AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.72 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Pougatchev , le 10/01/1883
Mort(e) à : Moscou , le 23/02/1945
Biographie :

Comte Alexis (Alekseï) Nikolaïevitch Tolstoï (en russe : Алексей Николаевич Толстой) est un écrivain russe, auteur de romans historiques.

Alexeï Nikolaïevitch Tolstoï est né sur les bords de la Volga où il passa son enfance partageant son temps entre la nature et les livres : sa mère écrivait des histoires animalières pour enfants. Ruinée, la famille Tolstoï partit vivre en ville, à Samara, puis Alexeï fit des études d’ingénieur à Saint Pétersbourg, mais en 1907, il décida de se consacrer à la littérature et devint rapidement un écrivain reconnu.

Au moment de la révolution d’octobre 1917, Alexeï Tolstoï était correspondant de guerre en France et il hésita à choisir son camp : quand il décida de rentrer en Russie soviétique en 1923, il avait déjà écrit des récits fantastiques comme Aelita et commencé un cycle autobiographique, dont la Singulière aventure (publiée pour la première fois en russe à Paris en 1921) préfigurait L’enfance de Nikita.

Rentré au pays en 1923, il est élu député au Soviet suprême quinze ans plus tard avant de se voir décerner le prix Staline. Admiré de Boulgakov et de ses contemporains, il avait connu la célébrité en France dès les années 20 avant que sa position d’écrivain officiel du Parti n'entame durablement sa popularité.

Il est l’auteur d’une œuvre abondante dont une grande partie fut destinée aux enfants : "La petite clé d’or ou les aventures de Buratino" (1936), son adaptation en russe de Pinocchio est devenue plus célèbre que le texte de Collodi !

Son roman de science-fiction, "Aelita" (1923), a été adapté au cinéma en 1924.

+ Voir plus
Source : www.russie.tv
Ajouter des informations
Bibliographie de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Aelita (Аэлита), un film de science-fiction soviétique muet de Yakov Protazanov, sorti en 1924. 1/6


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Patlancien   07 octobre 2021
Aélita de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
A présent, lorsque que Loss prononçait le nom d'Aélita, la dualité de sa signification le troublait : la tristesse de la première syllabe - "AE", ce qui veut dire "que l'on voit pour la dernière fois" ; et la sensation de la lumière argentée de "LITA" - ce qui signifie "lumière de l'étoile". Aélita - " lumière de l'étoile que l'on voit pour la dernière fois". Le langage du monde nouveau coulait en matière impalpable jusqu'au fond de la conscience.
Commenter  J’apprécie          150
Fifrildi   29 mars 2017
Aélita de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
Je ne sais pas ce qu'il y a après la mort. Mais ici-bas, tant que je suis encore en vie, il me faut savoir si je suis une charogne ou un homme.
Commenter  J’apprécie          141
Fifrildi   29 mars 2017
Aélita de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
- Le gros bêta, il se fâche, dit Goussev, et il cria au Martien : "Cesse donc de hurler, espèce d'énergumène. Ramène ta fraise, on ne te fera pas de mal..."

- Alexéi Ivanovitch, cessez de jurer, il ne comprend pas le russe.
Commenter  J’apprécie          130
Fortuna   23 septembre 2021
Aélita de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
Longtemps, Loss resta sous le porche. Au dessus de la ville endormie, Mars étincelait d'une lumière de diamant - tantôt bleue, tantôt sanglante. Un monde nouveau, merveilleux, pensait Loss, peut-être éteint depuis longtemps ou bien fantastique, florissant et parfait...Et, de là-bas, je regarderai comme cette nuit mon étoile natale parmi les autres étoiles. Je me souviendrai de Katia et de ses yeux et de la tombe où elle est couchée...Et ma peine sera légère...
Commenter  J’apprécie          102
mcd30   30 janvier 2021
Ivan le Terrible de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
Ce récit ne vise pas seulement à faire revivre certains événements, mais surtout à caractériser une époque, à se rendre compte des croyances, des mœurs, du degré de civilisation de la société russe dans la seconde moitié du XVI) siècle.
Commenter  J’apprécie          100
Fifrildi   28 mars 2017
Aélita de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
- Twenty-three, dit-il enfin, ce qui devait signifier : "Que le diable m'emporte avec toutes mes tripes."
Commenter  J’apprécie          90
hupomnemata   15 octobre 2013
Aélita de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
La poussière de la vie flotte dans l'univers. Les mêmes spores se déposent sur Mars, sur la Terre et sur les myriades d'étoiles qui se refroidissent. La vie apparaît partout, et partout, les êtres anthropomorphes règnent sur tout ce qui vit. On ne peut créer un être plus parfait que l'homme.
Commenter  J’apprécie          61
eternel   18 décembre 2010
Ibycus ou les aventures de Nevzorov de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
"Et moi j'aimerais savoir quel refrain vous chanterez quand les bandits s'en prendront à vous.Vous continuerez à baigner dans la quiétude, peut-être! C'est là encore du bolchévisme souterrain, mon vieux.Il faut leur foutre sur la gueule,leur aplatir la tronche comme un bifteck, voilà tout le discours qu'on doit avoir avec eux.Hurler au monde entier: "Au secours !Au vol, à l'assassin !..."
Commenter  J’apprécie          30
yowie   21 janvier 2016
L'hyperboloide de l'ingenieur Garine de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
Comment pourrait-on mesurer le travail, le bonheur, la vie, si l'on pouvait ramasser l'or à la pelle, comme de l'argile? L'humanité ne tarderait pas à régresser aux temps pré-historiques, à l'époque du troc, de la barbarie et du chaos. Le système économique tout entier serait détruit, de même que l'industrie et le commerce.
Commenter  J’apprécie          30
hupomnemata   15 octobre 2013
Aélita de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï
Loss eut à peine le temps de déboutonner son col en se brisant les ongles, qu'il sentit son coeur s'arrêter.
Commenter  J’apprécie          41

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Alexis Nikolaïevitch Tolstoï (505)Voir plus


Quiz Voir plus

Dix minutes à perdre (Laurine)

Avant, où habitait le personnage principal?

en région parisienne
en Auvergne
en Espagne
à Tahiti

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : Dix minutes à perdre de Jean-Christophe TixierCréer un quiz sur cet auteur