AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.57 /5 (sur 235 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Charleroi , le 11/06/1948
Mort(e) à : Paris , le 08/01/2003
Biographie :

Franz Drappier, dit Franz, est un auteur belge de bande dessinée.

Il est baigné dans la bande dessinée dès son tout jeune âge grâce à son grand-père qui lui fait découvrir le western de Fred Harmann "Red Ryder" ( Cavalier rouge ). Et cela dure tout le temps de son cursus scolaire à l'Athénée royal de Binche (ses parents habitent à Ressaix). C'est aussi de cette époque que date, chez Franz la passion des chevaux : souvenir vivace des chevaux attelés du Bon Grain qui mènent les charrettes de boulangerie…et qu'il aurait souhaité posséder dans la prairie de ses parents.

Ses premiers dessins rétribués, c'est au Journal de Charleroi que Franz les produit, en croquant les champions du tournoi d'échecs… Au cours de ses humanités, quoi de plus naturel dès lors de s'orienter vers les arts plastiques et le dessin : l'Institut Saint-Luc de Mons d'abord, puis l'Académie des Beaux-Arts de la même ville.
Et une fois sa formation achevée, dès 1965, Franz va trouver à la fois les rédacteurs en chef de Dupuis et du Lombard , qui, fait assez rare pour être souligné, acceptent ses histoires de part et d'autre ! Et c'est comme ça qu'on peut le découvrir dans quelques Belles histoires de l'oncle Paul, chez Spirou et diverses histoires authentiques dans le Journal de Tintin . Franz n'a, à propos de cette période, qu'un seul regret : ne pas avoir travaillé avec Greg !

Et à dater de cette année-là, tout s'enchaîne à une cadence soutenue pour Franz . Au début des années soixante-dix, Franz enchaîne les travaux à une cadence frénétique. Dans le Journal de Tintin, il dessine "Korrigan" et "Mandrin", des récits imaginés par Vicq, et, dans la version belge de Pilote, il se frotte au dessin d’actualité. Il reprend en 1976 "Jugurtha", la série initiée par Hermann sur des textes de J.L. Vernal.

L’année suivante, il réalise sa première série, en tant que scénariste et dessinateur : "Lester Cockney" (1980). De sa rencontre avec D. Pecqueur naît une nouvelle saga, "Thomas Noland" (1982) publiée dans Charlie Mensuel.

Il crées, avec ou sans scénaristes : "Hypérion" en 1979, "Poupée d'ivoire" en 1988, "Hannah" en 1991, etc. L'année de sa mort sortait encore une de ses créations, "Akarad", et sa participation au "Décalogue" de Frank Giroud.

+ Voir plus
Source : http://www.bdfranz.be/
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Alfaric   05 juillet 2016
Jerry Spring, tome 22 : Colère apache de Franz
- Dites donc, Spring ! Z’êtes un sacré optimiste ! Vous croyez pouvoir transformer vos fainéants en honnêtes planteurs ! Ce serait-y pas que vous confondiez le rouge et le noir ? héhé…

- Vous ne savez pas de quoi vous parlez Smith ! C’est du maïs que nous allons planter… pas du coton !
Commenter  J’apprécie          190
Alfaric   30 octobre 2016
Jerry Spring, tome 22 : Colère apache de Franz
Je vous respect parce que vous êtes un symbole vivant de l’Ouest pionnier rude et sauvage. Mais les temps ont changé, Spring. Aujourd’hui, vous devez devenir le symbole du nouvel Ouest : celui de la civilisation et du progrès !
Commenter  J’apprécie          130
Alfaric   29 octobre 2016
Jerry Spring, tome 22 : Colère apache de Franz
La justice peut regarder de travers, mais elle n’est pas aveugle.
Commenter  J’apprécie          130
Alfaric   30 octobre 2016
Jerry Spring, tome 22 : Colère apache de Franz
- Toi je te conseille d’aller chasser le grizzli en Alaska ! Ce sera plus prudent pour toi !

- Je préfère la chasse au coyote ! Et l’Arizona me semble la région idéale…

Commenter  J’apprécie          110
goodgarn   12 juillet 2013
Le Décalogue, Tome 10 : La dernière sourate de Franz
- Décidément, ton maître et toi êtes comme le roseau : vous pliez au gré des tempêtes et des vents qui changent, mais vous retrouvez toujours votre assise, mmh ?

- Et toi, tu es comme l'olivier ! Les siècles passent et tu restes. Apparemment, on aime toujours les vieilles branches, par ici !

Commenter  J’apprécie          70
AxelBD   31 décembre 2014
Jugurtha, tome 15 : La pierre noire de Franz
J'en suis sûr... Aucun dieu n'habite ici. Aucun dieu ne voudrait s'enfermer entre des murs... Les vrais dieux sont dans le vent. Ils poussent les nuages et fécondent les esprits. Les vrais dieux comme les vrais hommes ne sont pas des bâtisseurs de murs...
Commenter  J’apprécie          50
AxelBD   27 décembre 2014
Brougue, tome 1 : Goff de Franz
- Allons, les enfants ! C'est bon pour ce soir. Tout le monde au lit ! ... Les plus hardis savent par où quitter l'atelier sans que je le sache pour courir et les bouges et la gueuse... Qu'ils n'oublient pas de bien refermer la poterne et de reposer la barre... Bonne nuit !...
Commenter  J’apprécie          40
Domichel   17 février 2014
Lester Cockney, tome 1 : Les Fous de Kaboul de Franz
- Mais mon général… !

- Non, Cockney ! Absolument pas ! Je ne peux rien faire, rien, même pour Miss Pebbleton…Le Radja de Chandisarth est une puissance énorme. Un seigneur, un vrai, militaire et religieux… Auquel la Compagnie des Comptoirs et même Londres versent de coquettes sommes pour avoir la paix. Juste ça, la paix… Alors aller lui réclamer sous le nez une jeune Hongroise sous prétexte qu'elle est soit-disant petite vicomtesse et l'amie d'une amie !…

(…)

- Fichez-moi la paix Cockney ! Je ne veux rien savoir, vous m'entendez ?… Rien du tout ! Je ne vous connais plus. Faites ce que vous voulez. Mais… Fichez-moi la paix avec vos histoires de dingues !
Commenter  J’apprécie          30
Arthore   27 mars 2019
Le Décalogue, Tome 10 : La dernière sourate de Franz
- Le sort des armes a placé sous la bannière de l'islam des peuples aussi différents que les égyptiens, les perses, les syriens, les libanais, les palestiniens ou les Afghans et ....

- l'unique ciment de ce vaste ensemble est la religion...

- une religion que le prophète a transmis par la parole et non par l'écrit; de sa prédication il ne reste que très peu de traces manuscrites si bien que les divergences d'interprétation se sont mises à fleurir menaçant à la fois le crédibilité de l'islam et la cohésion de l'empire....

Au cours de mes pérégrinations je suis tombé sur un groupe de croyants récitant une drôle de sourate en forme de décalogue. 10 commandements que le prophète aurait transmis à ses disciples avant sa mort et l'enquête sur l'origine de ces versets m'amène donc à Wadi-Beyh.
Commenter  J’apprécie          20
Alfaric   13 décembre 2016
Jerry Spring, tome 22 : Colère apache de Franz
Il est déjà fort étonnant de voir des hommes civilisés consacrer leur énergie à une activité aussi sordide que la survie d’une poignée d’Indiens pouilleux. Il faut sans doute y voir une forme de charité chrétienne… Mais il arrive un moment où l’honnête homme se doit de réagir. En effet, Messieurs les responsables de la réserve de San Carlos ont décidé d’apprendre à leurs Apaches incultes de quelle manière subvenir à leurs besoins ! Quel est le but poursuivi par ces deux inconscients ? Remplumer ces assassins chevelus ? Ruiner nos commerçants qui perdent, avec la réserve, un important client ?

Messieurs Carlton et Spring, la ville de Tucson attend vos explications !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..