AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.58 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Alexandre Despretz, 35 ans, . Ce motocycliste de la police nationale en Seine-Saint-Denis note depuis six ans les plus belles excuses, aussi absurdes soient-elles, des usagers qu'il contrôle. Il vient de publier sa première compilation, sous la forme de brèves de comptoir.

Source : http://www.20minutes.fr/paris/401330-Paris-Les-usagers-cumulent-les-perles.php
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
eleanne29   17 juin 2015
Brèves de volant : Les automobilistes face aux motards de la police nationale de Alexandre Despretz
" Bonjour, monsieur, vous n'avez pas vu le feu rouge derrière ?

- Si, si j'ai bien vu le feu rouge, c'est vous que je n'ai pas vu ! "
Commenter  J’apprécie          60
eleanne29   17 juin 2015
Brèves de volant : Les automobilistes face aux motards de la police nationale de Alexandre Despretz
" Bonjour, et votre ceinture, monsieur ?

- Quand je mange, je la mets pas !

- Vous mangez pas en ce moment ?

- Si, j'ai un chewing-gum."
Commenter  J’apprécie          50
floball77   14 février 2017
Les bonnes excuses des mauvais conducteurs de Alexandre Despretz
j'ai fauté mais l'agent n'avait pas tort : il vaut mieux être en retard dans ce monde qu’arriver trop tôt dans l'autre
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombe   03 décembre 2011
Brèves de volant : Les automobilistes face aux motards de la police nationale de Alexandre Despretz
-Et la ligne blanche Madame?

-Ecoutez je conduis,je peux pas regarder par terre.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   03 décembre 2011
Brèves de volant : Les automobilistes face aux motards de la police nationale de Alexandre Despretz
Faut toujours payer les amendes, en plus je travaille moi, depuis que je suis né!
Commenter  J’apprécie          40
Alexandre Despretz
floball77   14 février 2017
Alexandre Despretz
assurance : en échange d'une prime, l’assurance est un service qui fournit une prestation lors de la survenance d'un risque ; celle-ci est obligatoire pour les deux, trois ou quatre-roues...par contre, certains automobilistes ne s'assurent pas du tout !



il faut les remercier, cela fait 2% de conducteurs non assurés, soit + de 500 000 véhicules. ce sont les assurés qui supportent le poids non négligeable de la non-assurance
Commenter  J’apprécie          20
bgn   17 juin 2015
Les bonnes excuses des mauvais conducteurs de Alexandre Despretz
Savez-vous pourquoi les motards de la police sont aussi appelés les "cocottes-minute" ?

- Bah, parce que dès qu'ils sifflent, c'est que t'es cuit !!!
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombe   03 décembre 2011
Brèves de volant : Les automobilistes face aux motards de la police nationale de Alexandre Despretz
Comment ça vous allez me verbaliser? C'est plutôt le bitume qu'il faut verbaliser,il m'a usé les pneus.
Commenter  J’apprécie          30
floball77   14 février 2017
Les bonnes excuses des mauvais conducteurs de Alexandre Despretz
alcool : composé organique dont l'un des carbones peut modifier considérablement le comportement des conducteurs.



-bonjour, vous avez bu ?

-non, un petit peu... juste une cuillère !

regardez-vous, vous ne tenez pas debout !!!

mais moi, monsieur, je conduis assis !

très bien, vous papiers, s'il vous plait !
Commenter  J’apprécie          10
floball77   14 février 2017
Les bonnes excuses des mauvais conducteurs de Alexandre Despretz
clignotant : petit levier situé à gauche de votre volant qui s'actionne à l'aide de l'index permettant d'avertir visuellement les autres usagers que vous vous apprêtez à changer de direction ! une pensée aux motards.



sens interdit "un sens interdit, en somme, ce n'est qu'un sens autorisé, mais pris à l'envers"
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Enigme [5] (actualité brûlante)

En 1985, les éditions Bernard Barrault publiaient "37,2° le matin" de Philippe Djian. L'auteur y dénonçait avec clairvoyance (et 35 ans d'avance !) les méfaits du réchauffement climatique.

c'est vrai
c'est faux
et vous trouvez ça drôle ?
Depuis, Djian est mon auteur de SF préféré !

1 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , humourCréer un quiz sur cet auteur