AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 344 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 28/03/1987
Biographie :

Alfreda Enwy est une auteure de vingt-neuf ans. Incorrigible romantique, elle dévore les romances et c'est donc tout naturellement qu'elle s'est mise à en écrire. Tant à l'aise en urban fantasy qu'en romance contemporaine ou New Adult, elle aime se perdre dans ses écrits et s'avoue volontiers victime de ses héros de papier.

site officiel:
http://alfreda-enwy.com/

Page Facebook:
https://www.facebook.com/alfreda.enwy

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Book-Trailer de Nos infinis chaos
Citations et extraits (101) Voir plus Ajouter une citation
AudreyMarie   27 janvier 2018
Breaking my heart de Alfreda Enwy
Elle était étrange, mais il devait admettre qu'il adorait ce petit grain de folie. Elle n'était pas simplement jolie, elle était vivante et rayonnante.
Commenter  J’apprécie          50
youte59   21 janvier 2017
Infinite Love, tome 1 : Nos infinis chaos de Alfreda Enwy
Vivre, c’est affronter ses peurs, ses douleurs, faire face au monde. Être vivant c’est avancer malgré les épreuves. Je n’ai jamais aimé les choses compliquées. J’aurais préféré que tout reste facile.
Commenter  J’apprécie          40
Marlene_lmedml   21 septembre 2017
Love deal de Alfreda Enwy
Poppy



« Je soupire en découvrant qu’à 6 heures du matin, j’ai déjà un message d’Eren accompagné d’une photo. Son torse. Son putain de torse trop sexy me fait de l’oeil. Ce mec est aussi narcissique que taré. Et Bon Dieu, il n’a pas besoin de photoshop pour être parfait celui-là. J’ai beau essayé de l’ignorer, voilà que je le mate sans scrupule. En même temps j’imagine que c’est ce qu’il veut. Et je me dis que regarder ne peut pas faire de mal. »
Commenter  J’apprécie          30
The-Library-World   08 juin 2015
Les Chroniques de Neliel, tome 1 : L'empreinte de Alfreda Enwy
— Tu ne vas pas te suicider quand même ?



Cette voix douce et rauque à la fois… Oubliant de m’asseoir, je longeai lentement les balustrades. Le vent frais caressa mes jambes nues et le regard de Torian sembla s’y attarder lui aussi. Ça me réchauffa un peu.



— C’est une habitude chez toi, de jouer les baby-sitters ? Je pensais que tu n’avais pas le temps pour ça ?



— Bah je viens de finir mon poste, je n’avais rien à faire, je voulais savoir comment tu allais.



— Bien.



— Neliel, tu veux bien descendre de ce putain de rebord, tu me stresses.



— Je me sens mieux quand je suis là. J’en ai marre d’être enfermée dans cette chambre et dans cet hôpital.



— Je sais bien, mais tu n’es pas encore tout à fait rétablie.



— Bien sûr que si, c’est être ici qui m’épuise, rien d’autre !



Il s’approcha lentement et me tendit la main.



— Tu sais qu’en bas ils te cherchent ? Il semblerait que tu aies hurlé à la mort et du coup, ils imaginent le pire.



— On n’a plus le droit de faire des cauchemars ?



— Tu veux en parler ?



— Non, dis-je en rigolant.



— Qu’est-ce que j’ai dit de drôle ?



— Rien, je t’ai déjà dit que charmant ce n’était pas ton truc.



— Très bien, grogna-t-il.



Il s’avança vers moi d’un pas décidé et m’attrapa le bras, tira légèrement sur la manche de mon gilet et, dans un geste précis, il m’attira à lui.



— Tu veux rester ici ? Alors très bien, mais en attendant, il est hors de question que tu quittes mes bras.



Il cala sa main derrière ma nuque et plaqua mon visage contre son torse. Ignorant comment de devais réagir à cette intrusion, mon cœur me fit mal. Torian ne bougea pas, il me garda dans ses bras. À la fois ravie et aussi quelque peu déroutée, un sourire illumina mon visage. Sa chaleur et son odeur particulière eurent finalement raison de moi et je me sentis de plus en plus apaisée.



— Merci, dis-je en me laissant aller contre lui. Je n’avais pas l’intention de me jeter du haut de la tour, je voulais juste être dehors, l’air était étouffant dans la chambre. J’ai rêvé de l’homme qui m’a fait ça et je n’étais pas bien, c’est tout. Je suis contente que tu sois là.



— Je te promets que le jour où il se trouve devant moi, je le tue.



— La justice ne s’arrête pas à tes poings Torian.



— Et pourquoi pas ?



— Parce qu’alors chacun ferait justice soi-même et ce serait un fichu bordel.



— Certes, mais tu ne m’empêcheras pas de lui faire goûter à Smith et Wesson.



— Smith et Wesson ? Es-tu en train de comparer ta force de frappe à l’impact et la force d’une balle de revolver ?



— Exactement, répondit-il en souriant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ptitelilie   01 mai 2019
Ne crois pas que tu m'aimes de Alfreda Enwy
Je t'ai aimé quand tu as pleuré dans mes bras à cause de ton père, je t'ai aimé quand tu t'es rebellé pour moi, je t'ai aimé quand tu as commencé ton mode de vie, quand tu as commencé à baiser tous les soirs et je t'aime maintenant, même si tes poings sont abîmés, même si ton corps est meurtri et que tu es en colère. Je t'aime même si tu es prêt à perdre la raison pour moi. Tu ne serais pas toi si tu ne m'aimais pas avec passion, puisque tu m'as toujours protégée de cette façon. J'aime que tu sois ardent, vif et parfois violent, parce que c'est toi, tout simplement. Je ne suis pas ces filles, tu as raison, j'étais terrifiée. Je ne suis pas ces filles qui veulent juste que tu les sautes. Moi, je veux tout de toi, y compris ce qui te torture, je te désire tout entier et pas uniquement parce que tu es un connard sexy. J'aime tout de toi, même si tu sembles halluciné en ce moment.
Commenter  J’apprécie          20
ptitelily01   15 septembre 2017
Infinite Love, tome 1,5 : Nos infinis plus loin de Alfreda Enwy
Je tournai sur moi, fixant encore l’horizon. Disséminées un peu partout dans le jardin ou accrochées aux branches des arbres, les lanternes en fer forgé apportaient d’autres lumières éclatantes. Sans compter les nombreux panneaux en bois sur lesquels tout le monde avait écrit un petit mot.

— T’en fais pas, elle va adorer ça.

Je me retournai, Asher me fit face. Il était…

— Est-ce que tu viens de baiser ? demandai-je.

Il se passa une main dans les cheveux et m’offrit un sourire éclatant.

— Putain, t’es pas croyable ! Tu ne peux pas t’en empêcher.

— Effectivement, avec elle je ne peux pas m’en empêcher. Puis, un mariage c’est l’amour. Je suis dans le thème. Je fais l’amour et je le fais admirablement bien.

— Gaffe aux chevilles.

— Ce n’est pas ça qui enfle le plus, tu sais !

— Putain, t’es con !

Je finis par ricaner. J’avais besoin de ça aussi…

— Non, j’essaye de te détendre. Et comme je ne peux pas le faire en te faisant admirablement bien l’amour, j’essaye de te faire rire.

— Elle est comment ?

— Je ne sais pas, répondit-il. Impossible d’approcher l’étage du haut. Elles sont comme des harpies. Mais t’en fais pas, ton calvaire est bientôt fini.

— Tu as les bagues, hein ?

— Je les avais il y a une heure, et elles sont toujours là. Je les donnerais à Kyle au moment de donner les alliances.

— Je sais, je sais, c’est que…

— Que tu vas te marier, je sais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
youte59   21 janvier 2017
Infinite Love, tome 1 : Nos infinis chaos de Alfreda Enwy
— T’as prévu quelque chose après ?



— Oui, j’ai rendez-vous avec un type sympa. Grand, plutôt carré, assez silencieux, et très tendre. Il s’appelle Mon Lit. Tu connais ?
Commenter  J’apprécie          30
DeboDebby   07 décembre 2017
Love deal de Alfreda Enwy
[Johanna] me fait signe au loin et je me dépêche. Quand j'arrive à leur hauteur, ils me fixent tous et je me fige tout à coup.

- Te voilà enfin, lance Johanna.

Je ne l'écoute plus. Je ne suis plus concentrée que sur une seule et unique chose.

-Salut Poppy.

Il est assis avec tout le monde, ses éternelles frites avec lui. Il est si beau et si réel que j'en tremble. Mon coeur rate un battement et j'en laisse tomber mes livres.

-Eren?
Commenter  J’apprécie          20
Kimysmile   21 avril 2019
Ne crois pas que tu m'aimes de Alfreda Enwy
J'aime le pouvoir qu'à la pluie, celui d'animer les gens tout à coup. De les faire courir, lever la tête, rire ou râler. J'aime le parfum qu'elle laisse derrière elle. Le bruit de la pluie m'a toujours apaisée, surtout la nuit. Je n'ai jamais eu peur, au contraire, j'ai toujours aimé écouter le bruit que les gouttes font en s'écrasant sur les fenêtres. Ça me rappelle aussi ces joies d'enfants, quand on sautait dans les flaques avec Mao.
Commenter  J’apprécie          20
teophania   14 novembre 2018
Love Play de Alfreda Enwy
On se met en route, Eren pose sa casquette sur la tête de Poppy en lui parlant de son entraînement de basket, tandis que le bras de Gosling se déploie autour de mes épaules. Mon corps entier se raidit et se réchauffe. Je relève la tête, il me fait un clin d’œil. Putain ! Je ne sais pas si je suis en colère contre moi parce que j’ai envie de le faire taire ou d’effacer son sourire stupide et sexy, ou si c’est parce qu’il m’insupporte. Je crois que c’est un mixte des deux !



– Tu fais quoi, mec ? je grommelle.



– J’avance pour aller manger.



– Tu n’as pas l’impression qu’il y a un bout de ton corps définitivement trop collé au mien, là ? Tu n’as rien de mieux à faire ?



– Bah, c’était soit dans mes poches, soit autour de tes épaules, je trouvais ça plus sympa. Je me mets dans l’ambiance. Quoi qu’ils fassent, ils font tout en couple. Je crois que ça déteint sur moi. T’es pas la seule à supporter l’autre, tu sais ! J’essaie de rendre ça plus agréable pour nous deux.



– Je ne suis pas aussi insupportable que toi.



– Oh que si ! Je suis un mec, je sais mieux gérer mes nerfs, c’est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
61 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..