AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.85 /5 (sur 36 notes)

Nationalité : Tunisie
Né(e) : 1939
Biographie :

Romancier, essayiste et nouvelliste, Ali Bécheur est l'auteur de plusieurs ouvrages dont un essai sur la mémoire et l'identité, La porte ouverte (La Nef - Tunis, 2000), des romans Jours d'adieu (Cérès - Tunis, Joëlle Losfeld - Paris, 1996), Tunis Blues (Clairefontaine - Tunis, Maisonneuve et Larose - Paris, 2002). Aux éditions Elyzad, sont parus "Une saison violente", in Dernières nouvelles de l’été (2005) et Le Paradis des Femmes (2006).

Écrivain phare de la littérature tunisienne de langue française, Ali Bécheur a reçu plusieurs prix littéraires parmi lesquels le prix de l’Association Tunisie-France pour l’ensemble de son œuvre.
Le Paradis des Femmes a été finaliste du Prix des cinq continents de la Francophonie et Comar d'Or 2006 en Tunisie.

Source : Éditions Elyzad
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

[Mots d'auteurs] "De la nécessité d'écrire", Ali Becheur : -Tunis Blues -Le Paradis des femmes -Chems Palace -Les lendemains d'hier Un grand merci à Lucie Eple pour cette interview ! #interview #auteur #littérature


Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   05 juillet 2015
Le Paradis des Femmes de Ali Bécheur
Depuis des siècles, tu sais, nous nous ingénions à dresser une muraille d'interdits entre les sexes, alors l'amour s'est fait acrobate.
Commenter  J’apprécie          330
Piatka   06 juillet 2015
Le Paradis des Femmes de Ali Bécheur
Le premier baiser contient tous les autres, c'est une graine, où elle germe, où elle meurt.
Commenter  J’apprécie          260
Piatka   07 juillet 2015
Le Paradis des Femmes de Ali Bécheur
Le désespoir est la face cachée du désir.
Commenter  J’apprécie          260
Piatka   06 août 2015
Le Paradis des Femmes de Ali Bécheur
L'oubli est la tristesse de la mémoire, son renoncement. Les lieux, eux, ne perdent rien de leur ancrage. [..]

Les lieux que l'on a habités nous habitent.
Commenter  J’apprécie          210
Ambages   17 février 2016
Tunis Blues de Ali Bécheur
J'avais oublié la chair amoureuse, sa houle et ses remous, cette alchimie de l'incandescence, cette ébullition du sang, cette combustion de la peau et le suintement tiède des humeurs. Tout cela, je l'avais oublié : le travail opiniâtre du désir au fond des viscères, le halètement du souffle, ce tropique de canicule et de moiteur. Et d'un coup la tempête m'emportait.
Commenter  J’apprécie          170
Ambages   19 février 2016
Tunis Blues de Ali Bécheur
Pour nous protéger de la vie, de ses appétits et de ses faims, de ses envolées et de ses bassesses. Pour nous protéger de nous-mêmes. Pourquoi ? Parce que la peur nous enchaîne, pieds et poings liés. Peur de nos corps, de nos désirs que, surtout, nous ne voulons pas connaître. Peur de nos sexes, des passions qui pourraient nous emporter au fil de leur courant, nous rouler dans leurs remous. Peur de notre liberté. Peur de l’appel de cet espace trop vaste pour nous, trop démesuré, sans bornes et sans repères, où il faudra s’inventer.
Commenter  J’apprécie          150
Ambages   18 février 2016
Tunis Blues de Ali Bécheur
Je peux te poser une question... un peu personnelle ? Je réponds que seules les réponses le sont, pas les questions.
Commenter  J’apprécie          161
Piatka   04 juillet 2015
Le Paradis des Femmes de Ali Bécheur
Il y avait des jours d'incandescence. Le monde écrasé sous une lumière insoutenable. Le sirocco souffle du désert qui prend la mer à rebrousse-poil, sans une ride, exténuée, expire à la lisière du sable chauffé à blanc, l'haleine suspendue, on oscille dans la vibration immobile de l'air.
Commenter  J’apprécie          130
zazy   25 mai 2014
Chems Palace de Ali Bécheur
Instruit désormais que le plaisir est affaire d’archéologue, le voilà parti à la recherche de trésors enfouis, errant à travers un continent de monts et de merveilles, de découverte en découverte, émerveillé que nous la peau frémissante qu’il explore béent des abysses de l’être, où le désir, cette méduse, noue son écheveau de filaments brûlants, entrelaçant les pulsions, les manques et les rêves.

Ce corps qu’il explore, c’est l’oasis

Commenter  J’apprécie          60
mollymon   18 juillet 2014
Le Paradis des Femmes de Ali Bécheur
Je me prenais pour qui de croire que ce que j'avais à dire n'avait pas déjà été dit , et mieux, infiniment.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49993

Comment s'appelle cet hominidé découvert en 1974 sur le site de Hadar, en Éthiopie? Vieux de 3.18 millions d'années, il appartient à la communauté des australopithèques .

Eleanor
Lucy
Prudence
Julia

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , histoire , Mouvements artistiques , EmpereursCréer un quiz sur cet auteur