AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.96 /5 (sur 13 notes)

Né(e) à : Alexandrie , v.185
Mort(e) à : Tyr , v.253
Biographie :

Origène (en grec ancien Ὠριγένης / Ôrigénês) est un théologien de la période patristique. Il est l'un des Pères de l'Église.
Il naît dans une famille chrétienne ; en 202, sous le règne de Septime Sévère, l'Église d'Alexandrie est persécutée et son père Léonidès meurt martyrisé. Sa mort laissait sans ressources une famille de neuf personnes car ses biens avaient été confisqués. Origène doit alors travailler pour faire vivre ses nombreux frères et sœurs. Instruit dans les belles-lettres et les saintes Écritures, il enseigne la grammaire. En 215, bien que très jeune, il succède à son maître Clément d'Alexandrie à la tête de la Didascalée à l'École théologique d'Alexandrie (école catéchétique). Il se signale par une grande rigidité de principes et de mœurs. Pour être entièrement indépendant ,il vend sa bibliothèque pour une somme minime, mais qui lui suffit en raison de son extrême frugalité. Il donne des leçons publiques à Césarée en Syrie la journée et consacre à l'étude de la Bible la plus grande partie de ses nuits .
En 230, il est ordonné prêtre à Jérusalem . En 231, il quitte Alexandrie pour Césarée, en Palestine, où il continue d'expliquer l'Écriture et où une nouvelle école prend corps autour de lui avec les élèves les plus remarquables (dont Grégoire le Thaumaturge).
En 250, sous le règne de Dèce, il subit des persécutions et, bien qu'emprisonné et torturé, il ne cesse d'écrire pour encourager ses compagnons et composer son livre Contre Celse. Bien qu'il retrouve la liberté, il meurt peu après, probablement des suites de ses blessures.
Il est considéré comme le père de l'exégèse biblique pour avoir commenté tous les Livres de l'Ancien et du Nouveau Testament et un des premiers grands philosophes chrétiens.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
enkidu_   17 février 2016
Au commencement était le verbe de Origène
Nous devons donc proclamer haut et fort que les Évangiles sont les prémices de toutes les Écritures, et que celui de Jean constitue les prémices des Évangiles. Nul ne peut en appréhender le sens s’il ne s’est penché sur la poitrine de Jésus et si le Christ ne lui a pas donné Marie pour mère. Pour être un autre Jean, il faut, à l’instar de ce dernier, être désigné par Jésus comme étant Jésus. Car Marie – selon ceux qui ont d’elle une saine opinion – n’a d’autre fils que Jésus. Aussi, lorsque le Christ dit à sa mère : « Femme, voici ton fils »(1) (et non : « Femme, voici aussi ton fils »), c’est comme s’il disait : « Femme, voici Jésus que tu as enfanté. » Car tout homme accompli « ne vit plus, mais le Christ vit en lui. »(2). Par conséquent, dans la mesure où le Christ vit en cet homme, Marie s’entend dire à son sujet : « Femme, voici ton fils, le Christ. »



(1) Jean, XIX, 26.



(2) Origène modifie légèrement les paroles de Paul (Galates, II, 20). (p. 35)
Commenter  J’apprécie          20
 Origène
BigDream   10 juin 2017
Origène
Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur