AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Airicka Phoenix (2)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Protector's Claim
  10 novembre 2017
Protector's Claim de Airicka Phoenix


Encore une Dark Romance qui m’a conquise, et une fois de plus, écrite par Airicka Phoenix, dont j’avais adoré Blood Script (lien).



Gabby et Kieran sont issus de deux familles richissimes. Et les grandes fortunes impliquent un grand pouvoir, et la puissance est souvent accompagnée des vices les plus sombres…



Gabby est le fruit d’une infidélité de sa mère, mais c’est un secret de famille.

Sa famille cache d’ailleurs tant d’autres secrets, notamment les abus dont elle est victime aux mains de son « père ».

Son « frère », sa « sœur » et sa mère viennent compléter le tableau d'une famille richissime et parfaite aux yeux du monde, mais qui est sa prison quotidienne, surtout lors des repas familiaux du dimanche.



Et le lecteur est sur le point de découvrir la cause de la soumission de Gabby sous le joug de ce monstre, tout comme la profondeur des vices de celui-ci.



Kieran est fils unique, et héritier de l’empire de son père, décédé il y a peu.

Il est introduit dans la famille de Gabby à travers les relations d’affaires (et de passe-temps plus que louches) entre leurs pères.



Il assiste d’ailleurs depuis plusieurs années aux repas familiaux incontournables du dimanche, et la famille de Gabby semble avoir un plan tout tracé pour les deux maisons : une union entre Kieran et la sœur de Gabby.



Mais Kieran ne souhaite qu’une chose, c’est Gabby, dont il est amoureux depuis plusieurs années. Durant tout ce temps, il a observé une jeune fille trop effacée, voire transparente, au sein d’une famille qui semble trop parfaite.



Quant à Gabby, elle est éprise de Kieran mais s’interdit d’espérer, à causes des projets d’union de sa famille, mis également parce qu’elle envisage de s’enfuir dès la fin de sa dernière année universitaire…



Tout bascule lorsque Kieran visite l’un des « clubs » laissés par son père. Un aspect de la personnalité de son père qu’il préfèrerait oublier. Or c’est dans ce club qu’il surprend, contre toute attente, Gabby en train d’offrir dans des « enchères » très particulières quelque chose que son « père » convoite depuis des années et qui devrait l’aider à s’enfuir dans quelques mois pour disparaître à tout jamais.

Kieran ne peut donc s’empêcher de pousser les enchères au-delà du raisonnable pour s’assurer que personne d’autre n’emportera ce « don » précieux de Gabby.



Tout commence - ou tout se déclenche – ce soir-là.

Gabby ignore l’identité de celui qui a acheté sa virginité, puisqu’elle refuse de retirer son bandeau.

Sa première fois est logiquement douloureuse, mais elle ne peut s’empêcher de ressentir une connexion avec cet inconnu.



Tout comme elle ne peut résister longtemps à la présence d’un Kieran qui semble désormais décidé à la courtiser.

Mais elle a trop peur des répercussions d’une idylle entre eux. Elle est terrorisée par ce que son « père » est capable de lui faire à elle, et même à Kieran.



Mais Kieran semble bien décider à la conquérir, en dépit des plus de dix ans qui les séparent, en dépit des projets de sa famille, et de tous ces secrets qui semblent la tétaniser.



Tout est sur le point de basculer, les secrets les plus sombres sont sur le point de faire surface.

Gabby et Kieran pourront-ils en ressortir ensemble ? Sains et saufs ?



MA NOTE : 4/5





Encore une fois, Airicka nous tient en haleine.



Que ce soit avec des personnages riches et complexes, avec ce mélange de Dark et de passion dont elle a le secret.

Oui, le monde qui est évoqué dans le livre est un monde Dark, un BDSM poussé à l’extrême, dont les pères de Gabby et Kieran étaient très friands, mais il est surtout décrit en second plan.



Le lecteur sent le danger à chaque page, tout menace de se précipiter à chaque seconde, à chaque pas que Kiera fait en direction de Maggie.



Autre atout du livre : il y a d’autres points de vue narratifs que ceux de Gabby et Kieran, ce qui permet de nous mettre dans la peau et la psyché d’autres personnages cruciaux de cette histoire sombre.



Et que dire de l’histoire d’amour… Airicka crée une fois de plus un héros Alpha épris d’une héroïne en apparence fragile, mais qui cache une grande force.

Les scènes de sexe sont pour un public averti, en plus, bien sûr des descriptions de l’univers BDSM extrême.



Une lecture passionnante. mon seule bémol, j’aurais voulu un épilogue à plus long terme, mais c’était un bon épilogue (certains livres n’en ont même pas, ce qui a tendance à me laisser un peu sur ma faim).



Bref, une Dark Romance qui a le mérite de m’avoir vraiment plu, alors que ce n’est pas particulièrement mon genre littéraire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Blood Script
  19 avril 2017
Blood Script de Airicka Phoenix
Genre : Dark Romance, Pirates, Mafia, BDSM





Trame :



Le Capitaine James Crow est un pirate des temps modernes, il fait…. Comment dire… de l' « import-export » de poudre blanche et autres marchandises pas légales, à bord de son navire.

Il a passé les derniers mois de sa minorité dans les foyers d'accueil du système, après la mort tragique de sa soeur Annie puis de ses parents, à cause d'une dette envers la mafia. Et depuis toutes ces années, il exerce ce « métier » et a soif de vengeance.



Contacté il y a 4 ans par un mystérieux agent plus ou moins officiel, Bishop, qui lui avait proposé un plan pour se venger de de Marco, le parrain à l'origine de l'enlèvement, la torture, le viol collectif, puis le suicide de sa jeune soeur, il a aujourd'hui l'occasion de se venger, en enlevant Cora, la fille du mafioso de Mateo.

Du moins, c'était le plan.

Mais James Crow a beau avoir toute l'apparence d'une bête (fatalement sexy en plus), avoir été profondément marqué par la tragédie et la rancoeur, gagné sa vie comme hors la loi et mercenaire, il ne parvient toutefois pas à se résoudre à livrer Cora à Bishop, car il sait qu'elle pourrait bien subir le même sort qu'Annie.



Mais il a toujours soif de vengeance, et il a soudain une idée peut-être plus cruelle : la forcer à l'épouser, sous peine d'anéantir sa famille, ce qui serait parfait pour son plan de vengeance…



Cora connaît l'activité de sa « famille ». Elle a grandi en plein milieu, entourée de criminels, entraînée au tir et à l'autodéfense depuis son adolescence, mais elle n'a toutefois pas envie de prendre la relève, et préfère vivre tranquillement et honnêtement de son bar.

Elle n'a pas eu de chance avec les hommes, peut-être à cause de sa famille. Elle a d'ailleurs grandi seule mais choyée par ses parents.

Elle ne s'attendait pas à être kidnappée en pleine nuit par des pirates mercenaires, et encore moins à se voir obligée à épouser un rustre comme James.



Mais Cora ne s'avèrera pas une prisonnière facile pour le Capitaine James Crow.

Et les étincelles vont tout de suite jaillir entre eux. Dans tous les sens du terme…



James est insupportable, profondément meurtri et horriblement séduisant et à travers son chantage, il cherche davantage que sa main, il veut sa soumission absolue. Il veut lui faire mal. Il veut la seule chose qu'elle n'ait jamais donnée à quelqu'un – son coeur – mais lui donnera-t-il le sien en échange ?



James se décrit lui-même comme un monstre incapable d'aimer, et il lui interdit même de s'éprendre de lui.

Ce Capitaine est une contradiction ambulante, entre ses propos et ses actions, car s'il déclare la mépriser de toutes ses forces, tout ce qu'il fait c'est la protéger. Il ne supporte pas qu'elle lui tienne tête, a même des accès de colère et prend la voie de la punition physique, c'est comme s'il ne savait pas gérer ce trop-plein d'émotions qu'elle lui inspire, à cause de la vie qu'il a menée, de la vengeance qu'il a tant attendue, de son père...



Cette histoire est donc celle d'une soif de vengeance, qui va se heurter à une rencontre qui bouleversera la vie et les plans du Capitaine James Crow. Avec une écriture qui vous tient collé à votre siège, du suspense, d'excellents moments d'humour, et des scènes très TRÈS érotiques, le lecteur découvre le monde des pirates des temps modernes, des clans mafieux, des règlements de compte et des trahisons mûries durant des années.

Lorsque toute la vérité éclate enfin, James pourra-t-il sauver Cora du véritable ennemi, et s'il exécute sa vengeance, pourra-t-il gagner avant qu'elle ne lui coûte plus que sa vie ?

Cora pourra-telle se libérer de celui qui l'a soumise et faite prisonnière, mais également séduite et enchantée ?



****

MA NOTE : 4,5/5



Je ne suis pas fan de romans du genre Erotica/BDSM.

Je n'ai jamais lu de romans à propos de pirates, même modernes.

Et je n'avais d'ailleurs jamais lu un livre de cet auteur…



Eh bien… Je crois que j'ai le syndrome de Stockholm !



Le héros est une véritable bête, un rustre, mais s'il se dit être un monstre, ses propres actes le trahissent et dévoilent une immense loyauté, un instinct protecteur et en dépit de ses accès de colère, une immense tendresse que l'on devine, cachée sous ses manières de gougeât.



Oui, il y a des scènes très fortes, quelques épisodes de « punitions » physiques, et l'auteur parvient pourtant à séduire, à nous faire ressentir de l'empathie envers un homme pourtant odieux en apparence.



Cora, quant à elle se montre courageuse même à travers ses moments de « soumission » et à chaque moment de vérité, elle ne prend jamais la fuite.



Pour quelqu'un qui est censé mépriser et haïr Cora, James prouve pourtant qu'elle est la chose la plus importante qui soit, et je dirais même, en fermant ce livre, que son amour est bien plus fort que celui du propre père de Cora (les lecteurs comprendront ; j'ai d'ailleurs « applaudi » la réaction de James).





Ce livre est donc un coup de coeur tout à fait inattendu, car en dépit d'un genre que je n'aime habituellement pas, j'ai été complètement séduite par l'histoire en soi, par la complexité des personnages et de leurs émotions, par la complexité de ces mondes criminels, et tout cela ne peut être dû qu'à la qualité de l'écriture d'Airicka Phoenix. Ses personnages sont très complexes, et on ne peut s'empêcher de s'y attacher. Ce ne'st pas un conte de fées de princesses délicates et preux chevaliers, c'est sombre, violent, mais également passionné, tendre drôle et dans le fond, complètement romantique.



J'ai été très agréablement surprise, ce livre est un condensé d'action, de suspense, de sexe, de tendresse et d'humour, et je n'arrive toujours pas à croire que j'ai adoré une «Dark Romance».



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Airicka Phoenix(2)Voir plus
Lecteurs de Airicka Phoenix (1)Voir plus


Quiz Voir plus

Devenir un pirate

Pour devenir un véritable pirate, il me faut...

un bateau
un sabre
un pistolet
être prêt à en remontrer à mes parents (que nous appellerons l'autorité de Port Royal)

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : pirates , corsaires , flibustiersCréer un quiz sur cet auteur