AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques de Hinako (14)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
I hate you, Sensei
  18 août 2019
I hate you, Sensei de Hinako
On retrouve bien ici, la plume de Hinako qui sait comment faire passer les émotions entre les mots et les dessins, avec cette romance interdite entre un lycéen émotif et un enseignant taquin et un peu pervers.

Aoi est surpris faisant une maladroite déclaration à l'une de ses camarades par le professeur Shizu qu'il n'apprécie pas. Celui-ci entre en scène pour montrer à Aoi ce qu'il aurait dû dire à la jeune fille pour lui faire plaisir, vexé Aoi repousse Shizu. S'ensuit le jeu du chat et de la souris entre le populaire professeur et l'élève jaloux mais attiré malgré lui par le charisme du beau trentenaire.

Malgré la différence d'âge, c'est une histoire mignonne et sincère, préservant la morale et joliment servie par de belles scènes fortes entre les deux jeunes hommes.

A ne pas s'en priver...
Commenter  J’apprécie          190
Blue lust, tome 3
  28 juillet 2019
Blue lust, tome 3 de Hinako
Quelle jolie série, les trois volumes de Blue Lust me sont passés entre les mains sans que je puisse m'interrompre, blottie sur le canapé, les larmes encore aux yeux en tournant les dernières pages. Tout ce qu'on attend d'une après-midi guimauve en commençant ce genre de manga, des émotions, des sentiments, un peu de tristesse et beaucoup d'amour...

L'histoire émouvante de deux lycéens pris dans les tourments de deux histoires d'amour contrariées, destins croisés, deux drames et trois vies qui basculent.

Déceptions, regrets, honte, peur, Hayato et Sôma devront trouver le courage d'accepter les erreurs passées pour donner une chance à leur amour et surmonter les obstacles qui se dressent devant un couple d'hommes pour espérer en l'avenir.

Finement illustrés, les personnages très expressifs, Hinako est au sommet de son art, j'ai adoré ce récit sur fond de harcèlement scolaire qui est malheureusement souvent une réalité.
Commenter  J’apprécie          190
Blue Lust, tome 1
  25 avril 2019
Blue Lust, tome 1 de Hinako
Blue Lust est l'une de ces séries qui vous attire dès le premier coup d'oeil grâce à sa couverture. Le résumé, lui, me semblait moins séduisant, du coup j'hésitais, mais comme on me l'a prêtait, je me suis facilement laissée tenter.

Cependant malgré toute mon envie, la lecture du premier chapitre s'est révélée assez difficile. J'ai eu vite peur de tomber dans tout ce que je n'aime pas dans les yaoi : relation non consentante, héros hétéro qui commence à devenir homo, psycho drame... J'ai beaucoup soupiré.

Heureusement, l'autrice a su réussir par la suite à retourner complètement la situation, du moins à mes yeux. Et j'ai beaucoup aimé lire la suite de cette romance sur fond de mal être adolescent, coming-out, homophobie et amitié bien sûr.

Hinako prend l'histoire un peu banale d'un lycéen, Sôma, mal dans sa peau parce que l'année passée dans son collège, les autres ont été très durs avec lui quand ils ont découvert ses penchants. Heureusement pour lui, il fait une rencontre qui va tout changer pour lui au lycée en la personne d'Hayato. Ce dernier le sauve et lui permet de s'ouvrir aux autres, de se faire des amis, de s'intégrer. Mais ce qui commence par une charmante amitié va petit à petit basculer vers autre chose.

J'étais assez réticente au début face à l'évolution de la relation Sôma-Hayato mais finalement petit à petit, j'ai trouvé ça doux et bien fait. Sôma est quelqu'un de très fragile mais il sait ce qu'il veut. Hayato a des dehors très solaire, mais il cache bien des failles et il a un lourd passé qui le hante. Les deux créent petit à petit un bel équilibre dans leur relation et celle-ci est construire avec une certaine subtilité passé le premier chapitre, qui était sûrement là pour accrocher les fans de boys love... Malheureusement, la fin vient rompre cet équilibre difficilement atteint et on sent que le prochain tome sera dramatique à souhait...

Blue Lust, après un départ difficile, fut donc une belle découverte. Je me suis attachée aux deux héros séparément mais aussi à la douce construction de leur couple qui n'en est pas encore tout à fait un. L'autrice témoigne joliment de ce phénomène atroce qu'est l'homophobie et des malheurs qui peuvent en découler. C'est une courte série à suivre, qui doit d'ailleurs se terminer ce mois-ci et dont je vais attendre la fin pour tout acheter !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Blue Lust, tome 1
  04 mars 2019
Blue Lust, tome 1 de Hinako
☼ Mon avis ☼



Blue Lust est un manga achevé au Japon en seulement trois tomes.

Ce premier volume touche les problèmes sociaux actuels comme par exemple l’adolescence, l'acceptation de soi ou bien l'orientation sexuelle.

Le scénario est sympathique, nos deux protagonistes cache en eux de lourds passé qui serons expliqué plus en détaille lors du prochain tome pour l'instant on ce contente que de quelques flash-back.

Les dessins sont fins et soignés, on ressens bien les émotions des personnages par contre les cases sont très vide seul les protagonistes sont travaillés.

La narration est subtil et très fluide, ce premier tome est centré sur Hayato et sont point de vue est très intéressant car, c'est grâce à lui qu'on apprend peu à peu à découvrir Sôma, qui est un garçon très fragile et attachant.

Un dur passé peu anéantir notre vie même après de nombreuses années, l'auteur montre à la perfection les douleurs que peuvent ressentir nos deux protagonistes.

Dans l'ensemble ce premier volume commence plutôt bien, que ce soit au niveau du dessins, du développement de l'intrigue ou bien de nos deux héros tout est réalisé à la perfection.

L'édition Taifu comics à réalisé un travail de grande qualité avec une couverture plutôt douce et une magnifique page en couleur sur papier glacé.
Lien : https://mangastra.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Blue Lust, tome 1
  01 avril 2019
Blue Lust, tome 1 de Hinako
Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité.



J’ai tout de suite accroché avec la couverture de ce manga. Les traits du visage de Hayato, sur cette image, ne sont pas foncièrement extraordinaires, mais d’une part le choix des couleurs et les ombrages sont très beaux, et d’autre part l’expressivité de cette illustration donne une belle mesure de cette histoire à la fois douce et torturée.



Les dessins, à l’intérieur, sont très beaux. J’aime les yeux très bridés de Hayato, et la délicatesse des traits de Sôma. Les expressions sont très bien rendues, particulièrement celles de Sôma qui, s’il est silencieux et discret, est justement très expressif. Hayato est plus en contrôle mais sa jovialité et sa tendresse pour Hayato, d’abord toute fraternelle avant de se transformer pas à pas, est magnifique.



Nous avons ici deux personnages qui ont vécu deux histoires de vie difficiles, mais chacun à sa manière. En fait, presque chacun à l’opposé de l’autre. Sôma, rejeté par ses camarades parce qu’il est gay et a déclaré sa flamme à l’un de ses amis ; Hayato, qui n’est pas homophobe mais a vu sous ses yeux un de ses camarades, amoureux de lui, se faire maltraiter sans jamais rien dire.



Chacun d’eux porte ce passé comme un poids secret qu’il n’ose dévoiler et qui le ronge : Sôma a peur de subir encore ce rejet et ce harcèlement qu’il a vécu, aussi s’est-il complètement renfermé au point de refuser d’avoir des amis, pour ne pas risquer de les perdre. Hayato, lui, a honte de son comportement, et est devenu « trop » gentil avec tout le monde pour tenter d’éponger ses torts. En découvrant le passé de son nouvel ami, il devient de plus en plus incapable d’avouer qu’il a été, en quelque sorte, comme les tortionnaires de Sôma. D’autant qu’il semble que le garçon qu’il a vu subir les moqueries et la cruauté de ses camarades aurait été blessé par eux sans que Hayato ne le protège… et cela, clairement, le ronge.



Alors que peu à peu Hayato se retrouve coincé, englué dans le poids de ce passé qui le fait culpabiliser chaque jour davantage, Sôma, au contact bienveillant de son nouvel ami, apprend à s’épanouir et à être lui-même. Le jeune homme renfermé et dépressif du début, timide et silencieux, éclot petit à petit pour apprendre à accepter l’amitié de ses camarades, rire et plaisanter avec eux, se joindre à eux et, simplement, reprendre vie après des années à subir le joug de ses propres peurs. Et quoi de plus normal quand on sait ce qu’il a vécu, ce harcèlement scolaire qui peut conduire un adolescent aux portes du suicide… D’une certaine manière, Sôma est mort le jour où son « ami », qu’il aimait, a révélé aux autres qu’il était gay, et que tous ont commencé à se moquer de lui, à le repousser, à le fuir avec ces horribles paroles remplies de dégoût. Alors forcément, à ses yeux, Hayato est un splendide cadeau du destin, le premier qui l’accepte comme il est, et ce malgré les sentiments qu’il sait que Sôma éprouve pour lui…



Blue Lust, c’est l’histoire de deux âmes en peine qui, au contact de l’autre, doivent faire face à leur passé et apprendre à avancer vers demain. Si au début les sentiments de Hayato sont très purs, à côtoyer Sôma, à découvrir son amour pour lui, à l’accepter et à le comprendre, il se pourrait qu’à son tour, il s’ouvre à des possibilités qu’il avait autrefois refusées. Qu’il s’ouvre à Sôma, à son amour dévorant et intense, qui pourrait bien le rendre heureux… si les fantômes de son passé ne reviennent pas, comme par le plus grand des hasards, le hanter à son tour…



Une très belle histoire d’adolescence, entre la simplicité de deux jeunes hommes qui balbutient dans l’art d’aimer, et la complexité de passés à réparer. Une histoire d’amitié qui se change en douceur en quelque chose de plus fort, une histoire, aussi, de tolérance et de respect. Un très beau moment de lecture à savourer… j’ai hâte d’avoir le second tome en main !



Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict
Lien : http://amabooksaddict.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Blue Lust, tome 1
  03 octobre 2020
Blue Lust, tome 1 de Hinako
C'est la première fois que je lis un yaoi. En fait, je n'en avais jamais eu l'occasion jusque là.



On suit ici l'histoire de Hayato, un jeune homme tourmenté par un évènement tragique de son passé. Il fait la rencontre de Sôma, un nouvel élève qu'il découvre penché dans le vide en haut d'un toit.

Au fil des jours, les deux hommes se rapprochent et Sôma lui dévoile ses sentiments (de façon un peu brutale par moment). Mais Hayato a déjà connu ça, une déclaration d'un autre homme à son encontre, et sa réaction avait eu des répercussions dramatiques sur son ami. Il ne veut pas recommencer, et va s'interroger sur beaucoup de choses.



On attaque fort avec ce premier tome en tombant directement dans le sujet de l'homophobie et du harcèlement. Ce qui peut sembler être de simples mots pour certains peuvent détruire une vie. Malheureusement, dans notre société, ces sujets sont toujours d'actualité. Est-ce si difficile de laisser les gens s'aimer ?

Commenter  J’apprécie          10
Blue Lust, tome 2
  01 avril 2019
Blue Lust, tome 2 de Hinako
Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité.



J’attendais ce second opus avec impatience, ayant adoré le premier. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dedans.



Comme pour le premier tome, j’adore la couverture. D’abord, ces tons de blanc et de clair, c’est vraiment reposant. Ça donne une impression d’immense douceur. De même que la proximité des deux personnages, et le petit dessin tout tendre au dos. Par contre, sur cette illustration, Sôma a l’air terriblement triste, je trouve. C’est peut-être lié à ce que je sais de l’histoire, mais le sentiment premier qui me prend en regardant cette couverture, c’est la mélancolie.



Ce second tome reste dans la lignée de douceur du premier, mais comme on s’en doutait à la fin du premier tome, les choses se compliquent pour Hayato et Sôma. Particulièrement, Hayato va devoir faire face à son passé, et accomplir des choix. Alors qu’il retrouve Miyazawa, les souvenirs remontent en force à son esprit, et avec eux, la culpabilité.



Et une question se pose alors : Hayato est-il sincère dans ses sentiments pour Sôma, ou bien sort-il avec lui pour tenter d’effacer les ombres de son passé, et de laver sa faute ? Si, pour Hayato, ses propres sentiments sont très clairs, il est évident que Sôma ne peut que douter de l’amour de son petit-ami. Quant à Miyazawa, une fois passée la surprise de voir Hayato embrasser Sôma, lui aussi se pose des questions… et la jalousie, la rancœur émergent alors.



Évidemment, Miyazawa ayant été amoureux fou d’Hayato dans le passé, et s’étant fait rejeter par tout le collège à cause de lui, ce qui a brisé leur amitié, il ne peut que souffrir à l’idée qu’Hayato soit finalement en couple avec un homme. On imagine bien que, si Hayato a commis une erreur dans le passé, il avait « pour lui » d’être hétéro, et que, pour Miyazawa, le découvrir amoureux de Sôma est un gros choc. Comme si tout ce qui s’était passé avait été faussé, comme si toute cette souffrance avait été pour rien, d’une certaine manière. Alors évidemment, Miyazawa semble bien décidé à nourrir des sentiments de colère envers son ex meilleur ami, et quelque part, on ne lui en veut pas.



De mon point de vue, même si Hayato a commis une grosse erreur en révélant les sentiments de Miyazawa pour lui devant toute sa classe, on sait qu’il était perdu, jeune et qu’il n’a pas involontairement voulu faire du mal à celui qu’il considérait, lui, comme son meilleur ami. Pourtant, Hayato porte en lui le désarroi de cet ami perdu, et se sent coupable des évènements qui ont découlé de cette révélation, et se sont terminés par une tentative de suicide. C’est sûr que quand on est si jeune, il est difficile de ne pas se sentir coupable quand on est à l’origine d’évènements qui nous dépassent. Et il s’en veut tellement d’avoir trahi son ami… et tout autant de l’avoir perdu.



En découvrant le passé d’Hayato et Miyazawa dans ce second opus, on en apprend davantage sur les évènements, justement, et on comprend ce qui s’est passé. Alors qu’ils se retrouvent des années plus tard et qu’Hayato a évolué, je me demande s’ils pourront discuter à cœur ouvert et se retrouver, retrouver cette amitié si belle qui s’est effacée sur une simple faute. Simple faute, certes, mais qui a eu d’horribles conséquences.



Ce second tome aborde donc l’idée du harcèlement scolaire lui aussi, d’une manière un peu plus approfondie que dans le tome 1, même si on ne voit pas ce que Miyazawa a subi au collège, on peut raccrocher les éléments et on comprend à quel point ça a dû être dur et violent pour lui, d’autant qu’il a forcément eu le fort sentiment d’avoir été trahi par son meilleur ami. C’est donc un tome assez triste, je trouve, même s’il garde la légèreté et la douceur du premier opus.



La relation d’Hayato et Sôma va aussi évoluer, et forcément, pas dans la bonne direction. La communication, entre eux, est vraiment compliquée, ce qui ne va pas leur faciliter la tâche. Quand Hayato aimerait qu’ils se posent et qu’ils discutent ensemble du passé, du présent, de l’avenir et de leurs sentiments, Sôma, blessé et inquiet, se met en retrait. Et les choses, si elles semblent faire du yoyo entre espoir de réconciliation et désarroi complet, ne paraissent pas vraiment prêtes à s’améliorer, vu ce qu’on découvre sur le troisième tome, à venir…



C’est vraiment une très belle histoire, que je suis heureuse d’avoir découverte, et dont j’ai hâte de lire la suite. Hayato et Sôma sont deux personnages vraiment touchants, et leur relation m’émeut beaucoup
Lien : http://amabooksaddict.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Blue Lust, tome 1
  20 mars 2019
Blue Lust, tome 1 de Hinako
Un premier tome tout doux malgré les sujets difficiles abordés comme le rejet de soi face à la sexualité, l'affrontement du regard des autres. La mangaka traite, ici, les deux rôles : la victime mais aussi le persécuteur -l'ayant fait sans vraiment pensé à mal- et la difficulté de s'accepter, de se pardonner et surtout d'affronter des sentiments qui deviennent impossible à occulter. Les graphismes sont magnifiques, elle reste surtout centrée sur les personnages, elle s'attarde sur les expressions des visages et des mains, les décors passant souvent au second plan s’effaçant complètement quelques fois.



Elle arrive à nous placer des deux côtés du problème, on enrage pour tous les soucis que Sôma a dû affronter mais on compatit aussi pour Hayato qui compose avec ses indiscrétions, le malheur qu'il a causé à un jeune homme -qu'il finit par comparer à Sôma- les remords qu'il porte comme un fardeau et qui l'empêchent d'être vraiment sincère avec Sôma. La lecture de ce manga laisse un goût doux-amer qui demande urgemment la suite et nous amène à nous questionner quant au devenir de leur relation ... Rose Taylor
Lien : http://meninbooks.eklablog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Blue Lust, tome 1
  15 mars 2019
Blue Lust, tome 1 de Hinako
Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de Yaoi, je n’étais pas trop dans l’ambiance, mais en fin d’année je m’y suis relancé et j’ai commencé par Blue Lust, récemment sorti chez Taifu Comics.



Et j’ai fait une très bonne pioche car ce titre rassemble tout ce que j’aime. Une belle romance, des non-dits, des personnages avec un passé très complexe et des dessins très beaux, avec de grandes cases très aérées. Ici, la part belle est faite aux sentiments et non aux relations sexuelles.



L’histoire démarre immédiatement lorsque Hayato, aperçoit sur le toit de son lycée une silhouette qui semble vouloir se jeter dans le vide. Ni une, ni deux, il grimpe les étages à toute vitesse pour voler au secours de Sôma, un nouvel élève. Les deux garçons vont rapidement tisser des liens, car sans le savoir ils ont un passé assez similaire. Il n’est pas évident de vous parler de ce titre sans trop en dire, mais la question de l’outing est au coeur du récit.



Il y a aussi le jugement et la peur du regard des autres dont Sôma souffre beaucoup. Il n’est pas aisé pour lui de faire confiance à Hayato, de peur que ce dernier aille balancer à toute la classe qu’il est homosexuel. Sauf que Hayato comprends très bien la crainte de Sôma puisque quelques années plus tôt il fut lui-même responsable de l’outing d’un camarade qui s’était dévoilé à lui et ne s’était pas rendu compte de répercussions que cela pouvait avoir.



Blue Lust est une très belle surprise qui commence bien, mais que l’on jugera dans son ensemble une fois qu’elle sera terminée. En tout cas ce premier tome commence très bien, et la dernière page promet de beaux bouleversements. Le manga est terminé en trois tomes au Japon, et le deuxième devrait sortir fin février dans l’hexagone.
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Blue Lust, tome 2
  03 octobre 2020
Blue Lust, tome 2 de Hinako
Le passé de Hayato refait surface de façon inattendue. On comprends alors son passé, ses sentiments, ses émotions, et surtout sa culpabilité. Mais il doit désormais avouer son histoire à Sôma malgré le risque de le perdre : plus jeune, il a lui-même été un élément déclencheur dans une histoire ayant faillit coûter la vie à son ami homosexuel.

Ce deuxième tome est fort en émotions, et l'histoire entre Sôma est Hayato n'est pas simple.

On a envie que tout se passe bien pour eux, qu'ils arrivent à vivre leur amour en paix.
Commenter  J’apprécie          00
Blue lust, tome 3
  14 mai 2019
Blue lust, tome 3 de Hinako
Ce troisième tome de « Blue Lust » achève ici l'histoire d'amour de Hayato et Sôma, nous offrant une fin parfaitement aboutie. Quelques petits bonus viennent même ajouter une belle épilogue à ce récit qui se termine donc de façon a faire plaisir à tous les lecteurs.



Arrivé à ce stade de l'intrigue, celle-ci devient plus classique et nous réserve un peu moins de surprises qu'au démarrage. La fin est tout à fait convenue, mais c'est clairement ce genre de Happy End qu'on recherche quand on choisi une romance du genre de « Blue Lust ». Je suis donc très satisfaite de cette conclusion pas très originale mais totalement bien maitrisée par la mangaka.



Les dessins sont comme toujours très beaux et reflètent parfaitement l'ambiance douce-amer de ce yaoi. Les personnages sont toujours aussi expressifs. Les sentiments de chacun étant au coeur de ce genre de récit, pouvoir lire les émotions sur les visages des protagonistes est vraiment très important. Ici, c'est donc un sans faute graphique qui nous est offert par Hinato.



Pour ceux qui ne se seraient pas encore lancés dans la lecture de cette série de peur que la fin ne soit pas à la hauteur de vos espérances, vous pouvez dès à présent démarrer votre lecture de « Blue Lust ». Quand à ceux d'entre vous qui attendent avec impatience le dénouement de cette magnifique romance, je suis persuadée que, tout comme moi, vous ne serez pas déçu. Alors tous à vos manga, et bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Blue Lust, tome 2
  15 mars 2019
Blue Lust, tome 2 de Hinako
A la fin du tome 1, l’apparition de Noboru Miyazawa laissait présager qu’un mélodrame était sur le point de se jouer. En effet, Hayato n’avait jusqu’ici pas eu le courage de parler de son passé à Sôma, ayant peur de sa réaction. Mais comment garder le silence plus longtemps alors que la victime de ses agissements passés apparait tout à coup sous ses yeux ?



Les émotions sont traitées avec une grande justesse dans « Blue Lust ». Le propos ne semble jamais outrancier et les personnages ont tous des réactions logiques. Bien sur, la situation est terriblement compliquée. Les non-dits et les mensonges pèsent sur les personnages et leurs relations.



Le premier tome nous permettait de nous attacher très vite à Hayato et Sôma. Le lecteur se retrouve donc terriblement concerné par l’intrigue qui se déroule sous ses yeux. Ces adolescents sont à une période charnière de leur vie. Leurs blessures passées, mais aussi les vérités qu’ils tardent à admettre sont la cause de douleurs difficilement supportables.



J’ai vraiment adoré ce titre et n’ai plus qu’une hâte, voir sortir le troisième et dernier tome de « Blue Lust ». Cette intrigue relationnelle toute en finesse est une bouffée d’air frais dans le monde des yaoi. Les dessins sont d’ailleurs réellement splendides. Les planches sont claires et aérée. La lecture est donc fluide et très agréable.



Je recommande cette trilogie sans la moindre hésitation à tous les amateurs de drame sentimentaux où chaque émotion sonne juste. Vous ne serez pas déçu !
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
I hate you, Sensei
  13 janvier 2018
I hate you, Sensei de Hinako
...



J’ai apprécié.
Lien : http://www.yuya.fr/chronique..
Commenter  J’apprécie          00
You know what i want
  04 novembre 2017
You know what i want de Hinako
...



Je ressors vraiment mitigée.
Lien : http://www.yuya.fr/chronique..
Commenter  J’apprécie          00


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

stranger things

quelle est le petit déjeuner préféré de eleven ?

les oeufs avec bacon
les gauffres
ils ne le disent pas dans la série
je ne sais pas

20 questions
75 lecteurs ont répondu
Thème : Stranger Things, tome 1 de Jody HouserCréer un quiz sur cet auteur