AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.56 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Caen
Biographie :

Alexis Sukrieh est informaticien de profession.

Titulaire d'un DUT en informatique, option Génie Logiciel à l'Université de Caen Normandie (1998-2000). Il travaille dans l'industrie du web et du numérique depuis les années 2000. Depuis 2010, il est le directeur technique de Weborama, société spécialisée dans l'intelligence artificielle sémantique.

Son premier roman, L'apparition de l'oubli (L'Astre Bleu, 2019), traite de la traversée du deuil d'un français, fils de Syrien.

GAFA Succubat, son second roman (auto-édité, 2022), raconte l'engloutissement que les sociétés du numérique opèrent sur nos vies.

L'apparition de l'oubli a fait partie de la sélection 2020 du Prix Littéraire de Caen.

Ajouter des informations
Bibliographie de Alexis Sukrieh   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
asukrieh   25 mars 2022
GAFA Succubat de Alexis Sukrieh
Sur la route, dans le vent frais de ce premier jour de printemps, on parle de l’incendie qui s’est déclaré à TH2, le datacenter Telehouse ouvert en 1998 boulevard Voltaire, à Paris. Presque un site web français sur trois est hébergé dans ces infrastructures, dans cet entrepôt ultra-sécurisé caché derrière des immeubles haussmanniens.



Signature du registre, scan des empreintes digitales, remise de votre carte d’identité en échange d’un badge visiteur. Caméras de surveillance en circuit

fermé. Access Granted.



Entre ces « baies », ces longues rangées d’étagères noires où sont entreposés des ordinateurs pareils à des plaques de métal, un souffle lancinant vous étourdit le cerveau en quelques minutes. Ce mugissement mécanique insupportable, c’est le râle des ventilateurs. Des milliers de ventilateurs qui ne cessent de tourner sur eux-mêmes pour refroidir les innombrables neurones du cerveau d’Internet : les processeurs.

Les courants d’air froid tombent de la climatisation centrale et s’engouffrent partout afin de maintenir une température ambiante de 21 degrés. Les courants d’air chaud, eux, sont perceptibles à l’arrière des baies, recrachés par les machines.



Un datacenter, c’est infernal.

C’est bruyant, froid et chaud à la fois, ça rend malade si vous y restez trop longtemps. Vous sortez de là avec des acouphènes, tellement ça bourdonne, ce bruit, ce putain de grondement du Réseau. « Le cloud ». On n’aurait pas pu trouver pire métaphore.



C’est pas les nuages, c’est le magma.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Alexis Sukrieh
asukrieh   21 mai 2022
Alexis Sukrieh
Je vois le singe en train d’en faire un, de graffiti, mais je n’arrive pas à lire ce qu’il écrit. Pourtant je vois les lettres, je sais que ça porte un sens, ces glyphes, mais je n’y comprends rien. Il se retourne, comme s’il avait senti mon regard peser sur sa nuque velue, et il me dévisage. Un frisson dans le corps. Elle, son joli visage qui vous console d’être en vie. Je lui parle avec ma diction floue de mec bourré. Les mots sortent tous seuls, mais je ne suis pas sûr de leur sens, ils sont imprécis et parfois boiteux. Elle sourit, me dit que je la fais marrer.

Je suis relou je sais… 
Commenter  J’apprécie          00
asukrieh   21 mai 2022
GAFA Succubat de Alexis Sukrieh
C’est donc ça Google ? J’observe les deux buildings et ce silence tout autour, jusqu’au ciel. Rien, juste le chuchotement du vent dans les feuilles de quelques arbres perdus le long de la place.

C’est donc ici, me dis-je, que tant d’ingénieurs échouent en croyant accéder au Graal de leur carrière. Dans ce calme doux qui enveloppe ces bâtiments, dans cette fausse impression de tranquillité, dans ce point reclus de la frénésie mondiale. Ils arrivent là, dans cette bulle, attirés par le gros salaire et la promesse de prestige.
Commenter  J’apprécie          00
asukrieh   21 mai 2022
GAFA Succubat de Alexis Sukrieh
C’est une fille qui parle, elle dit qu’elle est Roumaine, que son salaire a été multiplié par dix depuis qu’elle bosse ici. Et elle n’exagère pas, je le sais, car je connais les salaires qui sont pratiqués à Bucarest, la « Silicon Valley de l’Europe » comme certains aiment à l’appeler. Elle devait en effet toucher autour de six cents euros par mois, là-bas.
Commenter  J’apprécie          00
Alexis Sukrieh
asukrieh   21 mai 2022
Alexis Sukrieh
Un datacenter, c’est infernal. C’est bruyant, froid et chaud à la fois, ça rend malade si vous y restez trop longtemps. Vous sortez de là avec des acouphènes, tellement ça bourdonne, ce bruit, ce putain de grondement du Réseau. « Le cloud ». On n’aurait pas pu trouver pire métaphore. C’est pas les nuages, c’est le magma.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz sur les Capitales du monde

Quel est la capitale de la Belgique ?

Bruges
Liège
Bruxelles
Gand

20 questions
272 lecteurs ont répondu
Thèmes : géographieCréer un quiz sur cet auteur