AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 90 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Laval, Québec , le 05/05/1993
Biographie :

Alexandra Larochelle est une écrivaine québécoise.

Elle a publié en 2004 à l'âge de dix ans un premier roman, "Au delà de l'univers", qu'elle avait écrit à l'âge de neuf ans dans sa classe à degré multiple. Premier tome d'un cycle, elle a publié cinq autres romans de cette série dont "Lorafil - L'avenir à l'agonie" (2007), est le sixième tome.

Elle figurait parmi les invités d'honneur du Salon international du livre de Québec, édition 2005, du Salon du livre de Montréal, édition 2005 et du Salon du livre de Rimouski, édition 2008.

En janvier 2006, la société Christal Films a annoncé que les trois premiers romans d'Alexandra seraient portés à l'écran.

Alexandra Larochelle participe à l'émission "Le Livre Show" diffusé à Vox, et collabore aux magazines "Cool!" et "Entre les lignes".

En 2015, elle publie le roman "Des papillons pis de la gravité" aux éditions Libre Expression. Le deuxième tome de la série est sortie au début octobre 2016 sous le nom de : "Des papillons pis du grand cinéma". "Des papillons pis des fins du monde", le troisième tome, est paru en 2018.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

RÉSUMÉ Théo et Azalée sont les meilleurs amis du monde. Mais elle est dévastée d'apprendre qu'il ne pourra finalement pas l'accompagner à la danse du solstice d'été. Comment son best peut-il revenir sur sa promesse de l'accompagner à l'événement le plus cool-mégagénial de troisième secondaire ? Il sait pourtant que cette soirée, elle l'attend depuis qu'elle est née ! Pour se faire pardonner, Théo a un plan. Il doit trouver un chum à Azalée, et vite. Heureusement, avec l'aide de Louis-Philippe et de sa nouvelle application de rencontres, il a bon espoir d'y arriver… Auteurs : Alexandra Larochelle, Louis Patalano Parution : 19 août 2020 Collection : Premier rendez-vous Âge : 13 ans Dimensions : 16 x 23 cm Nombre de pages : 240 ISBN Papier : 978-2-89762-495-8

+ Lire la suite

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Neneve   13 novembre 2016
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
Mon film préféré, c'est Titanic. Juste pour la fin, juste pour voir Kate Winslet s'accrocher désespérément au cadavre de l'amour de sa vie. J'ai toujours regardé cette scène-là avec une sorte de satisfaction stoïque, avec un genre de sentiment de vengeance peut-être un peu malsain.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
J’ai toujours eu comme philosophie lorsque j’hésite à poser une action que, si l’action en question risque de n’entraîner La petite robe orange que j’avais pas très envie de porter était donc tristement suspendue depuis plusieurs mois. Mais, ce soir-là, le soir de ma première date, alors que j’envisageais déjà de regoûter les amygdales de Molière junior le soir du bal, elle me paraissait beaucoup plus jolie et attrayante. Tellement que je me suis dit que ça serait peut-être pas si grave que je la porte une fois, juste une, avant le grand soir. J’ai toujours eu comme philosophie lorsque j’hésite à poser une action que, si l’action en question risque de n’entraîner aucune conséquence négative ni immédiatement ni à long terme, je peux procéder en toute tranquillité d’esprit.
Commenter  J’apprécie          00
classeannecaro   11 décembre 2015
Au-delà de l'Univers, tome 3 : La clé de l'énigme de Alexandra Larochelle
Dans les tomes les trois enfants partent à la recherche pour le livre de mémoire. Malheureusement Cristal tombe malade et seules les galettes volcaniques peuvent la guérir. Je vous laisse découvrir la suite !



par:Viviane
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
J’ai eu ma première peine d’amour à seize ans. Il en avait vingt-trois. J’ai vécu toutes les premières fois imaginables avec lui. Je sortais avec lui en cachette depuis deux mois. Quand ma mère et mon beau-père l’ont su, ils m’ont interdit de le voir. J’ai fugué de chez moi pour le rejoindre. Je m’étais rendue à son appartement et c’est une fille en sous-vêtements qui avait répondu à la porte. Il était seul avec elle. Je pensais mourir de chagrin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
Mon film préféré, c’est Titanic. Juste pour la fin, juste pour voir Kate Winslet s’accrocher désespérément au cadavre de l’amour de sa vie. J’ai toujours regardé cette scène-là avec une sorte de satisfaction stoïque, avec un genre de sentiment de vengeance peut-être un peu malsain. Je déteste les films d’amour qui finissent bien, les baisers passionnés sous les feux d’artifice et les amants qui s’étreignent sur trame de saxophone qui chiale.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
La vraie école, c’est dehors. Les vrais amis, on les rencontre pas dans une équipe forcée pour un devoir de français. On les découvre dans une gare déserte au Cambodge en pleine nuit parce qu’ils ont aussi manqué leur train et ne savent pas comment ils vont passer la nuit. On tombe sur eux par hasard dans un concert reggae en Jamaïque. On fait leur connaissance dans un cours de plongée en Indonésie.

Il me faisait rêver.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
Ma vie amoureuse, c’est pas particulièrement cute. C’est plein d’épines et ça fait un peu mal. Une histoire à l’eau de cactus, ça se dit?
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
Un peu peur. J’avais pas juste «un peu peur», j’avais la chienne de ma vie. J’étais nue dans les bras de celui que j’avais toujours considéré comme mon frère, sur qui ma meilleure amie tripait. J’étais exactement en train de détruire un équilibre parfait qui régnait sur ma vie depuis des années et j’étais plus vierge que tu ne le seras jamais.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
C’est peut-être mon côté adolescente qui vit une crise à retardement en permanence, ou ma phase du «non» qui persiste depuis un peu trop d’années, mais du moment que je reçois un ordre inutile d’un inconnu, je prends un malin plaisir à ne pas le respecter. Imagine si ton nom m’ordonne de t’aimer. OK, fin de la parenthèse sur la sorcière.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 septembre 2018
Des papillons pis de la gravité de Alexandra Larochelle
J’ai toujours aimé les étoiles, et les moments où on cherchait des constellations ensemble étaient mes préférés. On riait toujours beaucoup et pour rien au monde j’aurais échangé cette parfaite complicité.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Titres gruyère (2)

La ...... au bois dormant

Séduisante
Belle
Princesse
Magnifique

18 questions
92 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature jeunesse , contes , titresCréer un quiz sur cet auteur