AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Adam Sternbergh (50)


Verdorie   05 juin 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Quand j'étais gamin, je n'ai jamais vu mon père manifester le moindre sentiment religieux. Il consacrait ses dimanches au football américain, communions silencieuses sur l'autel du canapé. Pas de vin de messe, pas d'hostie, juste de la bière et des Pringles.
Commenter  J’apprécie          301
Verdorie   04 juin 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
La ville [de New York] a distribué des compteurs Geiger portatifs. Ces trucs sont même devenus assez branchés, pendant un certain temps. Pour se déplacer en ville, les jeunes gens hype se laissaient guider par le cliquetis-crépitement des compteurs suspendus à leur cou comme les appareils photo des touristes. On s'en servait même pour draguer. Méthode très populaire : on s'approche d'une jeune femme, on consulte l'écran de son compteur Geiger et on dit :
Ouah ! J'ai trouvé un point chaud !
Commenter  J’apprécie          210
Maks   24 mai 2016
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Le modèle de base, c’est un lit de camp à peine amélioré ; mais au sommet de la gamme, on a des espèces de demi-cercueils étincelants, de véritables cocons d’évasion, avec des écrans tactiles pour vous guider dans le rêve et des capteurs pour vous y maintenir. Immersion totale.
Un monde plus vrai que nature.
Ça, c’est le baratin des vendeurs.
Les détails techniques, je ne les connais pas. Je ne suis pas très fort en informatique. En plus, ces lits-là, je n’y dors pas souvent.
Et jamais dans le modèle de luxe.
Bref, certains ont compris tout de suite qu’il y avait du pognon à se faire. Mais comme ça nécessitait une bande passante gigantesque, ils ont construit un réseau parallèle, baptisé la limnosphère, dans lequel ils ont tout transféré. Et nous, on s’est retrouvés avec l’Internet à l’ancienne, chiant à mourir. Un Internet à l’abandon, évidemment ; les riches n’en ont plus rien à foutre, depuis qu’ils barbotent dans la limnosphère. C’est comme Internet, mais en mieux, beaucoup mieux, puisqu’on peut carrément y vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
BlackWolf   26 mai 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
La quantité d'ordures que vous laisserez derrière vous sur cette terre excédera largement toutes les bonnes choses que vous y aurez accomplies. Pour chaque grame de patrimoine, une tonne de rebuts.
Commenter  J’apprécie          150
ACdeHaenne   25 novembre 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Tous les cimetières sont pleins, depuis longtemps.
Commenter  J’apprécie          120
belette2911   27 décembre 2018
Population : 48 de Adam Sternbergh
Il se peut que Dieu pardonne, mais Il exonère rarement.
Commenter  J’apprécie          100
Maks   24 mai 2016
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Le chauffeur s’arrête devant l’immeuble, sans couper le moteur.
La tour Trump. Un hôtel, autrefois. Des façades vitrées aveuglantes. Le Trump en question, c’est Donald, bien sûr. Décédé depuis longtemps. Quand les gamins se sont installés dans Central Park, ils ont commencé par déboulonner la statue de Donald Trump et l’ont affublée d’une robe. La dernière fois que je l’ai vue, elle trônait sur le toit d’un bus à impériale pour touristes, condamnée à faire le tour du parc pour l’éternité.
Commenter  J’apprécie          100
Julitlesmots   28 avril 2019
Population : 48 de Adam Sternbergh
Les esprits sont simples et faciles à décrypter. Les esprits coupables, quant à eux, sont incroyablement fascinants, à condition de se retrousser les manches.
Commenter  J’apprécie          70
Mariejuliet   25 mai 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
S'il y a bien une chose que nous avons retenue de ce monde si arrogant jadis, c'est que dès qu'on découvre un truc miraculeux, on peut en détourner l'usage dans la foulée. Pour vous permettre de sucer la bite d'un cheval, par exemple. Dans un univers simulé.
Commenter  J’apprécie          60
LUKE59   02 août 2019
Population : 48 de Adam Sternbergh
Quarante-cinq ans, ce n'est pas bien loin de cinquante. Et cinquante ans, il le sait bien, c'est le moment où vous arrêtez de regarder devant vous en vous demandant quel genre de personne vous allez devenir pour commencer à regarder en arrière en vous demandant comment vous avez bien pu devenir la personne que vous êtes. ( p 91 )
Commenter  J’apprécie          50
Scopa   31 décembre 2020
Population : 48 de Adam Sternbergh
Tout le monde à Blind Town est persuadé d’être innocent, ce qui signifie qu’il est fort probable que personne ne l𠆞st.
Commenter  J’apprécie          40
Luneblanche   04 avril 2020
Population : 48 de Adam Sternbergh
« Il n'y a toutefois pas d'accès à Internet. Impossible de passer ou recevoir des appels personnels, pas de courrier non plus. Vous n'entrerez pas en contact avec qui que ce soit en lien avec votre passé, quelles que soient les circonstances. Car, pour le dire simplement, si nous avons accès au monde extérieur, ça veut dire que le monde extérieur peut accéder à nous, ce qui est précisément ce que nous cherchons à éviter. »
Commenter  J’apprécie          40
ACdeHaenne   19 juin 2016
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Le chauffeur s’arrête devant l’immeuble, sans couper le moteur.
La tour Trump. Un hôtel, autrefois. Des façades vitrées aveuglantes. Le Trump en question, c’est Donald, bien sûr. Décédé depuis longtemps. Quand les gamins se sont installés dans Central Park, ils ont commencé par déboulonner la statue de Donald Trump et l’ont affublée d’une robe. La dernière fois que je l’ai vue, elle trônait sur le toit d’un bus à impériale pour touristes, condamnée à faire le tour du parc pour l’éternité.
Commenter  J’apprécie          40
mickaelinecuny   26 mai 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Quand je dis aux gens que je tue leurs semblables, ça leur retourne l'estomac.
Je peux comprendre.
Cela dit ...
Et si je vous expliquais que je ne trucide que des serial killers ?
C'est faux, mais si je vous disais ça ?
Et si je vous expliquais que je ne descends que des pédophiles ? Ou des violeurs ? Des mecs qui le méritent vraiment ?
Vous défaillez toujours ?
OK, allons plus loin : mettons que je ne tue que les emmerdeurs qui parlent trop fort au cinéma, ou qui bloquent le passage dans les escalators, ou qui déboîtent sans prévenir en bagnole. Alors ?
Ne répondez pas réfléchissez.
Vous êtes encore scandalisés ?
Mais je plaisante, hein.
Les cinémas, ça n'existe plus.
Commenter  J’apprécie          40
PapillonsGris   07 juin 2016
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Je tue des hommes. Et des femmes, aussi, parce que je ne suis pas sexiste. Mais pas les enfants ; je laisse ça à d'autres psychopathes.
Commenter  J’apprécie          30
lutinielle   28 juin 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Je ne veux rien savoir de vos motivations. On vous doit du fric ? On vous a tabassé ? Escroqué ? Un autre que vous a décroché la promotion que vous convoitiez ? Vous voulez vous taper la femme de votre pote ? Ou vous venger de celle qui s'est tapé votre mec ? Je m'en fous. Je ne suis pas votre confesseur.
Considérez-moi plutôt comme une balle de revolver.
Point barre.
Commenter  J’apprécie          30
mickaelinecuny   26 mai 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Vous êtes donc allongé là, à moitié momifié, un peu de bave aux lèvres. Hélas pour vous, quelqu'un qui vit encore dans le monde bassement matériel ne parvient pas à surmonter la rancune que vous lui inspirez. Et ce quelqu'un a trouvé mon numéro. Et moi je vous ai trouvé.
Je vous égorge vite fait bien fait et voilà, c'est fini.
Commenter  J’apprécie          30
mickaelinecuny   26 mai 2015
Le Fossoyeur de Adam Sternbergh
Chercher une aiguille dans une botte de foin. C'est débile, comme expression. J'ai jamais compris. Chercher une aiguille, mon cul. Suffit d'en acheter une autre.
Commenter  J’apprécie          30
Lunateek   19 janvier 2021
Population : 48 de Adam Sternbergh
Est-ce que je me souviendrai de ce que j’ai fait ?
Non.
Mais est-ce que je saurai que je l’ai oublié ?
Oui.
Donc je saurai que j’ai fait quelque chose de mal, mais je ne saurai pas ce que c’était.
Vous saurez que vous avez fait le choix de rejoindre cette ville.
Commenter  J’apprécie          20
WiniFRED   15 janvier 2019
Population : 48 de Adam Sternbergh
Aucun contact. Ça veut dire pas de lettre, pas d'e-mail, pas de coup de fil, pas de télégramme, pas de pigeon voyageur, pas de signaux de fumée, pas de textos, de snaps, de pings ou je ne sais quelle autre connerie ils ont inventée. Pas d'échanges avec le monde extérieur, point final.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les figures de style dans la littérature

"Adieu veaux, vaches, cochons, couvée" Quelle figure ici utilisée par La Fontaine et marquée par la juxtaposition de mots vise généralement à donner du rythme à la phrase ou à mettre en valeur l'abondance.

L'allitération
L'énumération
L'anacoluthe
L'anaphore

10 questions
359 lecteurs ont répondu
Thème : Les figures de style de Henri SuhamyCréer un quiz sur cet auteur