AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.84 /5 (sur 63 notes)

Nationalité : République démocratique du Congo
Né(e) à : Kinshasa , le 3 mars 1961
Biographie :

Vit à Paris depuis août 1983. Partage maintenant, en raison de son implication politique, sa vie entre Paris et Kinshasa. Actuellement Premier Vice-Président de l'Alliance de Base pour l'Action Commune (ABACO).

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Monsieur Lonsi Koko, en quelques images (2/2)

Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
charlottedecourchevel   28 août 2016
Dans l'oeil du léopard de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Une subtile mélodie captivante, quasiment envoûtante, provenait de la pièce voisine. Les Bobongo Stars, à savoir les musiciens et les chanteurs de l’orchestre qui se produisaient de temps à autre dans ce dancing, étaient en train de répéter. On entendait la voix ensorcelante de Bastia Nama Matingu et le son endiablé, tout à fait captivant, de la guitare de Shakara Mutela K. Une telle ambiance équivalait à l’exotisme, dans toute sa pureté, pour les policiers français de la Compagnie républicaine de sécurité ! Dommage, le grand Michelino Mavatiku Visi ne faisait pas partie de cet orchestre ! Il aurait pu enrichir davantage, de quelques notes dont lui seul détenait le secret, la musique des Bobongo Stars. Cicéron Boku Ngoi et ses acolytes, éblouis par cet air envoûtant, lequel renvoyait à l’époque où la grande Cora Walton – connue sous l’appellation de Koko Taylor – faisait vibrer les tripes des Noirs dans la ville de Memphis dans d’État du Tennessee.
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregore   28 août 2016
Le justicier exécuteur de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Pendant ce temps, dans l’appartement de Roger Dercky, Christian Villonnard visionnait une vidéo cassette sur l’agglomération de Kinshasa. Une ville en érection. Il était question d’une émission spéciale sur le dancing des amoureux, lequel était un lieu des privilégiés du quartier de Matonge dans la zone de Kalamu. Une boîte de nuit où se confondaient génialement les looks disparates, dignes d’une partouze vestimentaire et de la mixité sociale. On y rencontrait des tigresses aux griffes acérées, des sirènes aux poitrines pesantes, au contour opulent à la Samantha Fox ou à la Gina Lollobrigida. Sapeurs, bohèmes, hommes d’affaires, intellectuels plus ou moins illuminés et putes de luxe exhibant des poitrines pleines – insolentes de fermeté, donc une insulte à la perfection – en avaient fait leur endroit de rencontre. […] De quoi réjouir l’archange Chamuel, pourvoyeur en flamme de l’amour et en aide relative à la compassion.
Commenter  J’apprécie          30
charlottedecourchevel   28 août 2016
Le justicier exécuteur de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
L’Africain considéra cet affront comme un acte prémédité, un véritable défi lancé contre lui. La première victime reposait déjà au cimetière du Père-Lachaise, tandis que la seconde souffrait terriblement à l’Hôtel-Dieu. Pourquoi ces deux attaques ? Ne s’agissait-il que, selon la conclusion non assumée de l’inspecteur Jean Labruyère, des avertissements à son encontre avant l’acte meurtrier ? Il était donc difficile d’éviter l’assaut final, avec tout ce que cela impliquerait comme violence. Si tel était le cas, pourquoi ces inconnus avaient-ils décidé de s’en prendre à sa personne ? Existait-il un lien, qu’il ignorait forcément, entre le commanditaire de cet acte criminel et lui ? Dans l’affirmative, lequel ? De quoi s’agissait-il ? Mystère ! Qui en voulait à sa peau ? Son appartement s’était-il transformé en boîte à Dibbouk ?
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregore   28 août 2016
La trilogie des Grands Lacs de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Des spécialistes en balistique affectés à la sécurité de la chancellerie, s’étaient occupée de l’investigation. Celle-ci fut apparaître que la balle, qui avait touché l’ambassadeur, fut la dernière d’une rafale ayant été tirée selon une diagonale montante. L’énoncé des faits reposait sur les témoignages visuels du personnel de la représentation française. Corroboré par le relevé des impacts de balles, il fut néanmoins très ambigu. Il laissa apparaître que les tirs en direction des locaux de l’ambassade furent effectués dans le feu de l’action par plusieurs types d’armes automatiques sans qu’il se soit agi d’un acte délibéré, à connotation politique, visant Son Excellence en qualité de diplomate. Joli jargon diplomatique qui consistait à dire les choses, tout en ne les dévoilant pas forcément.
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregore   30 août 2016
Drosera capensis de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
L’écrivain était en train de s’interroger sur le nombre de proies que les feuilles de cette plante humaine avaient capturées depuis qu’ils s’étaient séparés. De toute évidence, le rouge à lèvres couleur vermeille que Germaine utilisait donnait à ses lèvres sensuelles l’aspect d’un nectar susceptible d’attirer les victimes. Ainsi sa bouche secrétait-elle – en guise de salive – un mucilage, qui engluait et retenait la proie, produisant les enzymes nécessaires à la digestion. Quelle quantité de matières nutritives générées par la décomposition de ses victimes avait-elle absorbé dans le sillage de son banquier suisse ?
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregore   30 août 2016
Drosera capensis de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
On constate que l’être humain a de plus en plus besoin de quelque dose d’exotisme. En vue d’assouvir ses fantasmes, sans avoir peur de bousculer les moeurs, il s’élance désespérément à la recherche de l’animal sauvage. De nos jours, il n’est plus rare de croiser une tigresse, voire un vampire, à visage humain. Chacun se contente de jouer son rôle, peu importe lequel. Ainsi va la vie ! La destinée d’un être vivant et conscient n’est-elle pas déterminée par la totalité de ses actions passées, de ses vies antérieures ? Rien d’étonnant, car ces individus transitoires ne font qu’auto-libérer leur karma.
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregore   30 août 2016
Drosera capensis de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Germaine Payzac, descendante des Huguenots français qui s’étaient jadis installés en Afrique du Sud, plus précisément dans la région du Cap, avait à cette époque la manie de s’exposer longtemps au soleil, près de la fenêtre, telle une plante d’intérieur s’épanouissant en pot ou en terre. Cela avait poussé François Rouffignac à la surnommer drosera capensis, allusion à cette plante carnivore qui vit à l’état naturel, parmi les herbes, sur des sols marécageux et spongieux de type tourbière.
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregore   28 août 2016
La vie parisienne d'un Négropolitain de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
L’audition évolua cahin-caha vers l’avenir pour s’interrompre, d’une manière momentanée, un quart d’heure plus tard. Deux autres personnes surgirent dans la pièce, après avoir poussé avec violence la porte. Je crus que l’on venait de tirer à dessein sur moi. Les membres de cette branche policière étaient exemptés de port de l’uniforme. Un Noir trapu, bâti comme un lutteur, me toisa avec mépris. Un certain magnétisme se dégageait de ses yeux bleus. Pour la première fois, je voyais un individu de ma race ayant de tels yeux. Il s’agissait du responsable de cette bande. Le chef de cette cellule de choc. L’air d’un félin, la quarantaine à peine entamée, ce chauve me fit penser à Telly Savalas – connu sous l’appellation de Kojak. Théo pour les intimes.

« Le Kojak français, version bronzée, frappa fortement sa poitrine, en grimaçant en même temps. On se serait cru dans un parc zoologique.
Commenter  J’apprécie          20
atelieregregore   30 août 2016
Drosera capensis de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
On doit surtout se montrer intransigeant à l’égard d’un jouisseur. En lui pardonnant le fait de ne pas accompagner avec patience et délicatesse ses partenaires jusqu’au point de non- retour, on retombe dans la bestialité de l’acte sexuel. Rien n’est moins difficile que l’éjaculation. Pour y parvenir, il suffit de se masturber.
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregore   30 août 2016
Drosera capensis de Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Satisfaits de leur bien-être, refusant de perdre leurs acquis, ils sont prêts à décourager toute tentative inopportune. La froideur et le “désagréable“ – leurs armes favorites – cachent donc leurs faiblesses. Ils édifient pierre après pierre la fortification du mur qui les sépare des autres. En dépit des apparences, les moeurs n’ont jamais évolué.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-45761

Quel est le nom de ce pays constitué de la grande île africaine séparée du continent par le canal de Mozambique?

Zanzibar
Madagascar
Sainte-Hélène

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , îles , géographieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..