AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.8 /5 (sur 10 notes)

Biographie :

Alice Endamne est née en France de parents gabonais. Elle a obtenu une Maîtrise d'Anglais et un DEA en Connaissances des Sociétés Anglophones à l'Université Paris XII. Après avoir vécu en France et au Gabon, elle s'est établie aux Etats-Unis où elle vit avec son mari et ses deux filles. Elle a été rédactrice en chef de la revue littéraire Black Arts Quarterly publiée par Stanford University pendant plusieurs années.

Source : aflit.arts.uwa.edu.au
Ajouter des informations
Bibliographie de Alice Endamne   (5)Voir plus


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Khiad   20 décembre 2022
Volatilisée de Alice Endamne
Lorsque je suis parti étudier en France avec des rêves plein la tête, Biyoghé avait dû rester derrière pour s'occuper de tout. Il n'avait pas eu le loisir de faire des études, lui. Et, à quoi bon faire des études de médecine, a-t-il continué, si c'était pour devenir simple infirmier ? J'aurais mieux fait de rester au Gabon pour lui prêter main forte quand il en avait besoin.

Ce poste de "simple infirmier" m'a pourtant permis de lui envoyer de nombreux mandas au fil des ans. Avec cet argent, j'aurais pu m'acheter une maison en France. Bref, comme d'habitude, Biyoghé ne voit que ce qu'il veut voir.
Commenter  J’apprécie          20
Khiad   20 décembre 2022
Volatilisée de Alice Endamne
Que n'ai-je pas fait pour la retrouver ? Sans le dire à Hugo, j'ai consulté des médiums, des diseuses de bonne aventure et même des spécialistes en "retour de l'être aimé". Consciente d'agir contre les enseignements de mon église, j'ai très vite décidé que cela m'était entièrement égal.

J'irais tout droit en enfer s'il le fallait mais je devais retrouver mon enfant !

Pourtant, malgré les promesses que ces personnes m'avaient faites et out l'argent que j'avais déboursé, il ne s'est jamais rien passé. La petite n'est jamais revenue et tout le monde semblait penser qu'elle était morte et enterrée au fin fond d'une forêt.

Je sais, moi, que Charlène est en vie quelque part.
Commenter  J’apprécie          00
Khiad   20 décembre 2022
Volatilisée de Alice Endamne
Dans les grands moments de doute comme celui-ci, c'est vers Hélène que je me tourne. Quand elle décroche enfin, je lui raconte ma crise d'angoisse à l'idée qu'Eloumou me quitte.

D'une voix lasse, Hélène me dit : "Viviane, je t'aime comme si tu étais ma propre sœur, tu le sais bien. C'est pour cette raison que lorsque tu m'as annoncé que tu allais épouser ce garçon africain, je n'ai rien dit. Mais, maintenant, je vais te dire la vérité : j'ai toujours cru que tu faisais une erreur. Ces gens-là sont trop différents de nous, tu sais, ils n'ont pas la même culture que nous. Alors forcément..."
Commenter  J’apprécie          00
Khiad   20 décembre 2022
Volatilisée de Alice Endamne
D'un geste de la main sans appel, le plus âgé des agents de police nous a interrompus et m'a demandé de m'asseoir. Sentant le danger, j'ai refusé. Il m'a demandé de décrire les vêtements de la petite, car dans la panique, Hugo avait oublié ce qu'elle portait.

Je n'ai pas répondu.

Je savais bien qu'elle portait la vieille barboteuse bleue que la voisine nous avait offerte, mais sur le moment, j'ai refusé de répondre à la question du policier. Il était hors de question que j'accepte une quelconque disparition de mon bébé.
Commenter  J’apprécie          00
Lanabook   08 novembre 2022
Volatilisée de Alice Endamne
Ne plus voir ma fille, ne plus lui sourire, ne plus la serrer fort dans mes bras ni embrasser ses joues dodues, en étant persuadé que c'était moi, Hugo, qui l'avais menée à sa perte. Ce trou dans mon cœur que je m'efforçais d'ignorer chaque jour.
Commenter  J’apprécie          00
VivianeWard   04 octobre 2022
Volatilisée de Alice Endamne
On peut aimer quelqu'un toute sa vie sans véritablement connaître son cœur.
Commenter  J’apprécie          10
Khiad   20 décembre 2022
Volatilisée de Alice Endamne
Il dit que le malheur ne peut pas nous frapper deux fois. J'ignore s'il a raison à ce sujet, mais je comprends que vivre, c'est accepter les risques qui peuvent survenir.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura