AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 26 notes)

Né(e) le : 6 août 1941
Biographie :

Alice Becker-Ho, née à Shangaï le 6 août 1941, est une écrivain et poète de langue française.

Fille d'Anisset Becker, marin lorrain et déserteur de l'armée allemande, engagé plus tard dans la légion étrangère puis banquier en Chine, et d'une mère chinoise; Alice Becker-Ho arrive en France en 1947. En 1963, sympathisante de Socialisme ou Barbarie, elle rencontrera par le biais de ce groupe Guy Debord, alors marié avec Michèle Bernstein ; Alice et Guy s'installeront rapidement ensemble et se marieront le 2 août 1972. Elle signe parfois Alice Debord.

Elle a pris part aux évènements de mai 1968 en tant que membre du Conseil pour le maintien des occupations, ce qui est a mettre en lien avec sa collaboration au disque Pour en finir avec le travail (Chanson du CMDO). En 1973, elle apparaît en photo dans le film La Société du spectacle qui lui est dédié, puis signera son premier livre en 1987 en collaboration avec son mari, et enfin à partir de 1990 commencera seule une carrière d'écrivain avec Les princes du jargon. Elle s'occupe depuis la disparition de Guy Debord de la publication de la correspondance de celui-ci.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
gonewiththegreen   12 juillet 2020
Le premier ghetto - L'exemplarité vénitienne de Alice Becker-Ho
La véritable magie de Venise a été de faire vivre ensemble, dans un espace restreint, tous les peuples et toutes les croyances, dans la tempérance réciproque.
Commenter  J’apprécie          50
Lali   19 avril 2015
D'azur au triangle vidé de sable de Alice Becker-Ho
Reste encore à parfaire

Ciseler quelques mots

Poser une ou deux pierres

Il le faut

Et puis aussi

Laisser courir le temps

Voir comme il agit

À présent

Sans repère
Commenter  J’apprécie          40
Lali   17 avril 2015
D'azur au triangle vidé de sable de Alice Becker-Ho
Un jour ma mémoire

De l’écrin entrebâillé

S’est perdue sans espoir

Pour se réfugier

Dans la coupe brisée

De ton crâne encensoir



Garde-le à présent fermé

Que nul ne puisse savoir

Comment un soir

Tu me feras recouvrer

Un jour ma mémoire
Commenter  J’apprécie          30
chriskorchi   03 mai 2013
Paroles de gitans de Alice Becker-Ho
Le temps; ce petit enfant qui serre dans la main un miroir de cendres.



Karoly Bari
Commenter  J’apprécie          40
Lali   19 avril 2015
D'azur au triangle vidé de sable de Alice Becker-Ho
Comme un enchantement



Quelques mots

Très anodins

Tu les disais ainsi

Par jeu

Pour rien

En étirant une syllabe

Sur deux notes

Comme on sifflote



Par nostalgie

Je les redis

Et de nouveau

Chaque fois

Comme un enchantement

J’entends

L’écho de ta voix

Dans ma bouche
Commenter  J’apprécie          20
steka   22 mars 2019
La part maudite dans l'oeuvre de François Villon de Alice Becker-Ho
Les difficultés qui peuvent surgir à la lecture de l’œuvre "en clair" de Villon sont assurément peu de choses face à la barrière que continue de constituer le jargon des Ballades.

Précisons tout d'abord que le terme de jargon s'est trouvé progressivement supplanté par celui d'argot, du fait du glissement de sens qui s'est opéré à partir de l'expression jargon de l'argot, où argot -mot formé sur Ach (frère en hébreu) et Guit (gueux en moyen-néerlandais) -avait désigné, à partir du XVIème siècle, la corporation fraternelle des gueux.
Commenter  J’apprécie          10
Lali   17 avril 2015
D'azur au triangle vidé de sable de Alice Becker-Ho
Dix mille années!

C’est ce que nous souhaitions

Les jours anniversaires

Éternelles

Elles passèrent



Dix mille longues années

Déjà

Me séparent

De toi
Commenter  J’apprécie          20
steka   20 juillet 2014
Au pays du sommeil paradoxal de Alice Becker-Ho
IL ÉTAIT UNE FOIS un homme qui aimait la vie, le monde, les autres hommes.

Pour les voir, les approcher, les connaître, il décida, dès le lever du jour, de marcher à leur rencontre.

Mais plus il avançait, et plus les hommes s'écartaient de lui, et plus son ombre grandissait.

Il se dit que son ombre faisait peur. Mais il comprit aussi que l'ombre était le prix de la lumière, son tribut.
Commenter  J’apprécie          10
steka   17 mai 2013
Le Jeu de la Guerre : Relevé des positions successives de toutes les forces au cours d'une partie de Alice Becker-Ho
On s'est proposé au contraire de réunir dans la plus petite dimension suffisante du terrain, des forces, et du temps, l'essentiel des difficultés et des moyens qui se rencontrent universellement dans la conduite des armées. Les opérations, donc, aussi souvent qu'on veuille les reprendre, demeurent imprévisibles dans leurs modalités et leurs résultats.
Commenter  J’apprécie          10
steka   20 juillet 2014
D'azur au triangle vidé de sable de Alice Becker-Ho
La vieille dame indigne



Lorsque l'un de nous deux mourra

Je me retirerai à la campagne



C'était l'histoire réjouissante

De la vieille dame indigne

Qui nous faisait tant rire

Quand tu la racontais



Et bien

Les vieilles dames indignes

Sont toutes confondues

La campagne

Elles aiment plus

Et les villes

Non plus
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Alice Becker-Ho (24)Voir plus


Quiz Voir plus

Le p'tit bal ....

C'est mon dernier bal ... "J'ai dit à mes copains Y'a un baloche à Sarcelles On va y faire un saut Y aura p't'être des morues Et puis ça fait un bail Qu'on s'est plus bastonné Avec de la flicaille Ou des garçons bouchers C'est mon dernier bal Ma dernière virée Demain dans l'journal Y'aura mon portrait" Indice : Lola

La compagnie créole
Bernard Lavilliers
Renaud
Michel Sardou

16 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , fêtes , françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..