AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.15 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : Autriche
Né(e) à : Vienne , le 02/11/1755
Mort(e) à : Paris , le 16/10/1793
Biographie :

Marie-Antoinette d’Autriche est la quinzième et avant-dernière enfant de François Ier de Lorraine, empereur du Saint-Empire romain germanique, et de Marie-Thérèse de Habsbourg, archiduchesse d'Autriche, reine de Hongrie et de Bohême.

Son mariage avec le futur Louis XVI, le 16 mai 1770, est en partie l’œuvre du ministre Choiseul, l’un des principaux artisans de la réconciliation franco-autrichienne. Cette union suscite pourtant quelques réticences dans l’opinion publique, marquée par des années de guerre contre l’Autriche.

Elle fait vite la conquête de toute la cour ; elle est « délicieuse » selon ses contemporains, toute menue, blonde, blanche et rose. Mais elle se laisse vite entraîner dans les coteries et les intrigues et d’autant plus facilement que son nouvel époux ne semble guère s’intéresser à elle. Elle doit attendre huit ans, dans l’inquiétude d’être reconnue stérile, la naissance de sa fille, la petite « Madame Royale » (Marie-Thérèse-Charlotte (1778-1851)). Trois autres suivront.

Devenue reine en 1774, face à la faiblesse de Louis XVI, on peut raisonnablement penser que c’est elle qui gouverne. Elle place tous les siens et fait chasser tous ceux qui lui ont déplu.

Marie-Antoinette est maintenant détestée par tout le monde et plus particulièrement par le peuple. Sa seule consolation est son amant Axel de Fersen, l’officier suédois qui lui a été présenté en 1774. Leur amour durera jusqu’à la mort de la reine.

Dès le début de la Révolution, elle refuse tout compromis avec les députés de l’Assemblée, elle reste murée dans son orgueil et ne peut admettre cette idée nouvelle de Nation.

Le 13 août 1792, elle est enfermée avec les siens dans le vieux donjon du Temple. En octobre c’est le procès.

Le 16 octobre 1793, elle est condamnée à quatre heures du matin et conduite à l’échafaud quelques heures plus tard.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Marie-Antoinette et sa brioche. Avec Les Boucs émissaires de l'histoire, Vincent Mottez nous raconte ces personnages, ces poncifs qui ont marqué une génération. En savoir + : https://bit.ly/2DkdOPS - - - Pourquoi leur a-t-on fait porter le chapeau ? Fou, traître, assassin, tyrans pervers, débauché? Ces poncifs collent à la peau des maudits de l?histoire, telle une tache indélébile sur leur mémoire. Pourtant tout est faux ! Ou, du moins, à nuancer. Ni blanches colombes, ni cygnes noirs, ils ont tous un point commun : avoir été des boucs émissaires, de leur vivant ou après leur mort. Il est temps de rendre à César ce qui est à César. Cet ouvrage déconstruit la légende noire de personnages hauts en couleurs, au destin hors du commun : Néron, Attila, Lucrèce Borgia, Catherine de Médicis, Lally-Tollendal, Marie-Antoinette, Robespierre, Mata Hari, Raspoutine ou encore Lee Harvey Oswald. De l?Antiquité romaine à l?Amérique contemporaine, en passant par la Révolution française ou la Renaissance italienne, voici un étonnant voyage dans le temps, dans les coulisses de la fabrique des monstres.
+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Audrey56   21 avril 2015
Correspondance de Marie-Antoinette (1770-1793) de Marie-Antoinette
Marie-Antoinette au Comte de Fersen

J'existe encore, mais la journée du 20 a été affreuse. Ce n'est plus à moi qu'on en veut mais à la vie même de mon mari. Ils ne s'en cachent plus. Il a montré une fermeté et une force qui en a imposé pour le moment, mais les dangers peuvent se reproduire à tout moment. J'espère que vous recevez de nos nouvelles. Adieu. Ménagez-vous pour nous, et ne vous inquiétez pas sur nous.
Commenter  J’apprécie          40
scaalaire68   28 juillet 2013
Marie-Antoinette : la naissance d'une reine : Lettres choisies de Marie-Antoinette
La princesse évoque à plusieurs reprises ses décevantes relations conjugales, à propos desquelles l'impératrice exige sans cesse plus de précisions. Sur ce délicat sujet, comme sur bien d'autres, Mercy révèle avec force détails ce que Marie-Antoinette n'ose avouer à sa mère. Le dauphin ne s'en sort jamais à son avantage...

E. Lever
Commenter  J’apprécie          40
scaalaire68   11 août 2013
Marie-Antoinette : la naissance d'une reine : Lettres choisies de Marie-Antoinette
Vous êtes tous deux bien jeunes, le fardeau est grand. J'en suis en peine et vraiment en peine. Sans que votre adorable père, dans le cas pareil, m'aurait soutenue, jamais je n'aurais pu en sortir, et j'étais plus âgée que vous deux.

Marie-Thérèse d'Autriche
Commenter  J’apprécie          40
scaalaire68   28 juillet 2013
Marie-Antoinette : la naissance d'une reine : Lettres choisies de Marie-Antoinette
Elle (Marie-Antoinette) court à grands pas à sa ruine, trop heureuse encore si, en se perdant, elle conserve les vertus dues à son rang.

Marie-Thérèse à Mercy

Commenter  J’apprécie          20
scaalaire68   28 juillet 2013
Marie-Antoinette : la naissance d'une reine : Lettres choisies de Marie-Antoinette
2° Le métier d'un Premier ministre en France a toujours été d'intercepter et de détruire le crédit des reines.

Mercy à Marie-Thérèse
Commenter  J’apprécie          10
 Marie-Antoinette
LouisAugustedeNoailles   07 avril 2016
Marie-Antoinette
Ici, je ne suis pas la reine, je suis moi
Commenter  J’apprécie          20
 Marie-Antoinette
dido600   13 décembre 2018
Marie-Antoinette
« S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche... ». Marie-Antoinette à la fenêtre du château de Versailles, devant le peuple parisien venu en octobre 1789 se plaindre de l'augmentation du prix du pain. La reine est guillotinée le 16 octobre 1793.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur