AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.15 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 31/10/1982
Biographie :

Le frère Adrien Candiard est un dominicain français, vivant au couvent du Caire et membre de l'Institut dominicain d'études orientales (Idéo). Il est notamment l’auteur du spectacle "Pierre et Mohammed" et de "En finir avec la tolérance ?" (2014).

Source : www.editionsducerf.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Adrien Candiard présente son livre « Quand tu étais sous le figuier… » à la librairie La Procure à Paris. Retrouvez le livre : https://www.laprocure.com/quand-etais-sous-figuier-propos-intempestifs-vie-chretienne-adrien-candiard/9782204132299.html [Émission tournée le 15 mars 2017] Suivez la librairie La Procure sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/LaProcure/ Twitter : https://twitter.com/laprocure Instagram : https://www.instagram.com/librairie_laprocure/?hl=fr

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Enki   30 novembre 2016
Comprendre l'islam de Adrien Candiard
Deux erreurs courantes empêchent de comprendre quoi que ce soit à l’islam. La première, c’est de croire que l’islam existe ; la seconde, de croire qu’il n’existe pas.
Commenter  J’apprécie          213
arcade_d   26 janvier 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
On raconte, dans la tradition ancienne des moines d’Égypte - les « Pères du désert: que le diable, déguisé en pauvre, était venu frapper à la porte d'un monastère pour tenter les frères. Il frappe, pas de réponse. Il frappe à nouveau, sans plus de succès. Il frappe, il appelle; derrière la porte, on lui répond enfin: « Que veux-tu ? » « Je suis un pauvre (un pauvre diable ?), dit le diable. J'ai besoin de votre aide. » On lui répond: « Laisse-nous, nous sommes en train de prier. » Alors le diable se réjouit: « Inutile d'entrer, remarque-t-il. Je suis déjà à l'intérieur.
Commenter  J’apprécie          70
arcade_d   04 mars 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
Le pardon passe toujours par la vérité. Appeler un chat un chat, et un mal un mal. Il n'y a rien à attendre de la mièvrerie quand elle a lieu aux dépens de la vérité.
Commenter  J’apprécie          70
pgremaud   11 mai 2016
Veilleur, où en est la nuit ? de Adrien Candiard
Quand le monde qui nous entoure nous fait peur, l'espérance chrétienne ne nous dit pas de rester là à pleurnicher parce que tout va mal, ni de sourire bêtement parce que tout irait bien ; elle ne nous invite pas à attendre que Dieu détruise ce monde-là pour en construire un autre ; elle nous pose une question très simple : comment faire de tout cela une occasion d'aimer davantage? (...) Transformer les événements en occasion d'aimer, c'est reproduire au quotidien le miracle de Cana. C'est changer l'eau de la vie ordinaire en vin de vie éternelle.
Commenter  J’apprécie          50
arcade_d   07 mars 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
Deux vieux frères du couvent des dominicains de Lille, morts depuis, avaient l'habitude de se chamailler constamment, trouvant un certain plaisir et un certain équilibre à vivre toujours comme chien et chat. Un jour, à la vaisselle, l’un des deux dit à l'autre, qui avait prêché à la messe un peu plus tôt, et avait parlé de l'amour:

- Tu parles toujours de l'amour. Mais qu'est-ce que tu y connais ? Tu l'as déjà fait, toi, l'amour ?

Et l'autre de répondre, du haut de ses quatre- vingt-dix ans:

– Pas encore, mon frère !
Commenter  J’apprécie          50
arcade_d   09 mars 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
Pourquoi est-elle donc si spirituellement féconde, cette expérience amoureuse ? Pourquoi ne pouvons-nous pas totalement l'ignorer, pour devenir de véritables fils d'Israel » à la suite de Nathanaël ? Pour deux raisons essentielles, il me semble.

Tout d'abord, tomber amoureux, être amoureux est une expériemce qui fait toujours sortir de soi. C'est un peu paradoxal, parce que c'est en même temps une profonde expérience de l'unité de soi, où on expérimente plus intensément qui on est. Mais, même si peuvent y entrer du narcissisme et de l'égoisme, me voilà bien obligé d'admettre ou de découvrir qu'il y a quelqu'un d'autre que moi. C'est d'ailleurs pour cela qu'être amoureux, même si c'est parfois très agréable, a toujours une dimension inconfortable: elle oblige à sortir de chez soi, àsortir de son confort. Il y a, au demeurant, des conforts un peu glauques, des conforts où l'on est malheureux, des conforts où on crève de solitude, mais ils restent des conforts tout de même, et il est difficile et même douloureux d'en sortir. On devient si vite un vieux garçon, perclus d'habitudes qui se changent vite en manies. On devient vite, d'ailleurs, un vieux garçon spirituel, où Dieu vient servir de prétexte à notre confort, à notre mise à l'abri du monde. Mais la spiritualité qui isole, qui donne une excuse pour ne pas sortir de soi, n'est qu'une apparence de spiritualité
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
arcade_d   14 mars 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
mais ce dont ils devraient se confesser, c'est de cette confession même; se confesser, non d'en demander trop au Seigneur, mais de ne pas lui demander assez. Le péché, c'est toujours une affaire de gagne-petit: un pécheur, c'est quelqu'un qui se contente de peu. Qui, se sachant fait pour l'infini, se contente d'objets finis et dérisoires pour remplir ce vide et cet appel : l'ambition, l'argent, l'égoiïsme...
Commenter  J’apprécie          30
arcade_d   06 mars 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
Si J'aime cette voix, si j'aime cette intelligence, si je sais les apprécier, si je sais m'en réjouir pleinement, alors toutes ces belles choses m'appartiennent pleinement. C'est comme si c'était ma voix, puisque je sais en profiter! Les façades n'appartiennent pas à leur propriétaire, mais à leur vis-à-vis, c'est-à-dire à ceux qui en jouissent- et à ceux qui s'en réjouissent.
Commenter  J’apprécie          30
arcade_d   13 mars 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
Et peu à peu apparurent d'autres ennemis : la paresse, telle ou telle addiction, la faiblesse de la volonté, les mauvaises habitudes le découragement, choses qui en nous nous empêchent de faire ce que nous voulons. Cette difficulté à réaliser ce que nous voudrions faire. Ce qu'on appelle, en théologie chrétienne, d'un nom technique: le péché originel
Commenter  J’apprécie          30
arcade_d   19 mars 2020
Quand tu étais sous le figuier de Adrien Candiard
Le philosophe Jacques Derrida propose une distinction futur et l'avenir. Le futur, dit-il, ce sont nos projets, c'est le futur organisé, prévu, ordonnancé, balisé, auquel nous sommes préparés. C'est le futur sous cellophane, conditionné prendre. C'est le futur envisagé par une compagnie d'assurances. Et l'avenir, à l'inverse, c'est ce qui va venir, pas ce que nous avons préparé. Ce qui va venir et qui va toujours nous surprendre, même quand nous nous y attendions un peu, parce que quand c'est là, ce n'est pas pareil. C'est ouvert à l'inattendu, à la naissance, au nouveau. C'est inquiétant, déstabilisant, mais c'est inquiétant parce que c'est vivant. On ne sait jamais ce qui va naître de la vie. Avec une pierre, au moins, on est fixé.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..