AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.59 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : Thaïlande
Né(e) à : Ubon Ratchathani , le 17/06/1918
Mort(e) à : Ubon Ratchathani , le 16/01/1992
Biographie :

Le Vénérable Ajahn Chah Subhatto (Chao Khun Bodhinyanathera) (alternativement Achaan Chah, portant parfois le titre honorifique Luang Por ou Phra) (1918, Thaïlande – 1992), fut l'un des plus grands maîtres de méditation du XXe siècle. Connu pour son style informel et direct, il fut une influence majeure pour le bouddhisme theravāda dans le monde.

Le Vénérable Ajahn Chah fut l'un des plus fameux moines de la forêt de la tradition thaïe du theravāda. Les moines de cette tradition utilisent diverses pratiques ascétiques, connues sous le nom de dhutanga, occasionnellement ou de manière permanente, afin d'approfondir leur pratique. Ils peuvent par exemple ne manger qu'une fois par jour, dormir à l'extérieur sous un arbre, ou encore se rendre dans des forêts ou cimetières. Ils utilisent également la méditation, pour la tranquillité (samatha) et l'introspection (vipassana).

Ajahn Chah établit les monastères de Wat Nong Pah Pong et Wat Pah Nanachat dans le nord est de la Thaïlande. Wat Pah Pong compte à présent 250 branches en Thaïlande, 15 monastères lui sont associés ainsi que dix centres laïcs à travers le monde.

Ajahn Chah lui-même n'écrivit pas de publication mais ses discours furent enregistrés, traduits et publiés et sont souvent disponibles sur l'internet.

Un million de personnes ont assisté à ses obsèques en 1992, y compris la famille royale de Thaïlande.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Ajahn Chah   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Ajahn Chah
NathalC   10 janvier 2018
Ajahn Chah
Si vous avez le temps de respirer, alors vous avez le temps de méditer.
Commenter  J’apprécie          530
Ajahn Chah
Danieljean   15 juin 2018
Ajahn Chah
Question : Quelle doit être la préoccupation d’un moine, alors ?



Ajahn Chah : Le but est de lâcher prise.



Question : Il faut donc lâcher prise mais sans faire d’effort pour y parvenir ?



Ajahn Chah : C’est cela. On doit lâcher sans désir. Si le désir est encore là, si on poursuit un but, alors ce n’est pas le Nirvana. Nous sommes ici pour comprendre la cause de la souffrance et savoir pourquoi les choses sont comme elles sont. Soyez attentifs et laissez les choses suivre leur cours naturel. Alors votre mental sera paisible comme un étang clair dans la forêt. Toutes sortes d’animaux viendront s’y abreuver, vous verrez des choses étranges et merveilleuses aller et venir, mais vous resterez paisible. Des problèmes apparaîtront mais vous en verrez aussitôt le sens. Tel est le bonheur du Bouddha.
Commenter  J’apprécie          80
Ajahn Chah
BRAEM   29 mars 2020
Ajahn Chah
Toute véritable transformation sera précédée d'un grand moment d'inconfort.

C'est là le signe que vous êtes sur le on chemin.
Commenter  J’apprécie          80
Danieljean   17 mars 2018
Tout apparaît, tout disparaît de Ajahn Chah
Le monde est dans un perpétuel état d’agitation...

L’esprit passe de la satisfaction à l’insatisfaction au rythme de l’agitation du monde...

La plus grande aide que nous puissions apporter au monde,

c’est apprendre à apaiser notre esprit..
Commenter  J’apprécie          60
Ajahn Chah
BRAEM   05 mars 2021
Ajahn Chah
Toute véritable transformation sera précédée d'un grand moment d'inconfort. C'est le signe que vous êtes sur le bon chemin.
Commenter  J’apprécie          60
Danieljean   09 février 2020
Vertu et Méditation de Ajahn Chah
Vous étiez une fontaine d’eau fraîche

sur la place d’une ville poussiéreuse,

et vous étiez la source de cette eau

sur un sommet invisible, là-haut.



Vous étiez, Luang Por, cette montagne inamovible

mais vue de différentes perspectives.



Luang Por, vous n’étiez jamais une personne

vous étiez toujours le même.



Vous étiez l’enfant qui rit

des habits neufs de l’Empereur et des nôtres.



Vous étiez l’exigence d’un éveil,

le miroir de nos erreurs – férocement bon.



Luang Por, vous étiez

l’essence des textes étudiés

le guide de notre pratique,

la preuve de son efficacité.



Vous étiez

un feu de joie étincelant

par une nuit de froid et de vent.



Comme vous nous manquez !



Luang Por, vous étiez

le solide pont de pierre dont nous avions rêvé.



A l’aise dans l’instant présent

comme dans votre domaine de tout temps.



Luang Por, vous étiez

la pleine lune resplendissante que nos nuages parfois cachaient.



Vous étiez l’arbre de fer, l’arbre banyan et l’arbre bodhi :

Por-Mae-Khrooba-Ajahn



Luang Por, vous étiez

un lotus tout frais sorti de l’eau

dans un univers

de fleurs artificielles.



Pas une seule fois, vous ne nous avez égarés.



Vous étiez un phare

pour nos fragiles radeaux

sur la mer agitée.



Luang Por, vous êtes

au-delà de tout éloge et de tout portrait.



Humblement, je pose ma tête

sous vos pieds.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
LivresBouddhistesZuiHo   23 novembre 2018
Vertu et Méditation de Ajahn Chah
Si vous comprenez le Dhamma, vous devez pratiquer en conséquence. Il n’est pas indispensable de devenir moine ou nonne – même si la vie monastique est un cadre idéal pour la pratique. Pour vraiment pratiquer, vous devez renoncer à la confusion de la société, abandonner famille et possessions et partir dans la forêt. C’est la manière idéale. Mais si vous avez une famille et des responsabilités, comment allez-vous pratiquer ? Certains disent qu’il est impossible de pratiquer le Dhamma en tant que laïcs. Mais regardez autour de vous : qui sont plus nombreux, les moines ou les laïcs ? Il y a beaucoup plus de laïcs ! Alors, si seuls les moines et les nonnes pratiquent, cela risque de créer beaucoup de déséquilibre. Cette compréhension est erronée. Devenir moine ou nonne n’est pas la question. Etre moine ne signifie rien si on ne pratique pas. Si vous comprenez vraiment la pratique du Dhamma, quelle que soit votre position sociale ou votre profession, que vous soyez enseignant, médecin, fonctionnaire ou quoi que ce soit, vous pouvez pratiquer le Dhamma à chaque minute de la journée
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean   05 octobre 2016
Tout apparaît, tout disparaît de Ajahn Chah
Si on vous demande : « Quel type de nourriture préférez-vous ? » ne prenez pas la question trop au sérieux. Si vous dites que vous aimez vraiment quelque chose, quelle importance ? Réfléchissez : si vous en mangiez tous les jours, l’aimeriez-vous toujours autant ? Vous en viendriez probablement à dire : « Oh, non ! Pas encore de ça ! »
Commenter  J’apprécie          40
Danieljean   05 octobre 2016
Tout apparaît, tout disparaît de Ajahn Chah
Le Bouddha nous a recommandé de regarder d’abord les faits et de voir combien ces choses sont trompeuses ; ensuite seulement pouvons-nous trouver la paix. Quand nous ne connaissons pas les choses telles qu’elles sont, nous croyons les posséder et le piège du « sentiment de soi » fait surface. Nous devons donc remonter à l’origine et découvrir comment cela s’est produit. Il faut que nous comprenions comment les choses sont en réalité, comment elles entrent en contact avec l’esprit et comment l’esprit réagit ; après, nous pourrons être en paix. Voilà ce que nous devons étudier à fond. Si nous refusons que les choses se passent comme elles se passent, nous ne pouvons pas connaître la paix. Où que nous tentions de nous échapper, les choses se produisent toujours de la même manière — c’est leur nature.
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean   11 juillet 2016
Vertu et méditation : Les enseignements d'un maître boudhiste de la Tradition de la Forêt Livre 1 de Ajahn Chah
Vous les gens, vous voyez des hommes des femmes, beau, belles, gros, grosses, moches etc.... mois je ne vois que des cadavres animés en train de pourrir
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le combat d"hiver

Comment les fille nomment-elle la surveillante a la sortie du batiment

Le squelette
La momie
La moche

7 questions
227 lecteurs ont répondu
Thème : Le combat d'hiver de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur cet auteur