AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Bibliographie de Aimée Lou   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
LiliMatoline   01 août 2021
Royal bodyguard de Aimée Lou
Chapitre 2 :

Léonard

« …– Si cela implique de vous empêcher de trop stimuler votre cerveau, alors je prendrai la parole dès qu’il sera nécessaire. Votre Altesse.

Agacé, je pose mes mains sur mes genoux et me retourne pour lui faire face. La mâchoire tendue et les sourcils froncés, il m’étudie d’un œil sévère. Le rayon de soleil qui filtre par les deux grandes fenêtres se pose directement sur lui. Les traits de son visage sont harmonieux et vraiment plaisants. Difficile de ne pas remarquer sa beauté. Et je pense que c’est le genre d’homme que l’on remarque, qui plaît et qui doit faire tomber plus d’une femme. Mais dans ce costume noir et avec cet air arrogant plaqué sur la figure, il intimide. Ça ne m’étonne pas qu’il ait été embauché dans le service de sécurité. Il ne donne pas du tout envie de l’approcher. Même si moi, il est loin de réussir à me faire baisser les yeux, l’agent 009. Et j’aimerais surtout ne pas le trouver aussi séduisant, parce que ce n’est clairement pas le moment de combattre sur tous les fronts.

– Qu’allez-vous faire, si je ne veux pas ? M’attacher ?

Intérieurement, je ris. Lui reste silencieux, le regard braqué dans le mien. Une lueur étrange traverse ses pupilles, mais disparaît aussi rapidement qu’elle est apparue. Je me permets rarement ce genre de remarque, et je ne sais pas ce qui m’a pris de dire une chose pareille, qui plus est à voix haute.

– Ça m’apaise, confessé-je finalement. Les maux de tête ont disparu dès que j’ai commencé à jouer.

Les lèvres de Nine s’ouvrent, puis se referment.

– Et ça fait du bien d’être… normal.

Je jette un rapide coup d’œil à l’instrument de musique.

– Je serai dans le couloir, si vous avez besoin de moi.

Il incline la tête et s’éloigne à reculons, me lançant un dernier regard étrange. Je reprends ma place, puis lorgne les touches en écoutant les pas du garde du corps et le bruit des portes de la bibliothèque qui coulissent.

Je n’ai plus envie de jouer.

Et un poids indéchiffrable me comprime la poitrine alors que je me retrouve de nouveau seul. ...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline   01 août 2021
Royal bodyguard de Aimée Lou
Prologue :

Nine

« … Il y a des choses qui font mal. Comme me faire péter la mâchoire, lorsque j’ai eu 14 ans, par le fils du voisin ; me prendre une balle – même plusieurs – durant une opération classée secret-défense ; me faire torturer par un groupe rebelle au fin fond d’un bled somalien.

Bref.

J’ai souffert, dans ma vie.

Souvent.

J’ai perdu des gens que j’aimais. Des frères.

J’ai surmonté.

Mais il y a une chose à laquelle je n’arrive pas à m’habituer et qui me fait un mal de chien. Plus encore que toutes mes galères réunies. Ouais. Aujourd’hui, ma souffrance est sourde. Invisible. Profonde. Irrémédiable. Le boulot, le sport, le sommeil, les shoots d’adrénaline, rien ne me soulage.

Jamais.

Je suis condamné à vivre avec cette douleur latente et insoutenable qui irradie dans ma poitrine chaque fois qu’il est là. Conscient et résigné, parce que rien ne peut réparer un cœur brisé. ...»
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline   20 février 2021
Esprit d’équipe de Aimée Lou
Chapitre 9 :

Darek

« … Je le bouscule avec force pour mettre le plus de distance entre nous, tout en le regardant de mon air le plus meurtrier.

– Tu me fatigues à ne pas me laisser m’expliquer ! s’emporte-t-il. Tu vas continuer combien de temps à faire l’autruche ?

– Autant que ça me chante. Reste loin de moi, c’est tout ce que je te demande.

– Darek ! s’agace-t-il. Nous sommes dans la même équipe, tu sais très bien que c’est impossible.

– Je ne t’ai pas invité, Eliott. Maintenant, j’aimerais aller baiser ma copine, alors fous le camp de chez moi. Tout de suite !

Je suis en train de perdre patience, et tout mon corps hurle de le virer d’ici. De l’éloigner de moi, de cette maison, de ma vie tout entière. Je le dévisage mais il reste là sans broncher, droit comme un piquet.

– Je suis avec l’équipe, répond-il. Et je ne suis pas venu pour m’embrouiller avec toi, alors je reste.

Pour me prouver que je n’ai pas mon mot à dire sur sa décision, il me contourne le plus sereinement possible pour atteindre la porte à son tour. Lorsqu’il passe à côté de moi, je ne sais pas si c’est son odeur qui me bousille le cerveau, sa présence qui a mis mes nerfs à rude épreuve ou bien un mélange de tout ce que j’ai tenté de refouler depuis des semaines, mais je le pousse avec force contre la porte et plaque mon coude sur son cou. Bloqué contre moi, il ne bronche pas quand je resserre ma prise et l’étouffe un peu plus, laissant son souffle chaud me brûler le visage. Les yeux ancrés dans les siens, je reste ainsi de longues secondes à le regarder, le torse collé à lui et la respiration erratique. Ma pression artérielle est à son comble et je n’ai qu’une envie, écraser mon poing contre sa figure. Au lieu de ça, je fais la dernière chose que je me sentais capable de faire. Je plaque ma bouche contre la sienne…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   20 février 2021
Esprit d’équipe de Aimée Lou
Chapitre 1 :

Eliott

« … Je fais glisser mon sweat par-dessus la tête quand cette voix, que je reconnaîtrais entre mille et qui a le don de me faire grincer des dents, s’élève de l’autre côté du vestiaire :

– Sur le terrain dans deux minutes.

– Quel emmerdeur, marmonné-je en enfilant mes épaulières par-dessus mon tee-shirt.

Il sait pertinemment que je ne serai pas prêt puisque je suis le dernier encore en jean et baskets. Même mes meilleurs potes sont parés pour l’entraînement et ont enfilé leurs chaussures.

– Un problème, Holden ? tonne le capitaine.

Je redresse le visage et deux billes noires me scrutent avec suffisance. La main sur la poignée de la porte du vestiaire, il me lorgne, la bouche pincée.

– Du tout, réponds-je avec une pointe d’ironie. Je disais simplement, quelle chaleur !

Je rigolerais bien de ma propre repartie, mais franchement j’ai juste envie qu’il me foute la paix. J’attrape mon maillot avec toute la nonchalance dont je suis capable et tente de faire fi du poids de son regard sombre, que je sens sur ma nuque. Les quelques gars présents autour de nous ont cessé toute activité et nous observent dans un silence pesant.

– Ah ! J’ai cru un instant que tu m’avais traité d’emmerdeur. J’ai dû mal entendre, rétorque-t-il, sarcastique.

– Ce ne serait pas la première chose que tu fais mal.

Je me retourne et le toise d’un œil narquois. J’ai le cœur qui bat la chamade dans ma poitrine, comme chaque fois que j’ai une altercation avec lui. C’est un mélange d’adrénaline, d’excitation à l’idée de l’énerver et d’appréhension quant à sa réaction. Parce que j’ai beau faire le malin, je ne sais jamais ce qu’il pourrait dire ou faire. On n’en est encore jamais venus aux mains – en dehors du terrain –, mais une chose me dit que si un jour ça arrive…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
creamy_et_ses_livres   02 septembre 2021
Esprit d’équipe de Aimée Lou
- Tu es ce que tu veux, Darek. Quoi que tu décides, tu seras toujours toi.
Commenter  J’apprécie          00
Ellie552   24 août 2021
Esprit d’équipe de Aimée Lou
"On ne choisit pas d'aimer, et encore moins qui aimer"
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

BOULE DE SUIF et l'hypocrisie des autres

Qui est l'auteur de cette nouvelle?

Honoré de Balzac
Victor Hugo
Guy de Maupassant
Gustave Flaubert

26 questions
871 lecteurs ont répondu
Thème : Boule de suif de Guy de MaupassantCréer un quiz sur cet auteur