, l'essentiel c'est la sensation qu'il donne.

La vie est un voyage poétique.

(Lettre XIII)
Commenter  J’apprécie          70
Je suis ce poète à langue d'oiseau
Fils d'Afrique lointaine
Petit-fils de griot et de paysans
Et descendant premier de Césaire et Senghor.

Le monde est une jungle
J'invoque la mémoire des ancêtres
Et des poètes assassinés
Pour une terre en éclosion.

Je convoque le Temps,
Le héros de la vie et le meurtrier des héros
A la lumière des jours
A la mémoire prodigue des feux

D'ici et d'ailleurs partout encor
Partout surtout le ciel est une jungle

Je suis ce poète à langue d'oiseau
Fils d'Afrique lointaine
Petit-fils de griot et de paysans.
Commenter  J’apprécie          61
Migrants de tout voyage ! Migrants de tout lieu !
De toute béatitude ! De tout être !
Dans toutes les langues de la terre,
J'invoque le cœur des Hommes.

(Ode à mes frères migrants)
Commenter  J’apprécie          70
Balafre ! Toujours toi, balafre foncée !
Plus loin mes masques, mes coupures,
Mes tags, mes sillons,
Plus loin un ruisseau de sang coule
Tout le long de mes routes livides,
Plus près, sous mes taillades,
Ces bijoux noirs restent à jamais scellés.

(Balafre noire)
Commenter  J’apprécie          60
Pour trouver une source d'eau,
Les femmes parcourent à pied des distances
Infinies. Des lourdes calebasses posées sur leurs têtes lasses.
Ô ciel ! L'eau est la vie ; la femme s'appelle amour.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Falmarès (22)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz - Claude Gueux

En quelle année a été publié " Claude Gueux " ?

1859
1903
1834

14 questions
991 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..