AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Agnès Laroche (151)


calypso   19 mai 2018
L'inconnue de Xanderland de Agnès Laroche
- Vous êtes qui ? Qu’est-ce que vous faites là ?
Pas de réponse, je me suis approché davantage, sans provoquer la moindre réaction.
En dépassant les noyers, j’ai compris que c’était une fille, à sa silhouette et à sa façon de se tenir.
Elle ne bougeait toujours pas. J’ai fait deux pas de plus, bouteille en l’air. Elle s’est tapie au sol, les bras tendus devant elle pour se protéger, aussi affolée que si le zombie dégueulasse, c’était moi, et que j’allais la bouffer.
Commenter  J’apprécie          191
Witchblade   21 mai 2015
Marjane et le sultan de Agnès Laroche
Cette loi est juste et vous n'y échapperez pas (…). Les femmes n'ont pas les qualités requises pour gérer des biens ou de l'argent en toute indépendance ! Elles s'occupent de leur foyer, de leurs enfants, travaillent parfois, mais il serait vain de leur en demander davantage, elles n'en sont tout simplement pas capables ! Sans parler de la frivolité et de l'inconséquence de certaines qui dilapideraient en bien peu de temps leur héritage.

(le sultan).
Commenter  J’apprécie          170
Witchblade   21 mai 2015
Marjane et le sultan de Agnès Laroche
On ne juge pas les femmes capables de disposer avec bon sens des biens familiaux. À la mort de leurs parents, le sultan en devient propriétaire.
Commenter  J’apprécie          170
letilleul   26 septembre 2018
La vie dure trois minutes de Agnès Laroche
Je vais Me raconter notre histoire, pas tout, uniquement les moments marquants, les étapes.
Je l’écrirai, puis je la déposerai dans une boîte que j’enterrerai loin d’ici.
Aux oubliettes, à jamais.
Saboureau, ma prof de français cette année, assurait que l’écriture aide à apaiser les peines passagères et les grands chagrins, à prendre du recul.
A renaître même, parfois.
Renaître…
Exactement ce dont j’ai besoin.
Retrouver la fille que j’étais, et qui m’échappe, s’efface, au risque de disparaître à jamais.
Oui, renaître, pour ne pas mourir à petit feu.
Commenter  J’apprécie          160
milamirage   11 janvier 2013
Nicodème de Agnès Laroche
" Ça suffit comme ça ! Silence ! Violette, sacrée pipelette,
viens t'asseoir devant moi et plus un mot ! "
Violette se lève et s'installe à côté de Nicodème,
dont le cœur se met aussitôt à trembler.
" Coucou ! " chuchote-t-elle du bout des lèvres.
Elle est si jolie qu'il ne lui répond pas : il vient de perdre la voix.
Ah ! Si seulement
il pouvait se transformer...
Il deviendrait Super Nico, il serait super grand, super fort,
il offrirait à Violette un bouquet de pâquerettes.
Ah ! Si seulement...
Commenter  J’apprécie          160
milamirage   10 janvier 2013
Nicodème de Agnès Laroche
Nicodème se faufile
au milieu de la foule pressée.
A toutes ces grandes jambes
qui se bousculent,
à tous ces sourcils froncés,
il voulait crier :
" Vous voyez pas que vous
m'écrabouillez les pieds ? "
Ah ! si seulement
il pouvait se transformer...
Il deviendrait Super Nico,
il serait super grand, super fort,
et il tirerait la langue long comme ça à tous les passants !
Ah ! si seulement...
Commenter  J’apprécie          160
Witchblade   23 mai 2015
Marjane et le sultan de Agnès Laroche
Quel homme étrange, pétri de contradictions... Froid et inflexible, mais attendri par un poème enfantin. Sérieux et responsable, mais capable de se lancer dans une expédition comme celle-ci avec insouciance, sans en avoir évalué les dangers. Orgueilleux, mais osant reconnaître devant elle, sans honte, qu'il ne savait pas nager. Fier, mais humble soudain, pour évoquer son absence de courage.
Commenter  J’apprécie          150
Witchblade   22 mai 2015
Marjane et le sultan de Agnès Laroche
« Votre Grandeur voit juste, en cette affaire comme en chaque chose. Les femmes sont, comme vous l'avez suggéré, dépourvues d'intelligence et peu fiables. C'est mon cas, bien sûr, comme c'est le cas de ma sœur et probablement de votre mère.
Les hommes, en revanche, sont sages, toujours. Ce ne sont pas eux qui dépenseraient leur argent de façon irréfléchie, causant la ruine de leur famille en pariant sur des courses de chameaux, par exemple. Ou qui monteraient de superbes chevaux de race, acquis à prix d'or grâce à des emprunts impossibles à rembourser, avant de se reposer des heures durant, confortablement installés dans une fumerie d'opium. (…)
Non, les hommes, à commencer par vous, sont des créatures parfaites, sans exception.
Et les femmes, des créatures abjectes, sans exception. »

(lettre de Marjane à son sultan...).
Commenter  J’apprécie          150
milamirage   27 janvier 2013
Nicodème de Agnès Laroche
Ah ! si seulement il pouvait se transformer,
il serait super grand, super...
Stop ! Super Nico n'existe pas !
Nicodème se lève, allume la lumière
et regarde son reflet dans le miroir.
" Je m’appelle Nicodème. Je ne suis pas grand, je ne suis pas fort,
et, demain, j'offrirai un bouquet de pâquerettes à Violette ! "


Commenter  J’apprécie          150
Nat_85   18 mars 2020
La vie dure trois minutes de Agnès Laroche
Ma prof de français cette année, assurait que l'écriture aide à apaiser les peines passagères et les grands chagrins, à prendre du recul. À renaître même, parfois.
Commenter  J’apprécie          140
babel95   05 juin 2017
Charly et moi de Agnès Laroche
Ce qui m'intéressait, ce qui embellissait mes journées et maintenait mon moral au beau fixe, c'étaient nos discussions, nos silences, nos chamailleries, notre complicité, nos scénarii de BD, nos projets, bref notre amitié, dont il me semblait que je ne pourrais plus me passer.
Cela devait embellir celles de Charly aussi car au fil des mois, septembre, octobre, ses escapades en solitaire, celles de jours de cafard, se sont raréfiées.
Commenter  J’apprécie          140
Liburu   12 février 2015
Le fantôme de Sarah Fisher de Agnès Laroche
"Cette robe ? Oui, je m'en rappelle,
c'était celle que je portait quand j'étais dans la grange,
avec des marguerites,... oui."
Commenter  J’apprécie          140
Juin   19 décembre 2013
Tu vas payer de Agnès Laroche
Mon père a beuglé :
- Pas question de bosser pour ce vendu ! Plutôt crever !
- Ben ne te gêne surtout pas ! elle lui a répondu.
Commenter  J’apprécie          130
bouma   23 février 2016
La vraie recette de l'amour de Agnès Laroche
Puis elle a ri et moi, les joues brûlantes, la respiration un peu courte, je suis tombé amoureux.
Commenter  J’apprécie          120
milamirage   06 juillet 2014
Petite chose de Agnès Laroche
Petite Chose
avait couru longtemps,
longtemps sous le ciel blanc.
Jusqu'à l'épuisement.
Elle s'était arrêtée au cœur d'une forêt
assombrie par la nuit,
loin du danger, loin de tout.
Puis, à bout de forces,
elle s'était assoupie à l'abri
d'un buisson tiède et soyeux.
Commenter  J’apprécie          120
Windvaan   26 février 2013
Abeba et le roi vorace de Agnès Laroche
- Et les hommes du village ? Pourquoi nous regardent-ils sans rien faire ?
- Parce qu'ils pensent comme le roi que la chasse aux criquets n'est pas une tâche assez noble pour eux...
Commenter  J’apprécie          120
murielan   09 février 2013
Tim sans-dragon de Agnès Laroche
- Et ceux-là, que sont-ils ? On dirait des poussins, mais leur peau est semblable à celle des dragons ! Ils sont énormes ! Ce sont peut-être des ... poussi-dragons ?
Nous éclatâmes de rire, brisant ainsi la tension qui s'était emparée de nous. Et de ce jour, le nom de poussidragon fut adopté à l'unanimité pour désigner les plaisants oiseaux.
Commenter  J’apprécie          120
Saiwhisper   17 avril 2019
Better World de Agnès Laroche
Je suis trop jeune pour m'en souvenir, mais il paraît qu'avant les gens dépensaient l'eau sans compter, comme l'air qu'on respire. Je n'arrive même pas à l'imaginer.
Commenter  J’apprécie          110
orbe   24 novembre 2012
Coeur de vampire de Agnès Laroche
1) Les Sang-Vifs doivent tout ignorer de notre existence, la survie de notre peuple est à ce prix.
2) E présence d'un Sang-Vif, paraître en forme le jour, fatigué le soir.
3) Ne jamais mentionner notre appétit pour la viande, toujours en laisser un peu dans l'assiette.
4) Prétendre que nos gélules sont des vitamines.
5) Si nécessaire, justifier notre pâleur en prétextant une anémie passagère.
6) Ne rien laisser entrevoir de nos capacités physiques, ouîe, vue et résistance.
Commenter  J’apprécie          110
sylvicha   15 novembre 2012
Le fantôme de Sarah Fisher de Agnès Laroche
Il était pâle, presque transparent lui aussi. Souriant, canne à pommeau à la main, il s'approcha en deux grands pas.
- Veuillez me pardonner, mademoiselle, je suis en retard. J'aurai dû vous accueillir lorsque vous avez ouvert les yeux, mais j'ai eu un léger contretemps. Des turbulences spectrales ont ralenti mon déplacement, cela arrive parfois.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le fantôme de Sarah Fisher

Comment est t-elle morte ?

En tombant
En la poussant
Noyer
Suicidé

5 questions
93 lecteurs ont répondu
Thème : Le fantôme de Sarah Fisher de Agnès LarocheCréer un quiz sur cet auteur