AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Nationalité : France
Né(e) à : Nantes , le 17/03/1950
Mort(e) le : 05/08/2023
Biographie :

Sara est une peintre, auteur et illustratrice d'albums pour enfants, réalisatrice, photographe et auteur de théâtre.

Elle a été directrice de la collection "La langue de chat" chez Epigones de 1990 à 1995. Elle mène parallèlement une carrière de peintre.

Elle a reçu, en décembre 2005, à la Biennale internationale d’illustrateurs de Bratislava un prix spécial du jury (Golden Apple) qui récompense l'ensemble de son travail.

Sara utilise, dans tous ses albums comme dans son film A Quai, la technique du papier déchiré. La plupart de ses albums sont sans paroles. Ils sont réalisés en papiers déchirés et collés. Les déchirures, les formes, les couleurs forment une sorte de langage, une grammaire au service de l’expression d’émotions, d’instants, d’impressions, de sentiments qui se passent de paroles.

Au printemps 2013 elle est l'invitée de la Fête du livre jeunesse à Aizenay en Vendée qui se tient du 3 au 7 avril.

Sara vit à Paris depuis 1971.

son site: http://universdesara.org/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Sara   (45)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Au 3, rue du Jardinet, en plein Quartier latin, à Paris, une porte close, des murs lépreux, recouverts de graffitis. C'est pourtant là qu'a vécu Camille Saint-Saëns, auteur du "Carnaval des Animaux".
Mais ni les cygnes, ni les éléphants, ni les tortues n'ont entendu cette musique. Seuls les rats étaient là. Ils y sont toujours...
Et c'est l'un deux qui m'a raconté cette histoire.
Commenter  J’apprécie          100
Lorsqu'il aperçoit dans l'eau sa figure et ses cornes : 'Suis-je assez malheureux !' allait-il s'écrier ; mais aucune parole ne sort de sa bouche. Il gémit ; c'est là tout son langage ; ses larmes coulent sur une face qui n'est plus la sienne ; seule sa raison lui reste encore.
Que doit-il faire ? Rentrer chez lui, dans la demeure royale, ou bien se cacher dans les forêts ? La honte lui interdit le premier parti ; la crainte le second.
Tandis qu'il hésite, ses chiens l'ont aperçu ; ils le signalent à la meute par des aboiements. Cette meute, avide de la curée, à travers les rochers, les escarpements, les blocs inaccessibles, poursuit le jeune homme. Il fuit dans ces mêmes lieux où il a si souvent poursuivi le gibier. Hélas ! oui, il fuit ceux qui étaient à son service. Il voudrait leur crier : 'Je suis Actéon, reconnaissez votre maître.' Les mots n'obéissent plus à sa volonté.
Commenter  J’apprécie          60
"Il me fallait aller le chercher.
Je ne tiendrais pas l'enfant tranquille tant que je n'aurais pas sauvé son chien."
Commenter  J’apprécie          80
Quand il était encore chaton, il dormait à côté du petit garçon de la maison des collines. Le matin, il se glissait sur l'oreiller et les cheveux jaunes lui chatouillaient le nez. C'était un souvenir qui lui donnait un peu envie de pleurer.
Commenter  J’apprécie          50
S'avancer. Menaçante. Vers lui.
Elle lui a montré la porte.
Il a essayé son sourire.
Elle a fait un pas.
Il a essayé son harmonica.
Elle a ouvert la porte.
Elle a attendu qu'il sorte.
Il est sorti.
Elle a fermé la porte derrière lui.
A clé.
Et elle a pris la petite dans ses bras.
J'étais content.
Commenter  J’apprécie          30
[ Sara, à propos de cet album.]

Pour faire cet album sur les éléphants, j’ai attendu longtemps. Il fallait que je trouve le bon papier. Celui qui sert pour les éléphants vient de Shangaï en Chine. C’est le papier servant à emballer les porcelaines en provenance de cette ville. L’importateur a bien voulu m’en rapporter une dizaine de feuilles. C’est à peine du papier. Il est fragile, il part en lambeau, il ressemble à un agglomérat de paille, de poussières et de traces de papier de bonbons.
Sara
Commenter  J’apprécie          20
C'est saint Irénée, évêque de Lyon entre 177 et 202, qui le premier a attribué l'homme, le lion, le taureau et l'aigle aux quatre Évangélistes. Il s'est appuyé sur la vision de l'Apocalypse de l'apôtre Jean, lui-même inspiré par la vision biblique d'Ezéchiel (sixième siècle av. J.-C.). Ce sont sans doute des légendes babyloniennes bien plus anciennes qui sont à l'origine de ces visions. (16)
Commenter  J’apprécie          20
Il est rejeté. Il est seul. Il a froid. Il a faim. Elle et son petit. Ils se trouvent. Ils partent. Et le petit loup suit.
Commenter  J’apprécie          10
[ Plusieurs planches de l'album.]

http://universdesara.org/article.php3?id_article=17
Commenter  J’apprécie          10
[ Plusieurs planches de l'album.]

http://universdesara.org/article.php3?id_article=9
Commenter  J’apprécie          11

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Sara (177)Voir plus

Quiz Voir plus

Morales et Fables de La Fontaine (1/6)

La raison du plus fort est toujours la meilleure

Le Loup et l’Agneau
Le Loup et la Cigogne
Le Loup et le Chien
Le Loup et le Renard

10 questions
141 lecteurs ont répondu
Thème : Les Fables de Jean de la Fontaine de SaraCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..