AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 145 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1973
Biographie :

Alexis Brocas est un journaliste parisien qui se pare d’excroissances bizarres et incandescentes afin de ressembler à Smaug, le dragon du Bilbo de son enfance.

Après quatre années consacrées à imprégner de nicotine les couloirs d’un grand quotidien sportif, il a décidé de ne plus se consacrer qu’à sa vraie passion, la littérature, et a abondamment collaboré aux pages "Livres" des revues Epok, Topo ou Jasmin.

Son premier roman "Je sais que je ne suis pas seul" a été publié en 2007. Il est l’auteur également d’une trilogie à succès pour adolescents, "La mort j’adore !", et d’un premier roman paru chez Gallimard, "La vie de jardin".

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Alexis Brocas - Un dieu dans la machine
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
mumuboc   21 août 2018
Un dieu dans la machine de Alexis Brocas
Les livres sont des oeuvres d'art, ils sont reliés au monde. Même si on se perd à l'intérieur, ils finissent toujours par nous y ramener. (p135)
Commenter  J’apprécie          90
chachourak   26 juillet 2018
Un dieu dans la machine de Alexis Brocas
Cette histoire a de multiples débuts. Pour moi, elle commence en 2003: je suis marié, j’ai 31 ans et je regarde par la fenêtre le monde changer. Les voitures prennent des rondeurs de nuage comme pour circuler dans des tubes à air comprimé. Les costumes se cintrent à la taille, ils épousent la sveltesse capitalistique à la mode et le rêve d’un corps social dégraissé. Les téléphones se changent en ordinateurs, les ordinateurs en home cinéma, les films en jeux vidéo, les jeux vidéo en films, l’argent en abstraction, les licenciements en plans de sauvegarde de l’emploi. Le vingt et unième sera robotique, virtuel et plus sauvagement libéral encore que le vingtième, proclament les experts. Comme ça les excite – et quelle peur on sent derrière.
Commenter  J’apprécie          60
Luniver   15 août 2018
Un dieu dans la machine de Alexis Brocas
T'inquiète, papa, si je meurs j'irai au paradis. Même si t'y crois pas, maintenant tu sais que de l'autre côté du pont, il y aura une fille qui me ressemblera. Reconstituée par une machine qui me connaît encore mieux que je me connais, c'est ça ? Et qui sera donc encore plus moi que moi ? Ça devrait te rassurer.
Commenter  J’apprécie          60
Spleenlajeune   07 mai 2012
La mort, j'adore ! : Saison 1 de Alexis Brocas
Quand ils se sont mis à me traiter de débile, je n’ai pas pu leur donner tort : je devais l’être, puisque je ne trouvais jamais rien à leur répondre. Alors, le soir, je me réconfortais à grands shoots de Nutella. Du coup, j’enflais à vue d’oeil, comme pour leur présenter une cible plus facile à tteindre.
Commenter  J’apprécie          50
Stellabloggeuse   28 octobre 2014
La mort, j'adore !, Tome 3 : Arrêtez le massacre ! de Alexis Brocas
Elo c’est moi qui donne les cours ici. Alors voilà le programme d’aujourd’hui : tu m’attrapes ce joli couteau de cuisine, tu te tranches le petit doigt, tu chantes "Telephone" en boucle, et on voit s’il se recolle
Commenter  J’apprécie          40
Spleenlajeune   07 mai 2012
La mort, j'adore ! : Saison 1 de Alexis Brocas
Élo s’est jetée sur ma belle-mère comme une Éthiopienne sur un Mac Deluxe.
Commenter  J’apprécie          50
dupuisjluc   21 août 2018
Un dieu dans la machine de Alexis Brocas
L'humanité va crever de ses conneries et la machine ne la sauvera pas. Pas parce qu'elle n'en a pas les pouvoirs. Mais parce qu'un truc qui pense tout et n'importe quoi à la fois est incapable de poursuivre une vision, avec ce que ça suppose de folie sublimée. Tout ce que pourra la machine, c'est nous administrer au mieux et nous offrir des cadeaux technologiques que nous emploierons à tort et à travers. Pas sûr que ça ajoute à l'espérance de vie de l'espèce.

(p.116)
Commenter  J’apprécie          30
Spleenlajeune   07 mai 2012
La mort, j'adore ! : Saison 1 de Alexis Brocas
J’ai tiré le bâillon pour que ma belle-mère puisse répondre. Au lieu de ça, elle s’est mise à hurler :

– Détache-moi ! Clémence ! Je te jure, je ne dirai rien à ton père !

Grotesque. Je me suis tournée vers Élodie, et lui ai adressé un sourire d’autant plus étincelant qu’on venait de me changer les bagues. Un sourire de titane.
Commenter  J’apprécie          30
lilimarylene   06 novembre 2012
La mort, j'adore ! : Saison 1 de Alexis Brocas
Je ne suis pas le diable en personne, Monsieur. Seulement l'une de ses humbles servantes. Alors pas la peine de flipper.
Commenter  J’apprécie          40
dupuisjluc   21 août 2018
Un dieu dans la machine de Alexis Brocas
Notre formatrice se nomme Mme Lanoux - mince, sèche, blonde, sans âge, à peine sexuée: une de ces créatures qui semblent nées d'un courant d'air et de la poussière des bureaux... Quand elle sourit, on a des démangeaisons.

(p.14)
Commenter  J’apprécie          20
Découvrez ses critiques pour le Magazine Littéraire voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L.O.L: La série

À la base de cette histoire, il existe une particularité entre les deux personnages principaux. Quel est-elle?

Ils sont de la même famille sans le savoir.
Ils ont le même prénom et nom de famille.
Ils sont de faux jumeaux.
Ce sont des espions pour le MIB.

13 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : adolescence , scolarité , humourCréer un quiz sur cet auteur