AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 5 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cayenne , le 17/12/1978
Biographie :

Rien ne prédispose Ken à devenir photographe.

Il naît le 17 décembre 1978 en Guyane, d’une mère martiniquaise et d’un père aux origines chinoises. Les valeurs qui lui sont inculquées sont simples : tolérance, écoute, générosité.

Il grandit dans la cité du Grand Parc à Bordeaux. Ken commence à regarder, sans les juger, les plus démunis et partage avec eux ce qu’il possède, à commencer par son temps. Lorsqu’il reçoit tardivement son premier appareil photo, ce sont ses « amis de la rue », comme il les appelle, qui deviennent naturellement ses premiers sujets. Un artiste qui pratique la Street photographie apparaît.

Ses premières images sont publiées sur Facebook. Sa page « L’œil de Ken » touche rapidement un public nombreux. Les expositions se succèdent et un premier livre, Comme une ombre dans la ville, sort en février 2015.

Des résidences d’artistes lui sont proposées, donnant lieu parfois à des publications comme Les Glycines (Éditions Passiflore, novembre 2016).

La rencontre avec l’auteure Charlotte Canat est à l’origine de Syriens en regards, ouvrage qui rassemble les portraits saisissants de ces enfants, ces femmes et ces hommes qui ont fui l’horreur.

Ken ne tague pas, Ken ne graffe pas, il regarde, il photographie, donnant à voir l’autre comme différent, l’autre comme même. L’autre tout simplement.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
editionspassiflore   06 avril 2015
Comme une ombre dans la ville de Ken
Mohamed :

Il y a quelques mois, Mohamed a vécu un calvaire

qui aurait plongé beaucoup d’entre nous dans un silence profond.

Mais Mohamed a refusé de se taire et il a décidé de chanter,

guitare au bout des doigts, sa foi en l’humanité.



David et Christine :

« Je t’offre la rue pour royaume, mon amie.

Crions, chantons, hurlons !

Réveillons Bordeaux l’endormie !

Nous, saltimbanques.

Nous, sans-abris.

Nous, résidents de la république de la rue. »
Commenter  J’apprécie          10
editionspassiflore   08 novembre 2016
Les glycines de Ken
« Les doigts de mon mari qui dansent sur le piano. Chopin.

Mes pieds nus qui flirtent avec le parquet bruni.

Et je danse pendant des heures, des jours et des nuits. »



Cricri
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Ken (1)Voir plus