AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.69 /5 (sur 265 notes)

Nationalité : Comores
Né(e) à : Mutsamudu , le 07/01/1987
Biographie :

Ali Zamir est un écrivain et chercheur comorien né à Mutsamudu (Comores) sur l’ile d’Anjouan le 7 janvier 1987. Il a remporté en 2016 le Prix Senghor pour son roman "Anguille sous roche" paru en septembre 2016 aux éditions du Tripode.
La même année, il a obtenu la mention spéciale du jury du Prix Wepler, le Prix des Rencontres à Lire 2017 de Dax et le Prix Mandela de littérature « pour son roman époustouflant Anguille sous roche parlant de naufragés en mer sans assistance qui résonne avec les nombreux drames de notre actualité quotidienne, d’une farouche envie de vivre malgré des obstacles énormes et d’une condition humaine tout au long de la vie » ( http://kapitalis.com/tunisie/2016/12/22/le-roi-mohammed-vi-laureat-du-prix-mandela-de-la-paix-2016/ http://www.institutmandela.com/dossiers ) C'est un grand, éclatant et vibrant hommage aux migrants que les journaux découvrent et n'ont pas cessé d'évoquer . On voit vite en lui un intellectuel engagé : car Ali Zamir écrit « pour briser le silence de la mer. ».
Il a écrit plusieurs nouvelles dont Mangeuse de rat (Grand Prix du département de Langue et Littérature française de la Faculté de Lettres de l’Université du Caire). Ali Zamir pour lequel les milieux littéraires ne tarissent pas d'éloges depuis la rentrée littéraire de l’année 2016 est de ces auteurs insaisissables dont la pensée, en constante fusion, empêche la fixation. Impossible de le classer, impossible de le caractériser. Car l'exercice de style n'aurait bien sûr aucun intérêt s'il n'était porté par cette fulgurance et cette singularité que libère l'inspiration du jeune romancier : « Qui est Ali Zamir, l’OVNI littéraire de la rentrée 2016 ? »
+ Voir plus
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ali_Zamir http://www.institutmandela.com/dossiers http://kapitalis.c
Ajouter des informations
Bibliographie de Ali Zamir   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lecture du tourbillonnant roman Anguille sous roche (ed. Tripode) en présence de son auteur Ali Zamir, par le non moins tourbillonnant comédien Philippe Vincenot.

Podcasts (1)


Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   18 décembre 2017
Mon étincelle de Ali Zamir
.....avant de monter sur un arbre, on devrait penser d’abord à sa descente, pour éviter de se ramasser les dents par terre. p.54
Commenter  J’apprécie          440
Bookycooky   17 décembre 2017
Mon étincelle de Ali Zamir
La vie est une curieuse hirondelle coincée dans une vilaine poubelle: c’est là qu’elle palpite et cesse d’être belle.Vous n’avez rien saisi. Je le sens. Je reformule et esquisse la phrase. C’est simple. La vie est un voyage peu ou prou incertain. Un voyage plein de turbulences.Des turbulences associées ou non à des intempéries.Des intempéries impétueuses provoquées par la curiosité et la cruauté humaines. p.9
Commenter  J’apprécie          342
Bookycooky   20 décembre 2017
Mon étincelle de Ali Zamir
L’amour est un espace inaccessible pour ceux qui ne savent pas voler plus haut par les mots.

p.147.
Commenter  J’apprécie          321
croquignol   28 juillet 2021
Mon étincelle de Ali Zamir
Ne perds jamais espoir comme ceux de ta génération. Notre pays a besoin de vous. C’est un beau pays. Mais il est gouverné par des aveugles qui n’en font qu’à leur tête dure. Il est gouverné par des paralytiques qui ne font que massacrer son image. Vous, les jeunes, vous êtes les seuls à pouvoir ressusciter son image d’antan. Il vous suffit de refuser de poser vos pas sur ceux des aveugles. Il vous suffit de les larguer et de contourner le chemin pour montrer à vos successeurs et héritiers une nouvelle voie, différente de celle empruntée depuis très longtemps par ces cerveaux brûlés. Un bienfait n’est jamais perdu. Vous pouvez faire en sorte que le nom de ce pays reprenne sens : “les îles de la lune” comme l’ont appelé les Arabes, ou bien “les îles aux parfums” comme tout le monde l’appelle.

(Archipel des Comores)
Commenter  J’apprécie          170
croquignol   27 juillet 2021
Mon étincelle de Ali Zamir
J’étais sûre que ces femmes allaient rester sur ce même point jusqu’au soir. Pourtant, le cailletage avait pris fin. Je les avais d’abord entendues chapechuter quelque temps. Puis un silence absolu. On aurait entendu une mouche voler. Pourquoi alors ? Papi venait d’entrer et tout le monde était resté bouche cousue. Quelques minutes plus tard, elles se glissaient une à une au-dehors pour rentrer à sa chacunière. Lorsque je suis sortie pour voir si elles étaient encore là, le salon était vide.
Commenter  J’apprécie          132
nath45   27 juillet 2020
Mon étincelle de Ali Zamir
Dans la vie, il faut savoir conjuguer tous les problèmes à leurs temps et à leurs lieux : il ne faut pas se contenter de les couver dans un nid au risque de faire éclore des sommations au lieu de solutions. (Page 12)
Commenter  J’apprécie          131
Cricri08   23 juin 2022
Dérangé que je suis de Ali Zamir
Le meilleur des hommes, c’est celui qui cherche non seulement à étreindre un rayon de soleil, après avoir percé les voiles, mais surtout à le partager. Sans arrière-pensée. En inondant de lumière la nuit des autres.
Commenter  J’apprécie          30
gonewiththegreen   16 février 2021
Mon étincelle de Ali Zamir
Aujourd'hui, quand on voit des gens courir à tout risque pour remplir leurs poches plutôt que de rembourrer leurs crânes, on comprend pourquoi le futur de ce monde incertain effraie à fendre l'âme.
Commenter  J’apprécie          130
paroles   08 juillet 2019
Dérangé que je suis de Ali Zamir
Pauvre monde qui ignore que pour sucer la substantifique moelle qu’est la liberté il faut rompre l’os du silence suffocant !
Commenter  J’apprécie          120
xst   19 octobre 2016
Anguille sous roche de Ali Zamir
,les amants de Vérone n'existent et n'existeront que dans la fiction, il faut le comprendre sans faire de bruit, il n'y a que des anguilles sous roche dans ce théâtre, des surprises qui profitent du silence, et du silence qui déteste le bruit, méfiez-vous de la capture de votre regard, le regard admire toujours la fiction, c'est de là pourtant que viennent toutes sortes de malheurs, (p206)
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura