AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Vidéos de The New Yorker (5)
Ajouter une vidéo



videos07 avril 2021
video
Créée en 1941 comme le pendant au viril Superman, Wonder Woman est la première super-héroïne de l'histoire de la BD américaine, et la plus connue aussi. Forte, indépendante, se battant pour la vérité et la justice, elle est le reflet de la pensée de ses créateurs : le psychologue William Moulton Marston, sa femme, l'avocate Elizabeth Holloway… et leur troisième compagne, l'écrivaine Olive Byrne. Un trouple avant-gardiste aussi bien influencé par la pensée féministe des premières militantes que par l'amour et la sexualité libres qu'il pratiquait. Et qui a durablement marqué le personnage et l'aura de Diana Prince.

POUR ALLER PLUS LOIN :
- Wonder Woman's secret past, “The New Yorker” https://www.newyorker.com/magazine/2014/09/22/last-amazon
- The Surprising Origin Story of Wonder Woman, “Smithonian Magazine” https://www.smithsonianmag.com/arts-culture/origin-story-wonder-woman-180952710/

Réalisation :
François-Xavier Richard
Jérémie Maire

Vous avez aimé cette vidéo ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/¤££¤27Jérémie Maire19¤££¤4fHZHvJdM38HA?sub_confirmation=1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !
Facebook : https://www.facebook.com/Telerama
Instagram : https://www.instagram.com/telerama
Twitter : https://twitter.com/Telerama
+ Lire la suite
videos11 septembre 2020
video
Le nouveau roman de l'écrivain américain, CHINATOWN, INTERIEUR (éditions Aux forges de Vulcain) est en librairie, traduit par Aurélie Thiria-Meulemans.

C'est l'histoire d'un Américain d'origine asiatique qui essaie de trouver sa place dans la société américaine. Et, comme on est dans la patrie d'Hollywood, Yu raconte cette épopée sous la forme d'une quête du rôle idéal. Car le rêve de toujours du héros c'est de devenir Mister Kung Ku : il a vu la série à la télé quand il était petit, et c'est son but dans la vie. Sauf que plus il monte les échelons, plus il comprend que Mister Kung Fu n'est qu'un autre rôle qu'on veut lui coller parce qu'il est asiatique. C'est un roman high-concept écrit sous la forme d'un scénario : le héros n'est ni « je » ni « il » mais il est désigné par un « tu ». Lé héros suit le script qui peint sa vie comm eune série télé en mélangeant les genres : la bonne vieille série policière, avec un flic noir et une flic blanche et une grande tension amoureuse entre les deux, des scènes de kung fu, et on finit sur une superbe scène de court drama où l'Amérique se retrouve jugée pour son traitement de la communauté asiatique. Un roman virtuose, drôle et attachant : un Lala Land sauce aigre-douce.

Avis de la presse américaine :

« Charles Yu, habite à Irvine près de Los Angeles, et a déjà écrit pour la série Westworld (HBO) ainsi que pour d'autres séries sur FX et AMC, raconte que l'histoire a été en partie inspirée de sa propre expérience de fils d'immigrés taïwanais ayant grandi en Californie. « J'avais en quelque sorte toujours l'impression que je ne savais pas vraiment où était ma place », nous confie-t-il en parlant de son enfance à Los Angeles. « Je n'ai jamais eu la sensation d'être au milieu de l'action. Et j'ai senti que c'était peut-être non seulement une façon de penser à ce que vivent les américains d'origine asiatique, mais que ça pourrait aussi être un prisme à travers lequel observer les dynamiques raciales dans un sens plus large. » (LA TIMES)

« Interior Chinatown […] m'a rappelé le mélange d'humour et de sincérité que l'on trouve dans les nouvelles de George Saunders, dans les jeux métafictifs de Mark Leyner ou dans des films comme The Truman Show. » (The New York Times)

« Ce roman examine la réalité quotidienne des Américains d'origine asiatique, cette impression d'être à jamais des étrangers dans ce pays, une minorité qui ne sera jamais actrice d'une nation blanche et noire. » (The New Yorker)

« Ce roman est génial. Non seulement l'intelligence de sa structure et de ses métaphores est impressionnante, mais le message implicite derrière l'histoire de Willis Wu témoigne avec précision de ce que signifie non pas uniquement être asiatique aux États-Unis, mais plus largement, ne pas être blanc aux États-Unis. Quiconque voulant tenir une conversation critique et engagée sur les races aux États-Unis se doit de lire Interior Chinatown, qu'il soit américain d'origine asiatique ou non. le message de Charles Yu sur notre propre emprisonnement dans des rôles raciaux spécifiques est un message radical qui mérite d'être entendu. » (The Crimson)

« Il y a quelque chose, chez Yu, un côté ludique et cérébral comme de Jonathan Lethem, un côté triste et résigné, comme chez Kurt Vonnegut, un côté très “dickien” dans son refus paranoïaque de la société de consommation. Mais il y a aussi chez lui une sensibilité unique, originale, notamment quand il parvient à mêler, sous l'apparence de la simplicité, et au travers de personnages apparemment passifs, l'humour au plus profond pathos. » (The San Francisco Chronicle)
+ Lire la suite
videos12 octobre 2018
video
With the pacing of a thriller, Louatah melds the tense atmosphere of a family saga with the gripping suspense of political drama into one breathtaking read.

- - -

It?s the day of the presidential elections and all of France is in a state of shock: the first Arab candidate, who was projected to win, has just been shot. The sprawling Nerrouche family is devastated to discover that one of their own, Nazir, is the prime suspect in the investigation.

In the aftermath of the assassination attempt, the police and prosecution unravel, shattering old alliances. As riots break out, prosecutors and detectives turn the Nerrouches into a convenient political scapegoat. It falls to Fouad, Nazir?s brother and stark opposite, to clear his family?s name. But a question hangs over the affair: what if the whole assassination was actually a far-reaching, clandestine plot intended to alter the course of history?

- - -
Louatah?s vulnerable, flawed characters and luminous descriptions have the intensity and resonance of first-class literary fiction. The Savages has been met with unanimous acclaim from critics and readers alike.

- - - - - - - - - - - - - - -
Reviews

?Ferrante. Knausgaard. Louatah. Three literary series that are better than anything.? ? Grazia

?Immense, and immensely popular.? ? Adam Gopnik, The New Yorker

?The Savages blows current French literature away. It?s unputdownable, nerverackingly fluid.? ? El Watan

?A stunning work of fiction. A triumph.? ? le Point

?An ambitious project?a compelling and expansive socio-political thriller?? ? The Times Literary Supplement

?Sabri Louatah combines pure guts and true talent. What an adventure!? ? L?Express

?In the tradition of great literature, Sabri Louatah melds political and family plot-lines in a breathtaking read?the reader is immediately and completely hooked.? ? le Monde
+ Lire la suite
Par INA
video
Jean Loup Chiflet : The New Yorker : l'humour des livres
Depuis la fondation Deutsch de la Meurthe à la Cité Internationale Universitaire de Paris, Olivier BARROT présente le livre de Jean Loup CHIFLET "The New Yorker : l'humour des livres", publié aux Editions Les Arènes.L'interview de l'auteur par Olivier BARROT alterne avec des bancs titres des dessins de l'ouvrage.
videos29 septembre 2011
video
C'est un livre - Lane Smith .
Un album subversif et désopilant en faveur du livre imprimé à l?ère du numérique. Chaque trait, chaque mot, porte une charge dynamitée d?humour : un petit livre génial, qui en dit tellement plus que de longs discours, à mettre entre toutes les mains, à tous les âges !!!- « On adore ce livre. » THE NEW YORKER- « Avec son sens de l?humour merveilleusement sardonique, Lane Smith nous apporte un livre subversif sur les mérites du livre imprimé, en réaction à la culture dans laquelle sont baignés les enfants d?aujourd?hui. » THE WALL STREET JOURNAL- Figure dans la liste des 10 Meilleurs Livres pour enfants de 2010 du NEW YORK TIMES.
+ Lire la suite



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
5334 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur