AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.22 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : Pologne
Né(e) à : Nowogrodek , le 24/12/1798
Mort(e) à : Istanbul , le 26/11/1855
Biographie :

Adam Bernard Mickiewicz de Poraj est un poète et écrivain polonais.

Fils de Nicolas Mickiewicz, un gentilhomme pauvre, et de Barbara Majewska, il fait des études scientifiques et philologiques à l’Université de Wilno et participe à la fondation des organisations de jeunesse progressiste et patriotique des Philomates et des Philarètes avec le poète polonais Thomas Zan.

Sa participation à des cercles patriotiques lui vaut d’être exilé en Russie de 1824 à 1829, année où il part s’installer en France.

Lors de l’insurrection de 1831, il tente sans succès de se joindre aux rebelles mais ne parvient pas à dépasser Dresde. À partir de 1832, et avec "Conrad Wallenrod", il trouve sa doctrine (patriotisme fervent, religion retrouvée). Il prêche la régénération par le sacrifice accepté, la souffrance sublimée en amour pour sa patrie. La cause de la Pologne devient sacrée dans l'histoire du monde. Il signe cet engagement en écrivant les "Livres du pèlerinage polonais" (1832).

Le 22 juillet 1834, il épouse à Paris Celina Szymanowska, une compatriote âgée de vingt-deux ans, qui lui donnera six enfants.

En 1839 et 1840, il enseigne à Lausanne la littérature latine. En 1840, il est nommé professeur de littérature slave sur une chaire créée pour lui au Collège de France. Cependant, ses cours sont suspendus en 1844, car on lui reproche de s’être laissé influencer par les opinions du mystique Towianski. Il est révoqué après le coup d’État de 1851 par un décret du 9 mars 1852, en même temps que Jules Michelet et Edgar Quinet.
Pendant la guerre de Crimée, il part à Istanbul rejoindre la colonie polonaise qui vit à Polonezköy. Il songe à y former une légion polonaise afin de lutter contre les Russes. Mais il meurt brusquement du choléra.

Son corps est ramené à Paris ; en 1890, il est transféré à Cracovie où il est inhumé solennellement à la cathédrale de Wawel.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Manifestation d'étudiants en Pologne
Ce sujet (muet) rend compte d'une manifestation d'étudiants en Pologne, en mars 1968. L'interdiction de la pièce de théâtre "Dziady" de Adam MICKIEWICZ déclencha une série de manifestations d'artistes, d'étudiants et d'intellectuels, qui se mobilisèrent pour leur liberté de parole, dans de nombreuses villes polonaises.

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Tandarica   11 avril 2020
Sonnets de Crimée - Sonnets d'amour et Autres textes de Adam Mickiewicz
Comme l'arbre en son germe avant de porter fruit,

Toute la vie est dans le cœur, au fond de lui.



(p. 17)
Commenter  J’apprécie          100
krzysvanco   17 avril 2015
Sonnets de Crimée - Sonnets d'amour et Autres textes de Adam Mickiewicz
Enfin je suis esclave heureux de l'esclavage :

Je te vois, et mon front garde sérénité ;

Je pense à toi, je sens ma pleine liberté ;

Je t'aime - et cependant mon cœur est sans orages.



Il m'advint d'appeler bonheur un badinage,

Jeune, d'être leurré par un rêve exalté,

Par des mots spécieux, l'éclat de la beauté :

J'ai maudit le plaisir que j'avais en partage.



Celle-même qui fut pour moi l'objet divin

De mes pleurs, de mes feux, de mes efforts anciens,

Son seul nom me rend triste, à l'époque présente.



Avec toi seule, ô mon amour, je suis heureux !

Gloire à Dieu, qui me fit don d'une telle amante,

Comme à l'amante à qui je dois de louer Dieu !





Commenter  J’apprécie          80
krzysvanco   06 septembre 2018
Pan Tadeusz de Adam Mickiewicz
Ô ma Lituanie ! Ainsi que la santé,

Seul qui te perd connaît ton prix et ta beauté.

Je vois et vais décrire aujourd’hui tous tes charmes,

Ma patrie ! et chanter mes regrets et mes larmes.
Commenter  J’apprécie          90
Adam Mickiewicz
sabine59   11 septembre 2016
Adam Mickiewicz
(...) Et la brusque lueur de l'éclair dans la nuit,

Les branches du poirier qui craquent au jardin,

Les ailes du hibou craintif, frappant la vitre,

Tu penseras que c'est mon âme qui revient.



Il n'y a pas de lieu, il n'y a pas de jour,

Que nous ayons pleuré ou nous soyons réjouis,

Où partout je ne sois près de toi, et toujours:

De mon âme partout j'ai laissé le débris.



( " Ballades et romances")
Commenter  J’apprécie          70
5Arabella   06 juin 2020
Les Aïeux de Adam Mickiewicz
C'est juste, dans ce jeu, nous sommes de moitié,

Il est savant, et moi, diable de mon métier.

J'étais son précepteur et je m'en glorifie,

En sais-tu plus que nous ? - parle - je te défie.
Commenter  J’apprécie          50
Tandarica   12 avril 2015
Sonnets de Crimée - Sonnets d'amour et Autres textes de Adam Mickiewicz
Tant pis pour le tartuffe, ou le roué railleur :

Bien qu'en ces murs aucun regard ne nous surprenne,

Bien qu'elle soit si jeune et que l'amour m'éprenne,

Je détourne les yeux ; elle, verse des pleurs.
Commenter  J’apprécie          30
Tandarica   12 avril 2015
Sonnets de Crimée - Sonnets d'amour et Autres textes de Adam Mickiewicz
Voici les arbres refleuris,

A la douce odeur enivrante ;

L'eau jase, le rossignol chante,

Le criquet doucement bruit.
Commenter  J’apprécie          30
marie_mad   18 janvier 2016
Pan Tadeusz de Adam Mickiewicz
Litwo, Ojczyzno moja! ty jesteś jak zdrowie;

Ile cię trzeba cenić, ten tylko się dowie,

Kto cię stracił. Dziś piękność twą w całej ozdobie

Widzę i opisuję, bo tęsknię po tobie.
Commenter  J’apprécie          20
crapahutevida   31 mai 2017
Sonnets de Crimée - Sonnets d'amour et Autres textes de Adam Mickiewicz
Les voiles, ainsi que des étendards quand la guerre est finie, sommeillent, enroulées le long des mâts ; le navire, d’un léger mouvement, se balance, comme s’il était tenu à l’ancre. Les matelots ont repris haleine et les passagers retrouvé leur gaieté.
Commenter  J’apprécie          10
crapahutevida   31 mai 2017
Sonnets de Crimée - Sonnets d'amour et Autres textes de Adam Mickiewicz
Déjà le vent ne fait plus qu’effleurer la flamme du pavillon ; l’onde rassérénée soulève son sein paisible, comme la jeune fiancée, qui rêve au bonheur, s’éveille en soupirant et de suite se rendort.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Pot-pourri littéraire 📚

Dans la liste suivante, cochez le roman qui n'a pas été écrit pas Alexandre Dumas

La Reine Margot
Les Trois Mousquetaires
Le Comte de Monte-Cristo
La Dame de Monsoreau
La Princesse de Clèves
La Tulipe noire
Vingt ans après

13 questions
56 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain , roman , incipit , personnages , poèmesCréer un quiz sur cet auteur