AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Kujira (68)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées


Entre deux, tome 1
  23 décembre 2019
Entre deux, tome 1 de Kujira
Saku essaye de prendre la place de son grand frère décédé en s'habillant et en se comportant comme ce qu'il est attendu d'un garçon. À l'inverse, Nozomi subit les injonctions de sa mère qui aurait préféré avoir une fille. 



La rencontre entre les deux enfants au primaire va sceller une relation particulière. Les quelques mots échangés vont aider chacun à mieux faire valoir leur identité.



Mais le temps passe et les sentiments de la jeune fille se transforment en une attente sentimentale alors que le jeune garçon enchaîne les conquêtes. 



La situation entre les deux adolescents se complique quand un autre garçon, celui-même qui s'était moqué d'eux, s'éprend de Saku...



J'ai aimé la manière dont l'autrice fait un parallèle entre nos attentes affectives et l'héritage parental. Elle arrive bien à nous faire ressentir le poids parfois étouffant des injonctions familiales. 



L'intrigue est menée en deux tomes qui traverse le primaire jusqu'à la fin du lycée. Le dessin se concentre sur les personnages, leurs expressions et notamment les regards. Il est agréable de les voir grandir de page en page. 



Au marivaudage amoureux de ce trio se superpose la question du lien et de la fidélité aux valeurs de sa famille. Leur intrication révèle la complexité de définir son moi, sa propre identité surtout à la puberté quand le corps change.



Cet élément intemporel permet une lecture à différents niveaux. 



À lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Entre deux, tome 2
  02 décembre 2019
Entre deux, tome 2 de Kujira
Ce n'est jamais facile de passer après un tome qui frôle le coup de coeur et pourtant ici, malgré une certaine précipitation due au format, l'autrice y réussit.



Dans ce second tome, nous retrouvons nos deux héros toujours en proie aux affres de l'adolescence mais surtout en grosse difficulté face à leurs familles déglinguées. J'ai été ravie de voir certains défauts du premier tome corrigés ici, en particulier le fait que Saku soit la seule dont on entende la voix. Il manquait vraiment celle de Nozomi et le fait qu'on nous fasse entendre celle-ci est un vrai plus dans cette suite. J'ai été autant si ce n'est plus touchée par son histoire et sa relation tordue avec sa mère, la façon dont il s'était enfermé dans un certain mal être au point de ne plus savoir comment en sortir, c'était d'une tristesse !



L'autrice a parfaitement su jouer sur nos sentiments et faire ainsi basculer son histoire d'une romance classique à un vrai récit sur l'adolescence et la construction des individus. Parce que c'est avant tout de cela qu'il est question avec ces deux enfants que leurs propres parents essaient de brider et de façonner à leur envie au détriment de leur propre personnalité et de leurs propres désirs. Le récit est poignant et bouleversant en ce sens, sans que l'autrice en fasse trop non plus. Tout sonne juste !



Chaque personnage est parfaitement construit, des deux héros avec toute leur complexité sur leur rapport au corps, aux personnages secondaires qui subissent les ravages de leur mal être, que ce soient les petites amies de Nozomi ou Arikawa qui rêve de sortir avec Saku depuis toujours mais n'y parvient pas. C'est riche et pas du tout cliché même si certains ressorts connus des shojos lycéens sont utilisés.



Je regrette juste que la fin soit un peu précipitée, un petit chapitre de plus n'aurait pas fait de mal même si j'ai trouvé la conclusion très belle et juste.



Cette courte série m'aura montré tout le potentiel de Kujira qui a partir d'une intrigue qui aurait pu sembler banale a bâti un récit fort avec des thèmes puissants et touchants. J'espère qu'on aura d'autres titres de sa part.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Switch Me One, tome 2
  20 décembre 2020
Switch Me One, tome 2 de Kujira
Après un premier tome déjà fort réussi pour mettre en scène des amis de longue date qui se mettent en couple de manière maladroite, la suite est tout aussi pertinente !



J'ai été agréablement surprise de continuer à suivre le quotidien de nos héros et de voir comment à chaque fois ils sont parvenus à esquiver les embuches positionnées devant eux et qui auraient pu les faire déraper. A chaque situation potentiellement dangereuse où la réponse aurait pu faire pencher dans la balance vers le côté négatif, comme c'est trop souvent le cas dans les romances dans les mangas, les héros eux la font pencher dans le positif, en trouvant la bonne réponse, c'est qui est saine et moderne. J'adore !



On les voit ainsi approfondir une relation basée sur la communication. Ils sont bien ensemble. Ils forment un joli couple. Ils ont parfois des hauts et des bas mais se font toujours confiance parce qu'ils osent se dire les choses même celles un peu gênantes, je trouve ça adorable et tellement positif. J'adore Hijiri, c'est le petit ami parfait pour le moment, compréhensif, à l'écoute, enthousiaste. Koyori est présentée comme moins sûre d'elle et peut parfois m'agacer légèrement mais elle a aussi les bonnes réactions au fil des chapitres, ouvrant son coeur et osant confier ses incertitudes.



Ainsi, c'est mignon tout plein de les voir faire leur premier voyage en amoureux, de les voir aller en tant que couple à une réunion d'anciens élèves, de les voir se côtoyer l'un chez l'autre et passer une étape importante. Tout cela est agrémenté de jolis dialogues et de scènes de sexe toujours très belles car portées par de beaux sentiments et une envie commune de faire du bien à l'autre. Il s'en dégage une belle sensualité.



Le seul défaut du titre est malheureusement ce besoin qu'a eu l'autrice de pimenter son récit en faisant intervenir les ex de l'un et de l'autre. Franchement, je trouve ça vu et revu et pas forcément nécessaire ici. Il y avait déjà suffisamment de matière à mon goût sans utiliser le cliché de l'ex mesquine et retorse (pour Hijiri), et celui de l'ex imbu de lui-même qui ne supporte pas que son ancienne copine trouve quelqu'un d'autre (pour Koyori). Ça m'a légèrement saoulée et sortie de l'histoire sur la fin...



N'eut été cette petite erreur de parcours, j'aurais vraiment pu parler d'un beau coup de coeur avec cette série charmante qui met en scène un couple positif avec des valeurs morales saines pour une fois. C'est assez rare dans ce média pour le saluer !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Switch Me One, tome 1
  07 octobre 2020
Switch Me One, tome 1 de Kujira
C'est sympathique et mignon tout plein, mais il me manque quelque chose pour que ce soit mémorable et plus accrocheur. Il me faut lire le second tome afin de me faire un avis + poussé, je n'ai pas encore d'attachement pour le nouveau couple malgré leur bonne alchimie. La thématique reste cependant intéressante !
Commenter  J’apprécie          40
Entre deux, tome 1
  01 novembre 2019
Entre deux, tome 1 de Kujira
Entre deux est une série qui aborde comme jamais ce passage délicat de l’enfance à l’adolescence, avec tout ce que cela entraîne.

C’est une histoire de qualité, qui touche en plein coeur. J’avais le sourire tout au long de la lecture, et c’est justement pour leur originalité et façon de faire les choses, et les histoires qu’ils nous trouvent que j’aime tant les éditions Akata. Bien évidemment, je n’aime pas tout à la même hauteur.

L’orgueil, la fierté, la peur du regard des autres nous empêche de faire tant de choses, de mettre tant de temps à se trouver, se parler. C’est par moment l’impression que j’ai.

Une fille et un garçon. Leur corps va évoluer. Ils vont tant traverser ensemble. La primaire, le collège, le lycée. C’est juste tellement dingue comme les choses changent pour la majorité d’entre nous dans nos relations dans ces différentes périodes, avec le corps qui grandit, change et se forme.

On ferait tout petits pour plaire à ses parents la plupart du temps. C’est également à cause de raisons très personnelles que Saku s’habille plutôt comme un garçon, pantalon, même la coupe. Et Nozomi a les cheveux longs au départ. C’est aussi terrifiant, dingue, que beau quand nous y pensons.

Mais n’oublions pas aussi le regard de la société, la pression sociale qui stigmatise.

Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour les gens qu’on aime, mais à quelles conditions ? Et pourtant, tout ce que nous vivons nous marque irrémédiablement et fait de nous ce que nous serons.

Le manga est très bien abordé, et explique comme jamais, le long processus qui se met en place, comment nous pouvons nous perdre de vue, comment nos mots peuvent dire tellement autre chose que notre coeur. Ce qui est aussi le cas de Arikawa. Cela n’empêche que c’est terrible et usant de supporter des gens du genre d’Arikawa constamment dans la bataille.

La façon dont les jeunes de primaire ont commencé à stigmatiser, s’en prendre à Nozomi, c’est vraiment horrible.

Les mots blessants marquent.

J’ai quand même un peu peur qu’une partie des lecteurs s’ennuient, et pourtant nous devrions mettre ce manga dans les mains de tout le monde, et surtout ceux traversant cette période.



Une période et une évolution vraiment abordée avec intelligence et subtilité, en pensant à beaucoup de choses, et avec douceur, bienveillance et subtilité.



L’édition est très agréable et nous avons même une page couleur pour commencer. N’oublions pas d’enlever nos jaquettes.

J’ai également beaucoup aimé le graphisme, qui est très doux.



Nous commençons à une certaine période, pour ensuite aller dans leur passé.

Tous les deux s’aident mutuellement et malgré tout à grandir, évoluer, s’accepter.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Entre deux, tome 1
  18 septembre 2019
Entre deux, tome 1 de Kujira
Avec sa belle couverture toute douce qui donne l'impression qu'elle a été coloriée aux crayons de couleurs, Entre Deux de Kujira me rappelait furieusement la série Puzzle de Ryo Ikuemi, qui fut un immense coup de coeur chez moi. Du coup, impossible de passer à côté de ce titre, surtout en sachant de 1/ qu'il parlait de puberté et des apparences, de 2/ qu'il était fini en 2 tomes, et de 3/ qu'il sortait chez Akata qui a le don pour me trouver des pépites en matière de shojo.



Comme c'était annoncé, on retrouve bien dans le premier tome de cette duologie, une belle histoire d'amitié entre deux personnages, un garçon et une fille, que leur famille a fait souffrir. Sans le savoir, leur présence et échanges réciproques leur permettent de guérir et de grandir, mais la voie vers l'adolescence n'a rien de facile. Nozomi, lui, est un garçon aux cheveux longs parce que sa mère aurait aimé avoir une fille. Saku, elle, est une fille jouant au garçon parce que sa mère ne se remet pas de la mort de son fils. Tous les deux souffrent de l'image que leurs parents cherchent à leur imposer même involontairement et c'est très triste.



A cela, la mangaka, Kujira, ajoute une très belle réflexion sur l'adolescence et la puberté avec ce corps qui change et entraîne également des sentiments qui vont naître ou disparaitre. C'est très joliment fait, sans pour autant cacher des moments difficiles. On a ainsi droits aux premières règles, aux moqueries des garçons envers les filles, mais également envers les garçons "efféminés", aux premières brassières, aux regards vis-à-vis du sexe opposé qui changent avec le corps qui mûri. C'est très réaliste et personnellement certaines scènes m'ont rappelé un lointain passé, où ce n'était pas facile d'accepter mon corps de fille, justement parce qu'il changeait et que j'aurais préféré que ce ne soit pas le cas. Du coup, je me suis bien retrouvée dans le personnage de Saku.



La romance, qui est le point de départ de l'histoire, n'est par contre, pas forcément ce qui m'intéresse le plus. Si l'autrice parvient bien à nous transmettre les premiers émois de Saku et d'Arikawa, son camarade de classe qui aime bien la taquiner, pour autant je n'ai pas vibré avec eux, peut-être est-ce dû à la froideur que dégage un peu l'autre héros, Nozomi, face à cela.



Pour finir sur l'histoire, j'ai trouvé le procédé narratif, de partir d'une situation clé du présent pour remonter dans le passé et revenir ensuite tranquillement vers ce moment pour l'expliquer, classique mais bien fait. C'est très efficace et en plus, ici, l'autrice ne mollit pas, l'histoire n'étant qu'en 2 tomes. Au passage, pour ceux ayant peur de la brièveté de la série, pour le moment, ça ne nuit en rien au récit au contrairement. Celui-ci est ramassé, va à l'essentiel mais développe tout ce qu'il y a à développer pour créer une histoire belle et touchante. Il n'y a pas besoin de plus, parfois la simplicité suffit et c'est le cas ici.



En ce qui concerne les dessins, puisqu'on est quand même dans un titre graphique, j'ai bien aimé le trait assez doux de Kujira avec ses visages très ronds et les regards parfois incisifs de certains. Les décors plutôt absents pour se concentrer sur les personnages, mais c'est normal vu qu'on est plus dans un titre propice à l'introspection. Ça me rappelle un peu le travail de Kazune Kawahara (Aozora Yell, Koko Debut, So Charming...)



En conclusion, j'ai beaucoup aimé la force et la bienveillance dont fait preuve l'autrice pour traiter des sujets aussi sensibles. Ça donne une ambiance douce mais un peu âpre, pleine de mélancolie et de nostalgie qui peut nous rappeler notre propre puberté. Je regrette juste que dans ce premier tome, on se concentre uniquement sur les pensées de Saku, il me manque le point de vue de Nozomi que j'espère voir arriver dans le tome 2.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Entre deux, tome 1
  11 juillet 2020
Entre deux, tome 1 de Kujira
Deux enfants avec une histoire familiale en lien avec leur identité, sont devenu·es ami·es. La transformation des corps à la puberté s'accompagne pour Saku de l'évolution de ses sentiments pour Nozomi. Cette évolution modifie leur relation d'autant que le garçon ne semble pas partager ses sentiments.

Ce manga aborde avec délicatesse les questionnements qui peuvent survenir depuis l'enfance jusqu'au passage à l'âge adulte. L'histoire est donnée du point de vue de Saku mais on fur et à mesure de l'histoire à l'aide de retours dans le passé on s'intéresse aussi aux différents protagonistes.

A lire !

La professeuse documentaliste de cdicollegeguisthau

Commenter  J’apprécie          30
Entre deux, tome 2
  16 décembre 2019
Entre deux, tome 2 de Kujira
J'avais bien aimé le tome 1 et les sujets qu'il abordait mais cela n'avait pas été un coup de coeur.

Après un début assez fouillis avec des flashbacks que j'ai trouvé mal annoncés, les révélations que l'auteur nous fait sur Nozomi et les raisons qui l'obligent à passer d'une copine à l'autre, l'évolution des personnages m'ont touchée.

ce manga traite avec délicatesse et finesse le thème de l'adolescence, des changements physiques qui sont liés, des relations avec les parents.

on a deux exemples avec Nozomi et Saku de l'enfer que peuvent vivre les enfants quand leurs parents leur imposent une charge qui n'est pas la leur comme remplacer le frère décédé ou devenir l'alliée ou l'ami du parent qui en oublie sa place de parents.

La fin est peut-être un peu abrupte mais je n'ai pas eu d'impression d'oeuvre inachevé. Ces deux tomes se suffisent à eux-mêmes et je les relira sans doute à occasion.
Commenter  J’apprécie          30
Switch Me One, tome 1
  29 décembre 2020
Switch Me One, tome 1 de Kujira
J'ai bien aimé ce premier tome, reçu dans le cadre d'une masse-critique.



On y découvre une histoire somme toute classique (deux amis adultes qui se rendent compte que leurs sentiments vont au-delà) mais traitée avec beaucoup de modernité : les sms sujets aux interprétations diverses, la place harassante du travail dans la vie, la difficulté de se voir dans le regard de l'autre, le manque de confiance en soi ...



Les personnages sont attachants - davantage Koyori (la femme) que Hijiri (l'homme) que l'on voit moins, le dessin joli et dynamique. Rien d'exceptionnel ni d'inoubliable, mais on passe un très bon moment !
Commenter  J’apprécie          20
Switch Me One, tome 2
  10 décembre 2020
Switch Me One, tome 2 de Kujira
La romance entre les amis d'enfance Hijiri et Koyori se poursuit dans ce second tome de "Switch me on". Le premier chapitre est très réussi, aussi bien au niveau des illustrations que des dialogues : Kujira nous montre l'intimité d'un couple et les premiers problèmes de communication qui peuvent survenir de façon réaliste, et voir un couple d'adultes et non de lycéens dans un shojo, ça change. 🙂 Mais la suite, avec l'arrivée des ex, les méchants de l'histoire, est plus convenue, même si on est forcément pressé de les voir se prendre le mur (nyârk nyârk !). Il n'empêche qu'Hijiri, avec sa morale fondée sur la confiance et la communication, est un personnage rapidement attachant. Je trouve toutefois pour l'instant, au niveau du scénario, cette série en deçà de "Entre / deux" la série en deux tomes de Kujira également aux éditions Akata qui était vraiment impressionnante, même si on retrouve ici le coup de crayon de la mangaka.
Lien : https://www.instagram.com/fo..
Commenter  J’apprécie          20
Switch Me One, tome 1
  27 octobre 2020
Switch Me One, tome 1 de Kujira
☼ Mon avis ☼







La carrière de Kujira a débuté au Japon en 2008 avec son One-Shot " Girl×Girl×Boy - Otome no Inori ".

En 2018 elle sort un Josei du nom de " Sekai no Owari To Majo no Koi " de trois tomes.

On la découvre pour la première fois en France en 2019 grâce à sa série " Entre deux " qui est terminé en deux volumes.

Pour la deuxième fois en France, nous avons la chance de découvrir la toute nouvelle série de l'auteur qui est " Switch Me On ".

À l'origine, Switch Me On était prévue pour être uniquement une publication numérique au Japon.

Face au succès des chapitres dans le magazine tint, la maison d'édition Akata a eu l'accord pour réaliser cette œuvre en format papier.



Tout d'abord, je voulais vous parler de la couverture que je trouve juste magnifique.

C'est d'ailleurs l'une des raisons qui m'a poussé à choisir ce titre par rapport à d'autres séries de chez Akata.

La jaquette montre les personnages principaux de l'histoire portant de jolis vêtements.

Je trouve que les différents éléments ainsi que les couleurs choisies apportent une certaine douceur à la couverture.

La texture de la jaquette a été revisitée par les éditions Akata par rapport à celle qui leur a été envoyée par Kodansha.

Par contre malgré cette modification, la couverture garde malheureusement les traces de doigts et c'est vraiment dommage.

En tout cas, je m'attendais à voir l'illustration du premier chapitre qu'on voit sur le format numérique.

Au final, on se retrouve avec des illustrations complètement inédite de ce joli duo.

Par contre, lorsque j'ai ouvert le livre, j'ai été un peu déçu de ne pas avoir retrouvé une présentation ou bien un petit texte de l'auteur.

C'est un détail assez minime mais qui me plaît énormément lors de l'ouverture du manga.

Je trouve aussi qu'il y a très peu de chapitres, il y en a que quatre ce qui donne un livre plus petit et pas très épais.

J'ai eu un énorme coup de cœur pour les trois pages en couleurs qui me font un peu penser à la série "Journal d'une fan girl ".

Elles sont très colorées, les nuances sont magnifiques et le rendu est juste sublime.



Switch Me On est un manga qui raconte le quotidien de deux personnages qui s'apprêtent à se découvrir sous un autre angle.

Ce premier tome montre la complexité des relations humaines lorsqu'on n'est adultes.

Le début démarre de suite avec des plans érotiques mais qui ne durent pas très longtemps.

L'auteur a pris un gros risque de mettre ce genre de scène dès le début du tome.

Personnellement, je trouve qu'elle a été audacieuse, elle monte dès les premières pages que la relation ne va pas du tout traîner en longueur, c'est même plutôt rassurant.

Pour moi l'histoire rentre dans le vif du sujet, Switch me On dévoile une intrigue qui change de l'ordinaire avec un duo qui se complète.

Quel plaisir de voir des personnages qui évoluent assez rapidement et qui ne tardent pas à se poser dix mille questions.

Dans ce tome, on peut voir leurs vies professionnelles, le parcours de leurs amitiés ainsi que l'évolution de leurs sentiments.

On s'attache d'ailleurs très rapidement aux personnages, ils sont attendrissants, mignon mais matures, leur caractère correspond très bien à leurs âges.

Dès leur plus jeune âge jusqu'à maintenant, ils ont toujours été bienveillants, ils se respect mutuellement et c'est juste très beau à voir.

J'ai aimé également la collège de Koyori qui donne de très bon conseil, elle réagit de la meilleure des façons, et ces points de vue concordent très bien avec sa maturité.

J'ai été un peu déçu du côté des dessins, qui pour moi sont trop simplistes, les décors sont très peu présents, il y a de nombreuses trames à chaque case.

Par contre, je tiens à souligner que la présence des trames ne m'a pas dérangé lors de ma lecture.

Après les seuls points positifs se situe sur le graphisme des personnages qui eux sont réussis.

Il n'y a pas de problème de proportionnalité et les habits sont détaillés et leur vont parfaitement.



Pour finir, comme pour chaque fin de lecteur, je me pose la même question " Es que j'ai envie de me prendre le prochain tome dès ça sortie " et finalement malgré un avis très positif sur ce manga.



Je trouve déjà dans un premier temps que le prix n'est pas adapté à la taille et à l'épaisseur du livre.

Il n'y a pas ce petit suspens en fin de tome qui est là pour donner cette envie d'acheter la suite.

On va dire que j'ai envie de découvrir leurs évolution mais je n'ai pas envie de payer ce prix tout simplement.

Ça reste une relation très belle, mais voilà j'ai d'autres priorités dans mes achats.
Lien : https://mangastra.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Entre deux, tome 1
  27 décembre 2019
Entre deux, tome 1 de Kujira
Entre deux est une bonne petite surprise en 2 tomes !

Merci à Babelio et aux éditions Akata pour m’avoir permis de lire ce premier tome. J’ai beaucoup apprécié ma lecture, j’ai ensuite enchaîné avec le tome 2 afin d’en connaître le dénouement et je n’ai pas été déçue par cette série courte.

On suit deux personnages, Saku et Nozomi, lors de leurs années lycées. Dès le début du tome, on comprend que ces personnages ont une relation spéciale. On devient alors curieux et c’est à ce moment là que l’on découvre le passif des personnages et leur histoire. La mère de Saku ne lui porte pas assez d’attention car elle ne pense qu’à son fils décédé trop tôt ; la jeune fille essaie alors de se rendre plus masculine pour trouver grâce à ses yeux. A l’inverse, la mère de Nozomi porte trop d’attention à son fils et le traite comme si c’était une fille, car elle aurait souhaité avoir une fille à la place d’un fils. La rencontre entre ces deux jeunes va leur permettre d’ouvrir les yeux et de réaliser qu’ils peuvent être qui ils veulent. En même temps, on découvre le quotidien de ces adolescents, surtout Saku, en pleine puberté et j’aime bien comment l’auteure aborde tout ceci, dans les plus petits détails.



De plus, j’aime beaucoup la douceur des graphismes, ça colle très bien avec ce titre. Je vais suivre les prochains titres de l’auteure avec intérêt ^^



Un très bon petit shojo terminé en 2 tomes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Entre deux, tome 2
  19 décembre 2019
Entre deux, tome 2 de Kujira
Cette histoire est vraiment très joliment et justement abordée. Le dessin en rondeur est très sympathique, le reste est finalement assez épuré, des décors simples, mais cela n’empêche pas les sentiments de nous atteindre en plein coeur.

Elle a aussi une part de tristesse, de poids, celui du temps perdu, et celui de leurs mères qui les brident.

Tout en pudeur, tout en retenue. Trois jeunes gens qui se connaissent depuis la primaire, et qui n’ont pas oublié certains éléments. Ils ont une certaine complicité, ils se connaissent depuis si longtemps, mais les sentiments adolescents qui s’en mêlent c’est plus difficile. La peur de comprendre ses sentiments, d’en parler, de perdre l’amitié de l’autre.

Lui, il enchaîne les conquêtes, mais ça n’a rien changé. Sa mère, trop présente, trop proche, les fait toute fuir. Son comportement tendancieux a déjà fait bien des dégâts.

Elle, tente de faire face à ces sentiments, de ne plus remplacer son frère, de vivre pour elle-même, mais elle doit affronter l’anxiété de sa mère, qui ne veut pas qu’elle s’éloigne de trop et vive seule.

L’autre gars a des sentiments pour elle, mais son passif avec lui, avec elle, fait un peu mal, heurte les sentiments. Oui, on n’oublie pas, on vit avec.



Ce temps qu’il perde, ces maladresse, et ces moments où lui et elle s’éloignent, font mal, sont pesant.



Mon seul regret est de ne pas avoir un troisième tome pour voir ce que tout le monde devient, il faut croire que ce n’était pas le propos.

Il a été intéressant de voir l’autre gars prendre conscience de ce qu’il a fait, du mal causé, que ce mot « tafiole » n’était pas si anodin, que ces « plaisanteries » d’enfant on fait mal, et qu’ils s’en souviennent.



Nous surfons entre le lycée et les passés.

Belle confrontation finale.



Une série en 2 tomes qui aborde bien la puberté, l’adolescence, les choses qui changent. Je vous la conseille.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Entre deux, tome 1
  29 novembre 2019
Entre deux, tome 1 de Kujira
Des dernières parutions des éditions Akata, je n'ai lu que le très émouvant Perfect World, un manga josei traitant avec sensibilité, intelligence et justesse la question du handicap (note : le josei manga est le pendant adulte et mature du classique shōjo) Pourtant, de nombreux titres publiés par cette maison d'édition me font envie : Dans l'intimité de Marie, Orange ou Tant que nous serons ensemble. Et pour cause, les mangas publiés par Akata me donnent l'impression d'être sélectionnés avec soin, de traiter de sujets complexes et profonds avec une certaine intelligence, un regard particulier et une sensibilité qui ne vire pas à la niaiserie. En effet, les thématiques complexes (comme le handicap ou l'inceste) sont souvent édulcorés dans les mangas les plus populaires ou les plus classiques, et j'ai l'impression que le catalogue des éditions Akata propose justement des titres qui sortent des sentiers battus et qui portent une vision plus mature.



C'est donc avec plaisir et enthousiasme que j'ai reçu le manga « Entre deux » de Kujira dans le cadre de l'opération Masse Critique. Je remercie donc Babelio et les éditions Akata pour l'envoi de ce premier tome.



Sous couvert de nous raconter l'histoire d'amour entre un garçon et une fille qui se connaissent depuis l'enfance, le manga Entre deux aborde plutôt les affres de la puberté et de l'adolescence. La romance ici n'est qu'un prétexte pour questionner les changements qui s'opèrent durant cette période souvent compliquée et ingrate pour l'individu. Filles comme garçons voient leurs corps se transformer, en même temps que changent leurs centres d'intérêts et leurs personnalités. L'autrice nous montre avec sensibilité, mais sans tourner autour du pot ni édulcorer son propos, comment deux enfants traversent à la fois ensemble, mais également chacun de leurs côtés, cette période de la vie.



Le premier tome est raconté du point de vue de Saku, petite fille aux allures de garçon manqué qui se comportent comme un garçon pour attirer l'attention de sa mère. Au fil du temps, Saku se réapproprie sa féminité, en même temps que son corps change, et développe des sentiments pour son camarade d'école primaire, Nozomi, avec qui elle a partagé quelques moments importants qui l'auront aidée à comprendre qu'elle devait être elle-même et se réapproprier son corps, sa féminité qu'elle a abandonnée dans l'espoir d'attirer l'attention de sa mère. Les premiers sentiments amoureux, les premières déceptions et les premières prises de conscience sont donc abordés tout au long de ce tome, et ils ne pouvaient en être autrement dans un manga traitant de l'adolescence.



Entre deux n'est donc pas une romance à proprement parler, mais plutôt un manga qui questionne le passage de l'enfance à l'adolescence (et peut-être à l'âge adulte dans le second tome ?) Je le vois davantage comme un manga « tranche de vie » personnellement.



Pour conclure cette chronique, je dirais également que le trait de la mangaka est fin, le dessin est joli et très agréable à regarder. Les émotions sont largement retranscrites à travers les yeux et les expressions du visage, ce qui se fait, encore une fois, de manière plus subtile et plus fine que dans les shojos populaires habituels.



Série en deux tomes, je me suis empressée d'acheter le deuxième tome après avoir terminé ma lecture. Sans l'avoir encore feuilleté, je me demande si celui-ci ne serait pas raconté du point de vue de Nozomi, pour donner un contre-pied au point de vue de Saku.... Nous verrons bien ! En tout cas, j'ai passé un excellent moment en lisant ce manga !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Entre deux, tome 1
  12 janvier 2021
Entre deux, tome 1 de Kujira
Entre Deux



C'est l'histoire d'un garçon(Nozomi) qui s'habille comme une fille(Saku) pour remplacer sa soeur morte et d'une fille qui s'habille en garçon pour remplacer son frère mort lui aussi . Ils deviennent amis en primaire et Saku tombe amoureuse de Nozomi . Ils ne sont plus dans la même classe et cette situation dure jusqu'au collège, pendant cette période ils s'évitent . Un jour Saku avoue ses sentiments à Nozomi mais il lui répond qu'il ne ressent pas la même chose .



J'ai bien aimé ce livre mais je le trouve long à démarrer , il faut lire le tome deux pour que l'histoire commence vraiment .
Commenter  J’apprécie          10
Switch Me One, tome 1
  09 janvier 2021
Switch Me One, tome 1 de Kujira
C'est la première fois que je lis un manga et je suis déçue. Je n'ai pas grand-chose à dire parce que je n'ai pas compris... Dommage pour ma première lecture de manga :(
Commenter  J’apprécie          10
Entre deux, tome 1
  08 janvier 2021
Entre deux, tome 1 de Kujira
C'est l'histoire d'un petit garçon nommé Nozomi et d'une petite fille nommée Saku. Ces deux personnages se sont rencontrés quand ils étaient petits et se sont construit une amitié basée sur le soutien qu'ils s'apportent mutuellement. Saku regrettait de ne pas être un garçon. Nozomi qui regrettait de ne pas être une fille va redonner confiance à Saku.

J'ai bien aimé ce livre car l'histoire est exceptionnelle, facile à lire car le vocabulaire n'est pas trop compliqué, et les personnages sont intéressants. Par contre il n'y a pas beaucoup d'action. Au début de l'histoire, l'action est intéressante mais au fur et à mesure elle devient longue et molle.



Chloé
Commenter  J’apprécie          10
Entre deux, tome 1
  05 janvier 2021
Entre deux, tome 1 de Kujira
Entre-Deux est un manga qui met à l'épreuve les apparences, et sentiments de deux personnages (Saku et Nozomi) tout en leur rappelant les lois cruelles de l'enfance et l'adolescence. Après la mort de son frère, Saku qui est une fille, décide de le remplacer auprès de sa mère. Saku se comporte et s'habille comme un garçon jusqu'au jour ou elle va rencontrer Nozomi. Lui est un garçon qui se fait passer pour une fille parce que sa mère en aurait voulu une. C'est l'arrivée de l'adolescence.

Rien de plus facile à lire qu'un manga pour ceux qui aiment ça!

Cependant c'est un manga avec plus de sentiments que d'action.

J'ai beaucoup aimé ce manga car c'est une histoire touchante et elle peut nous révéler des détails étonnants sur l'enfance et notre manière de penser.

Félix
Commenter  J’apprécie          10
Entre deux, tome 1
  05 janvier 2021
Entre deux, tome 1 de Kujira
Ce manga parle de l'histoire de Saku et Nazomi, ce sont des collégiens du Japon qui ont une relation bien spéciale.



Ce livre m'a extrêmement plu parce que j'aime me projeter dans une atmosphère de drame. Il parle des sentiments de Saku envers Nozomi, malheureusement Nozomi la considère plus comme une amie mais...



Je recommande ce livre pour ceux qui aime les mangas et les histoires d'amour.



Signé : T#€ M0µT°n

Commenter  J’apprécie          10
Entre deux, tome 1
  15 décembre 2020
Entre deux, tome 1 de Kujira
Ce livre est très bien car quand on le commence on veut le terminer.

C’est une fille qui veut être un garçon car elle a perdu son frère. Mais elle est tombée amoureuse d’un garçon donc elle veut rester une fille. Matthias
Commenter  J’apprécie          10




Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

ENTRE DEUX

Comment s'appelle le personnage principal ?

Arikawa Onadora
Hanako su Onadara
Saku Onodera
Mei Onedere

6 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Entre deux, tome 1 de KujiraCréer un quiz sur cet auteur