AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Pamela L. Travers (62)


cicou45   06 janvier 2019
Mary Poppins de Pamela L. Travers
"_Où êtes vous allée ? lui demandèrent-ils.
_Au pays des fées, dit Mary Poppins.
_Vous avez vu Cendrillon ? questionna Jane.
_Qui ? Cendrillon ? Certainement pas, répondit Mary Poppins avec mépris. Comme si j'avais besoin de voir Cendrillon!
_Robinson Crusoé, alors ? demanda Michael.
_Robinson Crusoé ? Et puis quoi encore ? répliqua Mary Poppins sans aménité?
_Alors vous n'êtes pas allée au pays des fées ?
_Ce n'est pas notre pays des fées, protestèrent les enfants.
Mary Poppins renifla avec beaucoup d'arrogance :
_Vous ne savez pas encore que tout le monde a son propre pays des fées à soi ? remarqua-t-elle d'un ton de pitié."
Commenter  J’apprécie          170
cicou45   07 janvier 2019
Mary Poppins de Pamela L. Travers
"Tout à coup, Mary Poppins s'arrêta et se tourna vers lui, une main sur la poignée de la voiture.
_Vous, lui dit-elle, vous vous êtes levé du mauvais côté de votre lit, ce matin.
_Ce n'est pas vrai, répliqua Michael. Mon lit n'a pas de mauvais côté.
_Tous les lits ont un bon côté et un mauvais côté, dit Mary Poppins, sentencieuse.
_Pas le mien : il est contre le mur."
Commenter  J’apprécie          142
cicou45   08 janvier 2019
Mary Poppins de Pamela L. Travers
"_Michael, tu pleures ? demanda Jane.
Il la regarda et essaya de sourire.
_Ce n'est pas moi, dit-il. Ce sont mes yeux."
Commenter  J’apprécie          110
Analire   31 octobre 2012
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Vous ne savez pas encore que tout le monde a son pays des fées à soi ?
Commenter  J’apprécie          110
Analire   31 octobre 2012
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Et il découvrit tout à coup qu'on ne pouvait pas regarder Mary Poppins en face sans lui obéir. Il y avait en elle quelque chose d'étrange et d'extraordinaire, de terrible et de fascinant.
Commenter  J’apprécie          100
Analire   31 octobre 2012
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Et il se dit aussi qu'il avait chaud, qu'il était heureux, et qu'il faisait bon vivre.
Commenter  J’apprécie          92
LiliGalipette   19 décembre 2011
Mary Poppins de Pamela L. Travers
« Elle, c’est la grande exception. Elle échappe à toutes les règles. » (p. 157)
Commenter  J’apprécie          90
Prudence   04 août 2015
Mary Poppins de Pamela L. Travers
"Aussitôt Jane se mit à chercher, parmi les paquets qu'elle portait, celui qu'elle donnerait à Maïa.
Mary Poppins jeta un regard vers la vitrine, dans laquelle elle se reflétait, toute élégante, toute distinguée, avec son chapeau bien droit sur sa tête, son manteau bien repassé et ses gants neufs qui mettaient la dernière touche au tableau.
- Taisez-vous, dit Mary Poppins à Jane, de son ton le plus sec."
Commenter  J’apprécie          80
LiliGalipette   19 décembre 2011
Mary Poppins de Pamela L. Travers
« Mary Poppins n’avait pas l’habitude de perdre son temps avec des gentillesses. » (p. 212)
Commenter  J’apprécie          70
raton-liseur   08 décembre 2014
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Mary Poppins gave a superior sniff.
“Don’t you know”, she said pityingly, “that everybody’s got a Fairyland of their own?”
(p. 34, Chapitre 2, “The day out”).

Tentative de traduction :
Mary Poppins renifla avec hauteur.
« Ne savez-vous donc pas, dit-elle avec commisération, que chacun a un Pays enchanté à lui ? »
Commenter  J’apprécie          60
Analire   31 octobre 2012
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Vous, qui êtes de la ville, et nous, qui sommes de la jungle, nous sommes faits de la même étoffe. L'arbre qui nous ombrage, la pierre à nos pieds, l'oiseau, la bête, l'étoile, nous sommes tous faits de la même substance, nous voguons tous vers la même fin. Pensez-y, mon enfant.
Commenter  J’apprécie          60
LiliGalipette   16 janvier 2016
L'extraordinaire voyage de Sabrina de Pamela L. Travers
. « Nous ne pourrions pas être des réfugiés de toute façon. Les réfugiés sont des gens qui viennent de Pologne ou de Belgique, qui portent des châles et mangent de la soupe dans des abris et n’ont de maison nulle part. » (p. 132)
Commenter  J’apprécie          50
LiliGalipette   14 janvier 2016
L'extraordinaire voyage de Sabrina de Pamela L. Travers
"Je commence à écrire un journal parce que nous partons pour l'Amérique à cause de la guerre. Ça vient d'être décidé. Je vais tout raconter car nous serons beaucoup plus grands à notre retour et que je ne m'en souviendrai jamais si je ne le fais pas. Donc voici le début."
Commenter  J’apprécie          50
Martin1972   24 octobre 2015
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Elle, c’est la grande exception. Elle échappe à toutes les règles.
Commenter  J’apprécie          50
camillettef   01 mai 2015
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Ils considéraient l'inconnue avec une curiosité croissante.
«Eh bien, alors, c'est entendu ! déclara Mme Banks en poussant un soupir de soulagement
–Certainement ,si la situation me convient dit l'autre en s'essuyant le nez avec un grand mouchoir rouge et blanc .
–Voyons,les enfants ,demanda Mme Banks en les apercevant ,que faites vous ici ?Je vous amène votre nouvelle nurse, Mary Poppins.Jane,Michel , dites bonjour. Et voici les jumeaux »,ajoute-t-elle en désignant les bébés pelonnotés dans leur petit lit.
Mary Poppins les dévisagea l'un après l'autre d'un regard scrutateur ,comme si elle était en en train de se demander s'ils lui plaisaient ou non.
Commenter  J’apprécie          50
camillettef   01 mai 2015
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Ils considéraient l'inconnue avec une curiosité croissante.
«Eh bien, alors, c'est entendu ! déclara Mme Banks en poussant un soupir de soulagement
–Certainement ,si la situation me convient dit l'autre en s'essuyant le nez avec un grand mouchoir rouge et blanc .
–Voyons,les enfants ,demanda Mme Banks en les apercevant ,que faites vous ici ?Je vous amène votre nouvelle nurse, Mary Poppins.Jane,Michel , dites bonjour. Et voici les jumeaux »,ajoute-t-elle en désignant les bébés pelonnotés dans leur petit lit.
Commenter  J’apprécie          51
Analire   31 octobre 2012
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Si vous pensez trop, vous aurez des rides !
Commenter  J’apprécie          50
Analire   31 octobre 2012
Mary Poppins de Pamela L. Travers
Ce n'est pas votre faute, je sais bien. Vous oublierez parce que vous ne pouvez pas faire autrement. Aucun être humain n'a jamais été capable de se souvenir.
Commenter  J’apprécie          50
lecottageauxlivresFanny   04 mai 2016
L'extraordinaire voyage de Sabrina de Pamela L. Travers
Quand vous êtes au lit, vous êtes en sécurité. Rien ne peut vous faire du mal. Et une bonne façon d'arrêter de penser, c'est de faire le tour du monde dans votre tête. Le Vésuve qui crache des flammes, l'Afrique du Sud où Oncle Cédric a capturé un gorille, le Brésil où le café pousse dans les arbres et la Chine où on garde des oeufs pendant cent ans et où les cités sont interdites. [...] Vous tournez, vous tournez et, si vous faites bien attention, vous ne vous arrêtez pas à l'endroit important avant de vous endormir. Et alors tout va bien. Mais parfois, vous glissez de votre parcours et vous vous retrouvez en Angleterre et vous ne pouvez plus faire semblant et vous êtes tout triste. (p164)
Commenter  J’apprécie          40
Puck   01 septembre 2013
Mary Poppins de Pamela L. Travers
On ne pouvait pas regarder Mary Poppins en face sans lui obéir. Il y avait en elle quelque chose d’étrange et d’extraordinaire, de terrible et de fascinant.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

la rivière à l'envers tome 2

Pour qui Hannah veut de l'eau de la rivière de Qjar?

son père
son oiseau
sois même
sa famille adoptive
Tomek

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : aventure , littérature jeunesse , documentaireCréer un quiz sur cet auteur