AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.67 /5 (sur 9 notes)

Né(e) à : Casablanca (Maroc) , le 27/05/1944
Biographie :

Alain Souchon, né Alain Kienast, est un auteur-compositeur-interprète français.

La famille « Souchon » quitte très vite le Maroc pour Paris. Le petit Alain est un enfant rêveur et doux. A l’école, il ne travaille guère. S’il grandit à Paris, avec son grand frère (trois demi-frères et soeurs suivront), c’est à la campagne qu’il rêve et à la grande maison de l’oncle Gaston.
Son enfance est paisible jusqu’à ce drame de 1959, sur la route des vacances. Son père (professeur d'anglais) décède dans un accident de voiture et le jeune Alain se retrouve brusquement orphelin, désorienté.
Sa grand-mère vient s’installer chez eux. Elle éveille Alain à la musique par le biais de la radio qu’elle écoute sans cesse. On y joue les grands artistes anglo-saxons des années soixante (le rock débarque en France), les Bee Gees, les Beatles, Paul Anka, mais aussi les grands poètes français, Ferrat, Brassens, Ferré et surtout Brel qui marquera profondément Alain.
On retrouvera plus tard dans l’oeuvre de Souchon ce mélange émouvant de mélodies dansantes et rythmées, et de textes intelligents et mélancoliques. Pour survivre, la mère de Souchon écrit des romans de gare.
Devant une scolarité en dents de scie, elle envoie Alain dans un lycée « disciplinaire » en Haute-Savoie. Isolé et meurtri, il y apprend l’écriture comme échappatoire et la lecture des poètes français. Mais ses résultats ne suivent pas et il se fait exclure. Destination Londres, dans un lycée français qu’il n’intégrera finalement pas, faute d’inscription. Au lieu de cela, Alain trouve un job de serveur et s’installe en Angleterre.
Un an et demi plus tard, il revient en France, des idées d’albums pleins la tête et fait la tournée des maisons de disques et des cabarets tout en vivant de petits boulots.
Mai 68 passe, Souchon n’y prête guère attention. Il suit son chemin, un peu à contre-courant de ce qui se fait alors. En 1969, il rencontre Françoise dite Belote, et l’épouse en 1970.
Elle l’encourage, lui, le garçon mal dans sa peau et pessimiste. Elle le pousse à persévérer. Grâce à son soutien, Alain continue à écrire ses chansons tout en vivotant, jusqu’à ce qu’il décroche en 1971 son premier contrat .Encouragé Souchon s’associe à un artiste débutant, comme lui, un certain Laurent Voulzy… Leur première collaboration donne en 1974 "J’ai dix ans" qui est un tube. Suivront d'autres succès.
Aujourd'hui, Alain Souchon continue tranquillement à séduire par sa discrétion, sa modestie et sa gentillesse.
+ Voir plus
Source : Ramdam.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Alain Souchon   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Alain Souchon, Laurent Voulzy - Le soleil donne (Live au Zénith de Paris 2015)


Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Alain Souchon
Nastasia-B   10 avril 2016
Alain Souchon
La vie c'est du théâtre et des souvenirs.



RIVE GAUCHE.
Commenter  J’apprécie          711
Alain Souchon
Nastasia-B   01 janvier 2014
Alain Souchon
On vit la vie dans une brume

On a des fêtes,

Une boucle d'oreilles avec une plume

Dans la tête.

Le bleu qu'on met dans la vodka,

Ça nous rappelle

Tous les " J'aurais dû ", " Y'avait qu'à "...



(LE MARIN).
Commenter  J’apprécie          540
Alain Souchon
Nastasia-B   20 mars 2015
Alain Souchon
Et si le ciel était vide ?

Tant de processions,

tant de têtes inclinées...

Tant de capuchons,

tant de peurs souhaitées...

Tant de démagogues,

de Temples, de Synagogues...

Tant de mains pressées,

de prières empressées...

Tant d'angélus, ding !

qui résonnent...

Et si en plus, ding !

Y 'a personne...

Abderhamane, Martin, David,

Et si le ciel était vide ?

[…]

Si toutes ces balles traçantes,

toutes ces armes de poing,

toutes ces femmes ignorantes,

ces enfants orphelins,

si ces vies qui chavirent,

ces yeux brouillés,

ce n'était que le plaisir

de zigouiller ?

Et l'angélus, ding !

qui résonne...

Et si en plus, ding !

Y 'a personne...



ET SI EN PLUS Y 'A PERSONNE.
Commenter  J’apprécie          474
Alain Souchon
Nastasia-B   11 mai 2013
Alain Souchon
Dormir dehors

Couché sur le sable d'or

Les satellites et les météores

Dormir dehors

Il faut un minimum

Une bible, un cœur d'homme

Un petit gobelet d'aluminium

Il faut un minimum

Si loin de la nature ici

Le cœur durcit

On est si loin de l'air

On est si loin du vent

Si loin du grand désert

Si loin de l'océan



(La Vie Théodore).
Commenter  J’apprécie          460
Alain Souchon
gouelan   28 octobre 2018
Alain Souchon
... on nous fait croire

Que le bonheur c'est d'avoir

De l'avoir plein nos armoires...



Foule sentimentale
Commenter  J’apprécie          381
Alain Souchon
sabine59   11 avril 2019
Alain Souchon
Fanny dans les squares , petite fille au manteau,

Triste aux balançoires, disait doucement des mots

" J'attends quelqu'un

J'attends quelqu'un "



Fanny ,tous les soirs, après l'interrupteur

Se retrouvait dans le noir et pensait dans son coeur

" J'attends quelqu'un

J'attends quelqu'un "



Au lycée, y avait personne,

De classe en classe, les sonneries qui sonnent.

En famille, comme au cap Horn,

Il y a la glace entre les personnes(...)
Commenter  J’apprécie          282
Alain Souchon
arthur05   28 juin 2019
Alain Souchon
Abderhamane, Martin, David

Et si le ciel était vide

Tant de processions, tant de têtes inclinées

Tant de capuchons tant de peur souhaitées

Tant de démagogues de Temples de Synagogues

Tant de mains pressées, de prières empressées

Tant d'angélus

Ding

Qui résonne

Et si en plus

Ding

Y'a personne

Abderhamane, Martin, David

Et si le ciel était vide

Il y a tant de torpeurs

De musiques antalgiques

Tant d'ante-douleurs dans ces jolis cantiques

Il y a tant de questions et tant de mystères

Tant de compassions et tant de revolvers

Tant d'angélus

Ding

Qui résonne

Et si en plus

Ding

Y'a personne

Arour hachem, InchAllah

Are Krishhna, Alléluia

Abderhamane, Martin, David

Et si le ciel était vide

Si toutes les balles traçantes

Toutes les armes de poing

Toutes ces femmes ignorantes

Ces enfants orphelins

Si ces vies qui chavirent

Ces yeux mouillés

Ce n'était que le plaisir

De zigouiller

Et l'angélus

Ding

Qui résonne

Et si en plus

Ding

Y'a personne

Et l'angélus

Ding

Qui résonne

Et si en plus

Ding

Y'a personne

Source: LyricFind

Paroliers : Alain Souchon / Laurent Voulzy

Paroles de Et si en plus y'a personne © Universal Music Publishing Group
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
Alain Souchon
MissSherlock   10 août 2015
Alain Souchon
Morne est son cœur

Et sans raison

Vers cinq heures

Il quitte la maison



Il démarre

Part sans raison

Comme aspiré par

L'horizon



Peut être l'amour

Peut être la vie

La tombe du jour

Ou simplement l'ennui

Partir dans la nuit

Partir comme ça

Cette envie

Tout le monde l'a



Larmor-Baden

Guingamp

Dehors le noir de la plaine

Et puis le noir dedans



Il part, il part

Comme s'il allait quelque part

Laissant là, dans la salle

Sur le sol éparpillées

Les fleurs du bal



Dans l'axe est son moteur

Il décolle

Son accélérateur

Le console



Les guitares qui jouent fort

Dans son cockpit

Lui sont d'un réconfort

Amniotique



Il roule, il roule

Comme les larmes qui coulent

Laissant là, dans la salle

Sur le sol éparpillées

Les fleurs du bal



Partir dans la nuit

Partir comme ça

Cette envie

Tout le monde l'a



Il roule, il roule

Dans le vent et les étoiles

Et là-bas, dans la salle

Sur le sol éparpillées

Les fleurs du bal



Les fleurs du bal

Les fleurs du bal



[Il roule (Les Fleurs du Bal)]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
torpedo   08 septembre 2018
Songbook de Alain Souchon
PORTBAIL



Un jour,

Tu t' marres

Un jour

Où y'en aura marre

Cartons, valises

On sentira la petite brise

Départ, départ

Émus, serrés, dans cette gare



Un jour

Bye bye

Plus d' grimace

Plus d' lullaby

Un jour que t'espères

Comme de l'eau qui désaltère

Au bout des rails

La jolie maison d' Portbail



C'est pour toi cet air discutable

Toi qui dis

Que l'amour est une chose variable

Ici

Là-bas dans l' Cotentin je te jure mon amour

J' ferai tout pour que nos baisers durent toujours



T'as peur

Qu'on meure

D'un arrêt commun

Du cœur

Tu trouves qu'étoile

C'était un métier qui fait du mal

Tu veux qu'on s' sauve

Dans la vérité des choses



Je sais

Qu' tu sais

Qu'on n'ira sûrement jamais

Que les vagues les landes

C'est des lampions des guirlandes

Qu'on reste toujours

Vissés à quelque chose de lourd



J'aurais mis des p'tits brins de bruyère

Sur ton cœur

Toi qui trouves que pour un garçon

J'aime trop les fleurs

Les fleurs
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
torpedo   05 janvier 2021
Songbook de Alain Souchon
J'aime les hommes qui sont c'qui peuvent

Assis sur le bord des fleuves

Ils regardent s'en aller dans la mer

Les bouts de bois les vieilles affaires

La beauté d'Ava Gardner



[La Beauté d'Ava Gardner]
Commenter  J’apprécie          221

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Jouons avec Reggiani

Serge Reggiani joue le rôle d'un élève dans un film de Christian-Jaque sorti en 1938 d'après un roman de Pierre Very.

L'Assassinat du Père-Noël
Les Disparus de Saint-Agil
Signé: Alouette

10 questions
60 lecteurs ont répondu
Thèmes : acteur , chanteur , littérature , adapté au cinéma , adapté à la télévision , cinemaCréer un quiz sur cet auteur