AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.94 /5 (sur 178 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) le : 17/10/1883
Mort(e) le : 23/09/1973
Biographie :

Alexander Sutherland Neill, aussi appelé A. S. Neill, était psychanalyste et pédagogue écossais.

Il est le fondateur, en 1921, de l'école de Summerhill, près de Dresden en Allemagne, puis en 1924 dans le comté de Suffolk, qu'il « dirigea » jusqu'à sa mort. Il fut alors remplacé dans sa tâche par sa femme jusqu'en 1985, puis par sa fille Zoe Readhead qui est l'actuelle directrice de l'école.

Au travers d’une vingtaine d’ouvrages et d’innombrables articles, il en a conté la vie quotidienne, ne manquant jamais l’occasion de susciter la polémique, brossant sans cesse le tableau d’un lieu où l’adulte n’a pas à imposer sa loi.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (72) Voir plus Ajouter une citation
InstinctPolaire   22 février 2013
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
Quant je me sers du mot " anti-vie ", je ne veux pas dire " qui recherche la mort " je veux dire " qui craint la vie plus que la mort ". Être anti-vie, c'est être pro-autorité, pro-église et religion, pro-refoulement, pro-oppression ou pour le moins au service de toute ces choses.

En somme être pro-vie, c'est aimer l'amusement, les jeux, l'amour, le travail intéressant, les violons d'Ingres, le rire, la musique, la danse, la considération pour les autres et la foi en l'homme. Être anti-vie, c'est aimer le devoir, l'obéissance, le profit et le pouvoir. Au cours de l'histoire, l'anti-vie a gagné et continuera de le faire aussi longtemps qu'on inculquera à la jeunesse qu'elle doit accepter les conceptions adultes du jour.
Commenter  J’apprécie          271
Noellye   08 octobre 2015
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
Jamais un homme heureux n'a troublé la paix d'une réunion, prêché une guerre, ou lynché un Noir.
Commenter  J’apprécie          180
Lanto_Onirina   21 décembre 2013
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
Le rôle de l'enfant, c'est de vivre sa propre vie et non celle qu'envisagent ses parents anxieux, ni celle que proposent les éducateurs comme la meilleure. Une telle interférence ou orientation de la part de l'adulte ne peut que produire une génération de robots.
Commenter  J’apprécie          152
Enzita   20 octobre 2011
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
Il es évident qu'une école où l'on force des enfants actifs à s'asseoir devant des pupitres pour étudier des matières inutiles est une mauvaise école
Commenter  J’apprécie          140
Enzita   20 octobre 2011
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
"Quand les enfants ne sont pas sous l'emprise de la peur ou de la discipline, ils ne sont manifestement pas agressifs" page 111 chapitre sur l'enfant libre
Commenter  J’apprécie          130
InstinctPolaire   22 février 2013
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
La raison pour laquelle à Summerhill nous recevons autant de compliments sur le travail de nos anciens élèves, dans quelque emploi qu'ils exercent, c'est qu'ils ont vécu à fond, chez nous, l'âge des rêves égocentriques. Quand ils deviennent de jeunes adultes, ils peuvent faire face aux réalité de la vie sans aucun regret inconscient d'une enfance mal vécue.
Commenter  J’apprécie          110
vbarentin   05 mai 2016
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
L'argument contre la récompense, c'est qu'une chose doit être faite pour elle-même, pas en vue d'une récompense ; et cet argument est des plus valables.
Commenter  J’apprécie          100
vbarentin   29 mai 2016
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
Le choix est entre la sexualité coupable et secrète et la sexualité ouverte et épanouie.Si les parents choisissent la mesure commune de la morale, ils n'auront pas le droit de se plaindre de la misère et de la perversion sexuelle de la société, car celles-ci sont le résultat de notre code moral. Ils n'auront pas le droit de haïr la guerre, car la haine du moi qu'ils donnent à leurs enfants s'exprimera par la guerre. L'humanité est malade, émotivement malade, et elle est ainsi à cause de la culpabilité et de l'anxiété acquises dans l'enfance. La maladie émotive est partout dans notre société.
Commenter  J’apprécie          80
Enzita   20 octobre 2011
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
"Mon critère de la réussite, c'est la capacité qui permet de travailler joyeusement et de vivre positivement" page 43
Commenter  J’apprécie          90
InstinctPolaire   22 février 2013
Libres enfants de Summerhill de Alexander Sutherland Neill
Nous ne donnons pas dans notre école de compositions proprement dites, mais, de temps en temps, j'en donne une pour le plaisir.

Voici le genre de de questions qu'on y trouve :



Où trouve-t-on Madrid, l'île-du-jeudi, hier, l'amour, la démocratie, la haine, mon tournevis de poche ? (Hélas, cette dernière question est restée sans réponse.)

Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Alexander Sutherland Neill (344)Voir plus


Quiz Voir plus

Comment j'ai survécu aux défis babelio

Quel est le point de vue de Matho sur les quiz scolaires ?

il s'en fiche
que ne pas les valider ne gênerait ni le public ni les élèves

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : entente , harmonie , jeunesse , scolaire , pédagogie , défiCréer un quiz sur cet auteur
.. ..