AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 128 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1953
Biographie :

Albine Novarino-Pothier est professeur de lettres, écrivain et anthologiste. Passionnée par la littérature et la poésie, tout particulièrement celle du XIXme siècle, elle est l'auteure de deux tomes des "Grandes Affaires Criminelles de Saône-et-Loire", de "Cent Métiers Oubliés", de nombreux ouvrages de poésies sur le bonheur, l'enfance...

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
litolff   01 décembre 2011
Les 100 plus belles récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
Commenter  J’apprécie          901
litolff   01 décembre 2011
Les 100 plus belles récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Sur mes cahiers d'écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable sur la neige

J'écris ton nom
Commenter  J’apprécie          740
litolff   01 décembre 2011
Les 100 plus belles récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Mignonne, allons voir si la rose

Qui ce matin avait déclose

Sa robe de pourpre au soleil,

A point perdu cette vêprée

Les plis de sa robe pourprée

Et son teint au vôtre pareil.
Commenter  J’apprécie          640
bilodoh   29 septembre 2014
Les cent poèmes du bonheur de Albine Novarino-Pothier
Je veux un ciel riant et pur


Réfléchi par un lac limpide,


Je veux un beau soleil qui luise dans l’azur,


Sans que jamais brouillard, vapeur, nuage obscur


Ne voilent son orbe splendide;



(Un ciel riant et pur, Théophile Gauthier, Poésies)

Commenter  J’apprécie          380
cardabelle   02 juin 2018
cent dictées de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
.

La dictée du certif



Lettre à l'instituteur

(Il s'agit d'une lettre qu'Albert Camus écrivit à son instituteur après avoir reçu le prix Nobel )



Cher Monsieur Germain ,



J'ai laissé s'éteindre un peu le bruit qui m'a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler de tout mon cœur .

On vient de me faire un bien trop grand honneur , que je n'ai ni recherché ni sollicité .Mais quand j'en ai appris la nouvelle , ma première pensée , après ma mère , a été pour vous . Sans vous , sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j'étais , sans votre enseignement , et votre exemple , rien de tout cela ne serait arrivé . Je ne me fais pas un monde de cette sorte d'honneur . Mais celui-là est au moins une occasion pour vous dire ce que vous avez été , et vous êtes toujours pour moi , et pour vous assurer que vos efforts , votre travail et le cœur généreux que vous y mettiez sont toujours vivants chez un de vos petits écoliers qui , malgré l'âge n'a pas cessé d'être votre reconnaissant élève . Je vous embrasse de toutes mes forces .



Albert Camus , Correspondance .





p. 35

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
litolff   01 décembre 2011
Les 100 plus belles récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Heureux qui, comme Ulysse a fait un beau voyage,

Ou comme cestui-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné plein d'usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !
Commenter  J’apprécie          350
Bruidelo   28 avril 2020
Cent récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Le pré est vénéneux mais joli en automne

Les vaches y paissant

Lentement s’empoisonnent

Le colchique couleur de cerne et de lilas

Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là

Violâtres comme leur cerne et comme cet automne

Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne



(Guillaume Apollinaire - Alcools)
Commenter  J’apprécie          290
Giraud_mm   06 septembre 2019
Les 100 plus belles récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Le Cor

Alfred de Vigny



J'aime le son du Cor, le soir, au fonds des bois,

Soit qu'il chante les pleurs de la biche aux abois,

Ou l'adieu du chasseur que l'écho faible accueille,

Et que le vent du nord porte de feuille en feuille.
Commenter  J’apprécie          292
Bruidelo   30 avril 2020
Cent récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Il pleure dans mon cœur

Comme il pleut sur la ville.

Quelle est cette langueur

Qui pénètre mon cœur?



[…]

Il pleure sans raison

Dans ce cœur qui s’écœure.

Quoi! nulle trahison?...

Ce deuil est sans raison.



C’est bien la pire peine

De ne savoir pourquoi,

Sans amour et sans haine,

Mon cœur a tant de peine!



(Paul Verlaine - Romances sans paroles)
Commenter  J’apprécie          252
litolff   01 décembre 2011
Les 100 plus belles récitations de notre enfance de Albine Novarino-Pothier
Dans la plaine les baladins

S'éloignent au long des jardins

Devant l'huis des auberges grises

Par les villages sans églises
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Poèmes gruyère :))

(Le Corbeau et le Renard) - Maître Corbeau, sur un arbre ......... , Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage : Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes ........ ! que vous me semblez ......... ! Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le ......... des hôtes de ces bois

élevé - beau - bien - roi
perché - joli - beau - phénix
feuillu - noir - joli - meilleur
sec - haut - loin - phénix

6 questions
61 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , poésieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..