AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.38 /5 (sur 337 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 14/03/1975
Biographie :

Abd al Malik, né Régis Fayette-Mikano, est un rappeur, slammeur et compositeur français.

Né d'un père haut fonctionnaire congolais, il vit avec sa famille à Brazzaville entre 1977 et 1981. À son retour en France, il grandit dans une cité HLM du quartier du Neuhof à Strasbourg. Après le divorce de ses parents, c'est sa mère seule qui l'élève avec ses six frères et sœurs. Il est entrainé très jeune dans la petite délinquance (vol à la tire et vente de drogue)

Grâce notamment à une enseignante qui l'oriente vers le collège privé Sainte-Anne à Strasbourg, il poursuit ses études. Il est admis au lycée Notre-Dame des Mineurs, puis intègre l'Université Marc Bloch dans un double cursus philosophie et lettres classiques. Il fonde à cette époque avec son grand frère Bilal et son cousin Aissa le groupe de rap N.A.P.. Il choisit son nom de conversion et de scène en référence à son propre prénom de naissance (Régis - du roi en latin - correspondant au mot arabe Malik : roi).

Il se marie en 1998 avec la chanteuse Wallen (Nawell Azzouz, 1978), avec laquelle il a quatre enfants. Il devient en 1999 disciple du maître spirituel marocain Sidi Hamza al Qâdiri Boutchichi.

En 2004, il publie son premier album solo, "Le Face à face des cœurs", qui atteint la 155e place des classements français. En 2006, il publie son deuxième album, "Gibraltar", qui atteint la 13e place des classements français et obtient de nombreux prix.
Son œuvre s'inspire de l'islam soufi auquel il s'est converti au cours de son adolescence. Abd al Malik milite depuis pour la paix et pour un "vivre ensemble". Son style musical mélange rap, jazz et slam au ton volontiers "sérieux". Il n'hésite pas à faire référence à d'autres chanteurs de langue française, comme Jacques Brel dont il reprend la chanson "Ces gens-là". Ses chansons cherchent à mettre en valeur un texte fort de sens et d'émotion, chanté ou récité, accompagné d'une musique qui doit appuyer l'intensité des paroles.

En 2005, Abd al Malik publie l'ouvrage "Qu'Allah bénisse la France", qui obtient en Belgique le Prix Laurence Trân 2005. En 2009, il publie "La guerre des banlieues n'aura pas lieu", qui obtient le Prix de littérature politique Edgar-Faure en 2010. En 2019, il sort son premier roman, "Méchantes blessures", aux éditions Plon.
En octobre 2019, il met en scène au Théâtre du Châtelet la pièce d'Albert Camus, "Les Justes".

page Facebook : https://www.facebook.com/AbdAlMalikMusic/

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Abd al Malik   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (74) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pour la cinquième année consécutive, la BnF invite à écouter les mille et une voix de la Bibliothèque. Lectures, performances et spectacles habitent les espaces du site François-Mitterrand, inspirés cette année par l'exposition phare de la saison, Henri Cartier-Bresson. le Grand Jeu. Abd al Malik, auteur-compositeur et interprète, cultive un art génial du mélange, au service d'un message d'écoute et de tolérance. Chanson française, slam, rap, langage de rue ou littérature, il construit sa musique et ses interprétations dans un même mouvement moderne et inventif. Pour la Bibliothèque parlante, il se prête à un nouvel exercice d'écho : faire résonner ses textes favoris et ceux d'Henri Cartier-Bresson dans un concert littéraire inédit et exceptionnel où Saint-Simon, Camus, Giono, Sagan croisent Baudelaire, Breton, Giacometti ou encore Prévert. Lecture enregistrée le 6 juin 2021 à la BnF I François-Mitterrand dans le cadre de la Bibliothèque parlante, Festival de la BnF

+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (143) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   12 novembre 2012
Qu'Allah bénisse la France ! de Abd al Malik
Dieu a fait les différences non pas pour qu’on s’affronte

Les cultures sont des richesses pour que l’on se rencontre
Commenter  J’apprécie          470
fanfanouche24   20 novembre 2016
Camus, l'art de la révolte de Abd al Malik
Le Camus austère qu'on respecte, envie et craint parce qu'on voit en lui l'adversaire irréductible de tous les abus et de toutes les injustices, est l'incarnation même de cette sainteté laïque. (...)

Précurseur solitaire, Camus est aux avant-postes, mais sa démarche est solidaire. Il est tous les personnages du roman, qui luttent chacun à leur manière contre la peste. Il est tous les hommes, avec tous et sans exception. C'est en cela que -La Peste- magnifie la solidarité. (p. 120)
Commenter  J’apprécie          330
rkhettaoui   12 novembre 2012
Qu'Allah bénisse la France ! de Abd al Malik
"Une femme, c’est mieux qu’un homme !" : c’est ce que je décidai de penser pour toujours. La femme est infiniment plus forte que l’homme. Les mecs peuvent bien gonfler leurs biceps, voir couler leur sang ou faire couler celui d’un autre, ça n’aura jamais rien de comparable au courage de la femme et pas seulement de la femme en couches.

Commenter  J’apprécie          260
fanfanouche24   19 novembre 2016
Camus, l'art de la révolte de Abd al Malik
"L'écrivain [ que j'assimilais déjà au rappeur] peut retrouver le sentiment d'une communauté vivante qui le justifiera, à la seule condition qu'il accepte, autant qu'il peut, les deux charges qui font la grandeur de son métier: le service de la vérité et celui de la liberté. (...)

Quelles que soient nos infirmités personnelles, la noblesse de notre métier s'enracinera toujours dans deux engagements difficiles à maintenir : le refus de mentir sur ce que l'on sait et la résistance à l'oppression" (p.76 ) [Discours de suède]
Commenter  J’apprécie          220
Abd al Malik
fredho   17 avril 2016
Abd al Malik
Faut faire attention lorsqu'on utilise les mots, les verbes du peuple, le parler de la rue, parce que du beau, peut jaillir la laideur absolue...
Commenter  J’apprécie          230
Socomplicated   02 avril 2011
La guerre des banlieues n'aura pas lieu de Abd al Malik
Parce qu'on a peu de temps, les enfants d'hier sont tristement grands.
Commenter  J’apprécie          230
voilier   21 décembre 2013
Le dernier français de Abd al Malik
Je ne rêve ni en arabe ni en lingala

Pas même en wolof par même bambara

Je ne rêve ni en espagnol ni en anglais

Mais parle aime et rêve en français

Et comme ils ne sont pas dans ma tête

En encore moins dans mon cœur en fait

Ils disent qu'ici c'est pas chez moi quand même

Je rêve donc éveillé pour qu'ils me comprennent

Commenter  J’apprécie          210
chriskorchi   17 mai 2013
La guerre des banlieues n'aura pas lieu de Abd al Malik
"« Des voitures brûlent ? Des barricades ?"



"Ce n'est pas un autre Mai 68, c'est le diktat d'un autre siècle. D'un autre questionnement dont le cœur mendie d'autres réponses. »"
Commenter  J’apprécie          190
jovidalens   24 mars 2015
Place de la République : Pour une spiritualité laïque de Abd al Malik
Ce que je suis et ce que l'Histoire a fait de moi

Je l'assume parfaitement

Français essentiellement

Noir fondamentalement

Et musulman spirituellement.
Commenter  J’apprécie          170
fanfanouche24   20 novembre 2016
Camus, l'art de la révolte de Abd al Malik
Dans la banlieue d'Alger, il y a un petit cimetière aux portes de fer noir. Si l'on va jusqu'au bout, c'est la vallée que l'on découvre avec la baie au fond. On peut longtemps rêver devant cette offrande qui soupire avec la mer. Mais quand on revient sur ses pas, on trouve une plaque "Regrets éternels", dans une tombe abandonnée. Heureusement, il y a les idéalistes pour arranger les choses." - Albert Camus- extrait de "Un jour entier sans controverse", recueilli dans "Fenêtres dormantes et porte sur le toit, Gallimard, 1979. (p.90)
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

la curée de Zola

Dans quel lieu débute et se termine le récit?

l'hôtel Saccard
Le café Riche
La serre
Le bois de Boulogne

8 questions
129 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..