AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 85 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 23/03/1951
Biographie :

Plantu, de son vrai nom Jean Plantureux, né le 23 mars 1951 à Paris, est un dessinateur de presse et caricaturiste français.

Jean Plantureux ne s’est jamais distingué dans le domaine scolaire. Elève au Lycée Henri-IV, il redouble sa seconde puis obtient finalement son baccalauréat en 1969, bien que ses moyennes plafonnent à 8.
Les études supérieures du jeune homme n’ont pas été plus glorieuses que ses années de lycée. Alors qu’il souhaitait étudier le théâtre ou la bande dessinée, ses parents le contraignent à s’inscrire dans une école de médecine. Après deux années difficiles, en 1971, il se rend à Bruxelles pour suivre les cours de dessin de l'école Saint-Luc, parrainée par Hergé.
De retour à Paris, Plantu propose ses dessins à plusieurs quotidiens de presse avant d'être engagé au journal Le Monde. Le 1er octobre 1972, Bernard Lauzanne, rédacteur en chef du quotidien, publie le premier dessin de Plantu, consacré à la guerre du Viêt Nam.
En 1974, Claude Julien, directeur du Monde diplomatique, sollicite Plantu pour publier ses dessins sur des sujets du Tiers-Monde dans son journal.
Plantu entame en 1980 une collaboration avec le journal Phosphore, pour lequel il dessinera jusqu'en 1986.
En 1982, André Laurens, directeur du Monde, et Claude Lamotte, rédacteur en chef, demandent à Plantu un dessin chaque samedi, publié en Une du quotidien.
Plantu participe jusqu'en septembre 1987 à l'émission de Michel Polac, Droit de réponse, diffusée sur TF1.
En 1985, le directeur de la publication du Monde, André Fontaine, impose la quotidienneté des dessins de Plantu en Une pour, selon lui, « rendre sa place à la tradition française des dessins politiques ».
Il collabore depuis 1991 à l'hebdomadaire L'Express qui lui consacre chaque semaine l'intégralité de sa troisième page.
Plantu fait la rencontre de Yasser Arafat lors d'une exposition de ses dessins à Tunis, et le fait réagir à ses dessins.
En 1992, Plantu se rend à Jérusalem et fait la rencontre du ministre des affaires étrangères israélien, Shimon Peres. Plantu fait réagir le Président de la République française François Mitterrand et le roi Hussein de Jordanie lors d'une conférence de presse sur un de ses dessins sur le Proche-Orient.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Par l?association Cartooning For Peace Avec Christiane TAUBIRA, Femme politique, ex-garde des Sceaux, et les dessinateurs de presse PLANTU, KICHKA et KROLL. Une
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
 Plantu
Alfaric   28 janvier 2015
Plantu
Observer des tabous, ce n’est pas forcément une régression, ce n’est pas un pas en arrière pour la liberté d’expression : c’est un pas en avant pour l’intelligence.
Commenter  J’apprécie          370
gavarneur   10 juin 2017
C'est la lutte finale : 10 ans de dessins sur les pays de l'Est de Plantu
Pologne [une religieuse se confesse]

-Je dois confesser que j'ai quelquefois des pensées antisémites.

-Allons, allons ! Vous êtes intoxiquée par une presse complètement enjuivée.
Commenter  J’apprécie          180
fioma   19 novembre 2015
Souris, et tais-toi ! : Petit lexique de l'autocensure de Plantu
Je suis Marxiste dan le sens où je considère que la contradiction, la dialectique, est une chose positive par ce qu'elle produit la modernité, l'évolution de l'Histoire. Mais c'est très important que ce soit sans haine et sans rage parce que la violence est devenu accessible à tout le monde et c'est notre responsabilité de la combattre.

Extrait de l'entretien avec Leila Sahid, ambassadrice de la Palestine auprès de l'Union Européenne.
Commenter  J’apprécie          120
gavarneur   08 juin 2017
C'est la lutte finale : 10 ans de dessins sur les pays de l'Est de Plantu
A l'unanimité, aucun prix n'a été décerné à Nicolai Ceaucescu pour son livre « moi, moi, moi ! » aux éditions Ceaucescu.

(page 146)
Commenter  J’apprécie          130
rabanne   26 mars 2016
Souris, et tais-toi ! : Petit lexique de l'autocensure de Plantu
(Souris)

Pourquoi ai-je pensé à une souris ? Je ne m'en souviens plus. Il est vrai que pour tempérer un courrier énervé mieux vaut une petite souris plutôt qu'un chacal, un vautour ou une araignée. C'est comme ça que j'ai commencé à glisser mes petites souris dans mes dessins.
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz   10 février 2014
100 dessins pour la liberté de la presse de Plantu
- Pour toi, qu'est-ce qui est le plus grave ? Un mec qui cuisine pas ou un mec qui ne fait pas le ménage ?

- Ses parents qui ne l'ont pas éduqué.

[auteur : Willis from Tunis]
Commenter  J’apprécie          110
gavarneur   14 juin 2017
C'est la lutte finale : 10 ans de dessins sur les pays de l'Est de Plantu
[Un prêtre, la larme à l’œil, prend par l'épaule un rabbin dans le même état]

Au lieu de se chamailler, on ferait mieux de parler de contraception, de préservatifs, du rôle des femmes, d'intolérance etc.

(Page 116)
Commenter  J’apprécie          101
petitsoleil   20 décembre 2013
100 dessins pour la liberté de la presse de Plantu
Nous ne pouvons pas oublier que la liberté de communiquer par les images est un droit fondamental qui doit être défendu et préservé.

En particulier partout où les dessinateurs utilisent leurs dessins pour résister à l'oppression, demander des comptes aux dirigeants, et clamer la vérité devant le pouvoir au nom de ceux qui ne peuvent s'exprimer.



Kofi Annan (en 4e de couverture)
Commenter  J’apprécie          80
fioma   18 novembre 2015
Souris, et tais-toi ! : Petit lexique de l'autocensure de Plantu
FORCING EN BANLIEUE

On est en 1996, mon dessin de la banlieue sous les yeux du rédacteur en chef, qui s'insurge : "Change ton dessin, il n'y a pas de drogue en banlieue " Je lui réponds que s'il y en a dans mon XIe arrondissement de Paris, on peut imaginer qu'il y en a aussi dans certaines banlieues." Refus on me réserve le même rectangle dans la page, mais je dois dessiner autre chose. Quand je reviens au bouclage...je propose la même dessin. Ambiance. Le dessin est imprimé mais le lendemain j'ai droit au tribunal spécial et les "commissaires politiques" me demandent de ne plus jamais faire ça. Il faut dire qu'à l'époque Internet n'était pas encore utilisé. Aujourd'hui, le dessin serait remplacé en deux secondes par n'importe quelle image non dérangeante trouvée sur le Web.
Commenter  J’apprécie          70
Ziliz   10 février 2014
100 dessins pour la liberté de la presse de Plantu
iPhone donc I am.

[Patrick Chappatte]
Commenter  J’apprécie          100
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur