AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.05 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Engreux , le 27/07/1934
Biographie :

Albin Georges est né à Engreux (Houffalize) le 27/07/1934.
Instituteur rural, correspondant de presse et chroniqueur au "Sillon belge" et écrivain, il garde de son enfance rurale, fils de paysans, un attachement profond à la terre.

Sa plume décrit sans fard, les problèmes sociaux et économiques des agriculteurs de sa région.

Prix obtenus :
- Prix George Garnir, pour La Glèbe. Violence et passion en terre d'Ardenne, en 2003

Pseudonymes occasionnels : Albin Saint-Grog, Albin Saint-Cerf, Albin-Georges Terrien

Ajouter des informations
Bibliographie de Albin Georges Terrien   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
majero   28 février 2021
La glèbe de Albin Georges Terrien
Si aucune bête n’est malade, le sommeil du paysan est bercé d’une multitude de bruits qui, se fondant les uns aux autres, produisent une musique douce qui endort la famille et berce son repos. C’est un bruit de chaîne fait par une lourde vache en se couchant, ce sont les grognements de plaisir des gorets endormis la mamelle en bouche. C’est le léger beuglement, comme pour ne pas réveiller ses voisines, d’une vache qui sent les chaleurs naître dans ses flancs. C’est le même beuglement, mais plus rauque, du taureau attaché à l’autre bout de l’étable.
Commenter  J’apprécie          90
Elsaragon   16 septembre 2018
La soutane de Albin Georges Terrien
Jean demeurait planté, gauche, de grosses larmes lui roulant sur les joues, qu’Élodie, dans son délire paroxystique, prit pour des larmes de bonheur alors qu'elles n'étaient que de désespoir. On sait que le cerf aux abois se met à pleurer lorsque sonne l'hallali. C'est ce que Jean fit sans retenue, se sentant cerné par les impitoyables prédateurs de son innocence.
Commenter  J’apprécie          30
Elsaragon   16 septembre 2018
Vive la Guerre de Albin Georges Terrien
Soixante ans plus tard, on pourrait s’étonner de la docilité des paysans. Ce serait oublier le fardeau qui, au cours des siècles, avait pesé sur leurs épaules. Depuis la nuit des temps, le glaive et le goupillon s’étaient ligués pour les réduire à l’état d’esclaves. L’obéissance aveugle était leur seconde nature.Obéir au curé et au châtelain leur paraissait aussi naturel que les enfants obéissent à leurs parents.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Albin Georges Terrien (9)Voir plus


Quiz Voir plus

Monstres et littérature

Dans quel roman Erckmann et Chatrian s'attaquent-ils au phénomène de la lycanthropie?

Bernard le renard
histoire d'un conscrit de 1813
Hugues le loup
Bob le Chacal
Germain le chien

10 questions
373 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , fantastique , monstreCréer un quiz sur cet auteur