AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.51/5 (sur 264 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Kitchener, Ontario , le 29/08/1973
Biographie :

Alexi Zentner est un universitaire, romancier et nouvelliste.

Il écrit également sous le pseudonyme Ezekiel Boone.

Il est diplômé d'un MFA de l'Université Cornell. Professeur adjoint à l’Université d'État de New York à Binghamton, il a également enseigné la création littéraire à l'Université Cornell.

Sous le nom d'Alexi Zentner, il est l'auteur de "Les bois de Sawgamet" ("Touch", 2011), son premier roman, publié dans 12 pays et "La légende de Loosewood Island" ("The Lobster Kings", 2014).

Lauréat du Narrative Prize (Canada) et du O. Henry Prize en 2008, il a obtenu le Prix du Gouverneur général en 2011.

Ses nouvelles ont été publiées dans de nombreux magazines américains et anthologies.

Il vit à Ithaca, New York, avec sa femme et ses deux filles.

son site : http://www.alexizentner.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Alexi Zentner   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Alexi Zentner - La légende de Loosewood Island .
A l'occasion du Festival America 2014, rencontre avec Alexi Zentner autour de son ouvrage "La légende de Loosewood Island" aux éditions Lattès. Traduit de l'américain par Marie-Hélène Dumas http://www.mollat.com/livres/zentner-alexi-legende-loosewood-island-9782709646659.html Notes de Musique : Ben Selvin's Orch. - I Wonder Where My Baby Is Tonight. ® 1925.
+ Lire la suite

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Il ne voyait pas les bois en terme de bien et de mal. Ce qu'ils avaient de magique était pour lui une réalité, ni bénédiction ni punition, et il savait désormais ne pouvoir compter que sur lui-même.
Commenter  J’apprécie          30
j'étais enfin assez vieux pour avoir compris que moi aussi je dirais à mes filles que les hivers étaient devenus moins durs, et qu'elles diraient la même chose à leurs enfants.
Commenter  J’apprécie          30
Mes grands-parents étaient amoureux. Ils ne pensaient pas à la façon dont les empires s'écroulent, à la façon dont les gens perdent la foi, à la façon dont rien ne dure.
Commenter  J’apprécie          30
Il n'y avait rien là dehors. Aucune raison d'avoir peur. Il existe aussi des phénomènes ordinaires, le vent n'est parfois que le vent.
Commenter  J’apprécie          30
Et c’est pour cette raison que j’adore cette toile, elle me rappelle les histoires de Loosewood Island avec lesquelles j’ai grandi : lorsqu’on regarde brièvement La prise, on s’émerveille du reflet des doigts de l’enfant sur l’écume de l’océan.
Sauf que ce n’est pas un reflet.
Et ce ne sont pas les doigts du petit garçon, mais ceux de quelqu’un d’autre – d’une autre créature, qui cherchent à l’attraper et à l’attirer sous l’eau.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai assez souvent tenu à d'autres le vieux discours sur les voies mystérieuses du Seigneur,pour savoir qu'il n'y a pas de sens à trouver aux oeuvres de Dieu.
Commenter  J’apprécie          20
Les souvenirs sont une autre façon de réveiller les morts.
Commenter  J’apprécie          30
Je veux pourtant penser qu’avec toutes les histoires que j’avais entendues, je savais que Sawgamet était à la fois un lieu et une idée, et je savais que mon grand-père avait rapporté avec lui un certains sens des sortilèges que nos bois recelaient toujours, et toutes les possibilités qui en découlaient.
Commenter  J’apprécie          10
Après un mois de vents décapants, la surface gelée était lisse et propre. Les mains ne se touchaient pas. Même à travers la plaque d'eau glacée qui les recouvrait, nous vîmes immédiatement qu'à peine un peu plus de la largeur d'une lame séparait les mains de mon père de celle de ma sœur.
Commenter  J’apprécie          10
Il avançait sur un territoire vierge , où aucun homme blanc ne s’était aventuré. Aussi, quand il entendit le murmure des arbres, quand il s’entendit clairement appeler « Jeannot », comme s’il y avait un autre être vivant s’use son chien à côté de lui, il hésita, s’arrêta dans sa course 
Commenter  J’apprécie          10

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Alexi Zentner Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Alexi Zentner (83)Voir plus

Quiz Voir plus

l'histoire du monde, vous connaissez ?

une bactérie est 10 fois plus petite qu'un virus ?

VRAI
FAUX

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : L'histoire du monde en infographie de James BallCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}