AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.08/5 (sur 73 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Liège , 1947
Mort(e) à : Liège , 2010
Biographie :

Alain le Bussy écrit depuis une quarantaine d’années et aura publié une petite quarantaine de romans ainsi que plus de 200 nouvelles dans diverses anthologies, revues et fanzines.

Prix Rosny aîné 1993 pour Deltas, premier volume publié du cycle d’Aqualia, il a aussi obtenu deux fois le prix 7e continent de la défunte revue Imagine au Québec pour des nouvelles.

En SF, on peut citer de lui les cycles d’Aqualia (12 romans à ce jour) et de Yorg (15 romans) tous deux en cours de publication chez EONS. Il écrit aussi du fantastique, de la fantasy (cycle de Chatinika) et du polar.

Elu Best European Author à la convention européenne Eurocon de SF de Glasgow (1995) et auteur de l'introduction de l'anthologie Cimia publiée par les éditions L'Oeil du Sphynx (2005).

+ Voir plus
Source : www.editions-glyphe.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Alain Le Bussy   (53)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Octa était devenue énorme . Elle ne semblait pas tout à fait aussi grosse que le soleil , mais n'en était pas loin . Cependant la lumière qu'elle relançait vers grande terre n'avait pas augmentée en intensité , car son orbite la faisait progressivement rentrer à l'intérieur de l'orbite d'Aqualia et elle n'apparaissait plus que sous la forme d'un demi-cercle qui d'ailleurs s'amenuisait .
Les scientistes avaient calculé qu'elle allait continuer à s'approcher pendant plusieurs mois ....
Commenter  J’apprécie          150
Le grand hiver approchait vite et il allait passer six saisons - ou peut-être huit , cela s'était déjà vu - avant que les beaux jours ne reviennent .
Trop longtemps pour qu'il compte sérieusement participer au retour du vrai printemps .
Commenter  J’apprécie          150
La ville était calme . Un calme inhabituel , un calme nerveux et malsain même .
Commenter  J’apprécie          150
Les peaux-douces vivaient sous terre , mais leurs yeux portaient loin et ils avertissaient souvent yaggr de choses qui se passaient sur les plateaux et même au-delà de l'horizon .
Commenter  J’apprécie          140
En fait , un hiver sur trois , la neige mettait moins de trois heures à effacer tous les détails du paysage et le vent doux qui l'avait apporté cédait immédiatement la place à un souffle glacé qui tuait les dernières fleurs , qui gelait les branches des arbres .
À ce moment , malheur à celui qui n'avait pas pris la précaution de se vêtir chaudement et de porter des bottes fourrées , surtout s'il se trouvais loin des cavernes tempérées .
Commenter  J’apprécie          120
Les tapis , s'ils provenaient d'une seule et énorme racine , n'étaient pas des plantes simples , mais de véritables forêts . Des plantes secondaires se greffaient sur la tige principale , des branches mortes subsistaient longtemps après avoir perdu leur utilité , des mollusques accrochaient leur coquilles au troncs , des animaux marins installaient des sortes de nids dans les enchevêtrements les plus denses .
Commenter  J’apprécie          120
L'hiver était venu . Un hiver plus rude que tout ce que les clans avaient connu de mémoire d'homme dans leur longue transhumance depuis le sud-est -où ils n'avaient pas vu la neige durant des vies entières -ou même depuis qu'ils avaient atteint les plaines occidentales .
Commenter  J’apprécie          110
Il m'a décrit des scènes impossibles , comme la neige des grandes montagnes qui fondait , les lacs qui entraient en ébullition , et les forets qui prenaient feu. La terre elle-même brulait et les rochers fondaient comme dans le four d’un potier... et les harruni mourraient tous ...
Commenter  J’apprécie          100
Je n'étais peut-être pas au paradis , mais j'étais certaine que ce n'était pas l'enfer . Il y avait de l'eau à profusion et je ne devais même pas aller la puiser dans un puits : elle sortait des murs par les petites statues métallique . On pouvait même choisir la température , et j'ai pris plus de douches au cours des trois jours suivants que je ne le faisais en un mois à Haiden .
Commenter  J’apprécie          90
Leur configuration buccale n'est pas la même que la notre . Une vague répulsion . Je n'ai jamais aimé les serpents et leur peau écailleuse m'y faisait trop penser . Je suis parvenu à me dominer , mais j'ai continué à ressentir un malaise tout au long de la rencontre . Je n'ai jamais pu m'en débarrasser totalement en fait .
-Et eux ?
L'officier haussa les épaules .
-Comment voulez vous que je réponde à leur place ? Je suppose que notre peau rose ou nos barbes et nos cheveux devaient les choquer . Peut- être leur faire le même effet de répulsion . Ils ne l'ont jamais manifesté de manière perceptible .
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Alain Le Bussy (79)Voir plus

Quiz Voir plus

LNHI-74590

Louis Vuitton Malletier fut fondé par ..#.. .

Louis Vuitton [1821-1892]
Paul Malletier [1819-1900]

12 questions
2 lecteurs ont répondu
Thèmes : Marques , fondateurCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..