AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.04 /5 (sur 42 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pointe-à-Pitre , 1954
Biographie :

Alain Foix, écrivain philosophe, réalisateur, chroniqueur, dramaturge, est né en Guadeloupe.Il a dirigé différentes structures en Ile de France ou aux Antilles (Centre d'Action Culturelle/scène nationale de Guadeloupe). Il est sélectionné pour le Prix RFO 2007.
Il dirige l'association "Quai des Arts" à Bondy.


Source : sudplanete.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Alain Foix   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les artistes et la mémoire de l'esclavage : Alain Foix L’art est un medium puissant pour transmettre la mémoire et aborder le présent d’une société. Selon Alain Foix, en choisissant d’affronter un passé collectif douloureux comme l’esclavage dans sa création, l’artiste s’engage dans un processus de libération. A travers lui, la mémoire devient objectivée et extériorisée. Dans une interview singulière, l’intellectuel Alain Foix explore la relation de l’art avec la mémoire de l’esclavage et les enjeux actuels des sociétés.


Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Alain Foix
gouelan   11 juillet 2016
Alain Foix
Mais philosopher, n’est pas aussi apprendre à mourir, comme disait Cicéron ?

Martin Luther King
Commenter  J’apprécie          200
Levant   19 décembre 2017
Martin Luther King de Alain Foix
Qu'y a-t-il de plus terrible que de comprendre, dès l'enfance, que son avenir se clôt sur sa couleur de peau.
Commenter  J’apprécie          190
gouelan   12 juillet 2016
Martin Luther King de Alain Foix
Sur certaines positions, la Lâcheté pose la question : « Est-ce que c’est sûr ? » L’opportunisme pose la question : « Est-ce politique ? » Et la Vanité vient alors pour poser la question : « Est-ce populaire ? » Mais la Conscience pose celle-ci : « Est-ce juste ? » Et il vient un temps où l’on doit prendre une position, qui n’est jamais sûre, ni politique, ni populaire. Mais nous devons la prendre parce que la Conscience nous dit que c’est juste. P.148
Commenter  J’apprécie          151
gouelan   12 juillet 2016
Martin Luther King de Alain Foix
Il va dans les geôles comme on va à la guerre une fleur au fusil, avec la certitude qu’une souffrance passagère ouvrira sur des jours lumineux. L’ombre des Prisons est l’alliée douloureuse d’un combat de lumière.
Commenter  J’apprécie          140
gouelan   12 juillet 2016
Martin Luther King de Alain Foix
Et chaque fois que les hommes et les femmes redressent l’échine, ils peuvent aller où ils veulent, car personne ne peut monter sur votre dos tant que vous vous tenez droits.
Commenter  J’apprécie          143
gouelan   13 juillet 2016
Martin Luther King de Alain Foix
Car « être libre, c’est participer au pouvoir », disait Cicéron, que M.L.K. aimait bien citer.



Commenter  J’apprécie          140
SZRAMOWO   04 juin 2015
Che Guevara de Alain Foix
Partir. Partir sans mot dire. Abandonner ce qu'on a de plus cher, emporter l'essentiel. Il caresse, rêveur, cette partie lisse et glabre de sa joue, entre le maxillaire et la pommette, qui se refuse obstinément à laisser pousser un seul poil de cette barbe qu'il porte enfin fournie. Comme si quelque chose de son adolescence résistait encore à l'homme dure et mur qu'il est devenu. Dans l'aube dorée où s'éveille La Havane, il observe, depuis la forteresse San Carlos de la Cabaña, dont il a le commandement, perchée au promontoire de la rive sud de la baie, le tumulte naissant, attelages de chevaux, voitures américaines, camions aux nuages de gasoil, bicyclettes et piétons par milliers qui animent peu à peu le boulevard Malecon, long rempart assailli par les vagues d'océan. De cet observatoire dominant toute la ville, il peut voir au loin tituber sur le

quai Hemingway, appuyé aux épaules incertains d'un compagnon de boisson au sortir du Dos Hermanos, de la Bodeguita del medio ou de la Floridita, lieux

favoris de ses nuits éthyliques, s'en allant cuver sur son yacht rutilan les multiples daiquiris de sa composition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ATOS   11 avril 2014
Martin Luther King de Alain Foix
« Quand les machines et les ordinateurs, les mobiles lucratifs et les droits de propriété sont tenus pour plus importants que les êtres humains, ce trio géant que forment le racisme, le matérialisme outrancier et le militarisme ne peut être mis au pas.

La vraie charité ne consiste pas à jeter une piécette à un mendiant. Elle conduit à penser qu'un édifice social où sont produits les mendiants a besoin d'être remodelé.

Une véritable révolution des valeurs portera la main sur l'ordre mondial et dira de la guerre : cette façon de trancher les différends n'est pas juste.

L'arrogance de l'Occident qui croit avoir tout enseigner aux autres et rien à apprendre d'eux n'est pas juste. »

Martin Luther King, 04 avril 1967, en l' église Riverside de New York.
Commenter  J’apprécie          70
gouelan   12 juillet 2016
Martin Luther King de Alain Foix
[...] le monde est sans dessus dessous. Notre nation est malade. Le pays est en proie à des troubles. La confusion règne partout. [...] Mais, je le sais d'une façon ou d'une autre, vous ne voyez les étoiles que s'il fait assez noir pour cela.
Commenter  J’apprécie          80
gouelan   13 juillet 2016
Martin Luther King de Alain Foix
Il cite Georges Kesley : « Le racisme est une croyance, une forme d’idolâtrie… Quand il a commencé à prendre sa forme moderne, le racisme était un mécanisme de justification. Il n’est pas né en tant que croyance. Il est apparu pour justifier idéologiquement les multiples formes de pouvoir économique et politique qui s’exprimaient dans le colonialisme et l’esclavage. Mais peu à peu émergea l’idée d’une race supérieure qui prit tant de sens et de valeur, que, par-delà les structures historiques de relations où elle était née, elle s’appliqua par extension à l’homme lui-même. »

Il cite également Ruth Bénédict : « Puisque le racisme s’appuie sur une doctrine selon laquelle « tout espoir de civilisation dépend de d’élimination de certaines races et de la conservation de la pureté des autres », son aboutissement logique est le génocide… Hitler n’a fait qu’aller jusqu’au bout de la logique raciste. » p238
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1003 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..