AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.41 /5 (sur 62 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1971
Biographie :

Alice Moine partage son temps entre l'écriture et son métier de chef monteuse pour la publicité, le cinéma et le documentaire.
Née à Toulon, elle abandonne ses études scientifiques et bifurque vers l’audiovisuel pour le plaisir de raconter des histoires. Elle exerce son métier de monteuse en free-lance et suit parallèlement l’Atelier Scénario de La Femis. Elle publie son premier roman "Faits d’hiver" en 2015. Son second roman « La Femme de Dos", un thriller psychologique, sort en 2018. Voyageuse dans l’âme, amatrice d’émotions visuelles, littéraires, photographiques ou musicales, Alice Moine envisage avant tout l’écriture comme un champ d’expérimentation et un espace de liberté.

Source : Editions Kero
Ajouter des informations

Interview d’Alice Moine à propos de son ouvrage Faits d`hiver :



Faits d’hiver raconte le destin de dix hommes et femmes habitant un immeuble, juste avant que ce dernier n’explose à cause d’une fuite de gaz. Veille femme, jeune homme, vous incarnez tous types de profils. De quoi vous êtes-vous inspirée pour imaginer les réactions de chacun ? Certains profils sont-ils plus facile à mettre en scène que d’autres ?


L`inspiration me vient de mes expériences personnelles, de mes observations et des fruits de mon imagination. Au quotidien, je passe mon temps à me mettre dans la peau des autres, à envisager comment je réagirais à leur place. Dans Faits d`hiver écrit à la première personne, je me suis mise dans la peau d`une vieille femme acariâtre, d`un jeune maquettiste, d`une femme trahie ou d`un garagiste retraité. Il y a un peu de moi dans chacun d`eux mais ils possèdent leur logique propre. L`essentiel est de rester à l`écoute de ces « moi » virtuels.



Le roman est constitué de dix chapitres, peignant chacun le portrait d’un habitant. Pourquoi avez-vous choisi ce format de nouvelles qui se déroulent dans une temporalité très courte et pas celui d’un unique roman ?


Les histoires me sont venues les unes après les autres. Un beau jour, j`ai remarqué qu`elles avaient des points communs : une grande ville, l`immeuble… J`ai réuni les destins sous le même toit et leur cohabitation a été source d`inspiration.
Quand j`ai rencontré mon éditeur, tous les éléments du roman étaient déjà en place.
Chaque histoire se déroule dans une temporalité courte mais des souvenirs du passé ressurgissent. En tant que monteuse de film, je pratique la gymnastique qui consiste à faire des allers retours entre plusieurs histoires et différentes temporalités. C`est d`ailleurs ma façon de penser au quotidien.



L’histoire se déroule dans un immeuble “quelque part dans la ville”. L’avez-vous malgré tout écrit en pensant à un lieu particulier ?


L`histoire se passe dans une grande métropole par temps de crise. Je me plais à imaginer que le lecteur puisse transposer le récit où bon lui semble.
Paris est la ville dans laquelle je vis, il est logique qu`elle soit source d`inspiration. Le panneau bleu de l`accident de vélo a réellement existé mais vous pouvez toujours chercher des écluses près du cimetière du père Lachaise, vous n`en trouverez pas. Le décor est celui d`une ville patchwork quelque part sur la planète terre.



Malgré les différences qui existent entre chacun de vos personnages, ces derniers ont tous des problèmes dans leurs relations aux autres et se sentent tous plus ou moins en marge de la société. Pensez-vous qu’il s’agisse là d’un mal commun aujourd’hui ? Quel message souhaitez-vous faire passer à ce sujet ?


Sans vouloir paraître négative, je ne vois pas comment on peut se sentir pleinement serein dans notre société actuelle. Même si notre sort est enviable, il y a tant de problèmes autour qu`il faudrait être sourd et aveugle pour se sentir bien. Je ne suis ni l`un ni l`autre. Je crois fondamentalement que nous sommes tous responsables du climat ambiant. Il est l`héritage de l`histoire et de la politique mais à notre échelle, nous agissons dans un sens ou un autre et nous influons l`ensemble. C`est l`effet papillon.



Les différents récits que vous proposez mettent en scène des vies qui basculent, des prises de consciences qui sont presque aussitôt chamboulées par l’explosion. Doit-on y voir là une leçon selon laquelle on ne peut pas lutter contre son destin ?


C`est tout l`inverse ! Est-ce que l`immeuble aurait sauté si Madame Loiret n`avait pas entendu Carole prononcer son nom ? Si Monsieur Loiret était plus bricoleur ? Ou si le psy du 1er avait opté pour la cigarette électronique ?
Évidemment, je ne doute pas qu`on puisse être là au mauvais moment et au mauvais endroit mais nos actes portent à conséquence.
Et puis j`aime l`idée selon laquelle la mort n`entre en scène qu`après une révélation importante. Mes personnages prennent tous conscience d`un élément essentiel avant d`affronter leur destin. Donner du sens à l`irruption du drame, ça rassure…



Vous êtes chef monteuse pour le cinéma et la publicité. Faits d‘hiver est votre premier roman. Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’écriture ?


Il y a quelques années, j`ai participé à l`Atelier Scénario de La Femis. L`expérience a été riche bien que l`écriture de scénario soit un exercice difficile. J`ai donc décidé d`écrire « pour moi » les histoires qui me passeraient par la tête jusqu`à ce que des amis lecteurs me conseillent d`envoyer le manuscrit.



Alice Moine et ses lectures :





Quel livre vous a donné envie d`écrire ?


Toutes mes envies narratives prennent leur source dans le cinéma de François Truffaut, auteur littéraire par excellence. Désolée pour cette mauvaise réponse.



Quel est l`auteur qui vous aurait pu vous donner envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles...) ?


Récemment, la virtuosité du Le chardonneret de Donna Tarttou la sincérité d`Emmanuel Carrère dans D`autres vies que la mienne m`ont un peu refroidie mais je ne vais pas me laisser impressionner pour autant… quoique…



Quelle est votre première grande découverte littéraire ?


Aujourd`hui je dirais Crime et Châtiment de Dostoïevski : Journal d`un écrivain ou La peste d`Albert Camus. Demain, je pourrais citer Les Raisins de la colère de John Steinbeck ou Neuf Histoires et un Poème de Raymond Carver, tout dépend de ma mémoire défaillante.



Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?


Je n`ai jamais assez de temps pour lire tout ce qui me tente, alors relire… Je relirai plus tard quand j`aurai le temps, c’est-à-dire jamais !



Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?


Tout le monde doit répondre A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du Côté de chez Swan... alors pour varier, je vais dire Le capital au XXIe siècle.



Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?


Fiona Kidman est une femme de lettres néo-zélandaise dont peu de livres ont fait l`objet d`une traduction française. J`ai été particulièrement sensible à l`écriture de Gare au feu !, un recueil de nouvelles admirable.



Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?


Waouh, à peine ai-je écrit un livre qu`il faut que je casse du sucre sur les autres ? Quel intérêt : si l`auteur est encore en vie, je vais m`attirer des ennuis et s`il est mort, je ne trouve pas ça fair-play.



Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?


« Écrire, c`est une façon de parler sans être interrompu » disait Jules Renard.



Et en ce moment que lisez-vous ?


Cette année, je vais être jury pour le prix des lectrices ELLE 2016 donc je lirai ce qu`on me dira de lire. Tout un programme qui j`espère m`occasionnera plein de belles découvertes.
Récemment, j`ai savouré le roman de Laura Kasischke, Les revenants suivi de près par Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre qui me hante encore.



Entretien réalisé par Marie-Delphine

Découvrez Faits d`hiver de Alice Moine aux éditions Kéro :




étiquettes

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   11 janvier 2020
Les fluides de Alice Moine
En parlant, elle serait devenue une victime aux yeux des autres. En gardant le silence, elle a tenté d’épargner la honte à son entourage, son compagnon, sa fille. Ne s’est pas inscrit au fer rouge sur son front « A souffert ».
Commenter  J’apprécie          270
Ladybirdy   12 janvier 2020
Les fluides de Alice Moine
Elle ne croyait pas aux fantômes, au passé qui hante, aux manifestations de l’inconscient. Elle pensait décider de son sort. Alors elle a tu ce qui lui était arrivé et le poids du silence a pesé plus lourd que celui des aveux. Qu’a-t-elle fait, Julie, depuis ? Attendre que « ça » passe. Mais « ça » n’est pas passé.
Commenter  J’apprécie          190
Corboland78   08 août 2015
Faits d'hiver de Alice Moine
Enquêter sans bouger le cul de ma chaise, c’est mon rayon. Je fais ça depuis toujours, c’est d’ailleurs devenu une spécialité de la presse internationale depuis que notre vieux continent a plongé dans cette sombre crise dont on ne ressent encore que les prémices, le pire étant à venir. Qui peut encore se permettre d’envoyer des journalistes sur le terrain ? Qui peut encore financer billets d’avion, chambres d’hôtel et indemnités per diem ? A l’heure de la dématérialisation et des vitesses de transmission de données proches de zéro, qui oserait risquer sa vie sur le terrain alors que l’information est à portée de souris ? C’est déjà assez fou comme ça de penser qu’un journal puisse exister, publier, informer de nos jours…
Commenter  J’apprécie          110
NinaBtl   27 avril 2016
Faits d'hiver de Alice Moine
Adieu, Marianne, je te rends ta liberté. Je te laisse filer au gré des flots, pars vite, pars loin. Je t'en prie, va hanter quelqu'un d'autre que moi. Quelqu'un qui n'aurait pas voulu te rencontrer, te connaître et te perdre, tout cela en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Quelqu'un qui n'en aurait rien eu à foutre de croiser une fille comme toi, peau blanche, cheveux noirs, lèvres carmin.
Commenter  J’apprécie          100
Ladybirdy   11 janvier 2020
Les fluides de Alice Moine
Chaque matin annonce un jour de plus à devoir tout gérer. Elle se dit parfois qu’elle aurait dû naître à une autre époque, du temps où les femmes passaient leur vie au bras d’une gouvernante, d’une mère, d’une sœur ou d’un mari. Un monde où les femmes ne disposaient pas d’autant de libertés. Pas dans le monde d’aujourd’hui où au cœur de la ville chacun vit pour soi et à sa façon.
Commenter  J’apprécie          90
hcdahlem   30 janvier 2020
Les fluides de Alice Moine
Pour quatre jours avec Julie, Charlotte en passe huit fois plus avec Paul, qui ne cesse de dénigrer son ex-femme. Chacun de ces jugements néfastes fait l’effet d’une bombe à retardement. A-t-il besoin de tant la blâmer pour effacer le trouble dans lequel cette séparation l’a plongé ? Des années après, le désarroi de s’être senti dépassé ne s’est pas estompé.
Commenter  J’apprécie          80
NinaBtl   27 avril 2016
Faits d'hiver de Alice Moine
La mort s'est mis le doigt dans l'œil à trop rêver d'éternité.
Commenter  J’apprécie          90
NinaBtl   27 avril 2016
Faits d'hiver de Alice Moine
Leur présent s'était dissous, ils n'étaient plus jamais vraiment là. (p.68)
Commenter  J’apprécie          80
ValerieLacaille   03 avril 2017
Faits d'hiver de Alice Moine
Alors, pour la première fois, j'ai pris une minute pour changer le monde et je lui ai fait un beau sourire. ça n'a l'air de rien, mais pour moi, c'était beaucoup.
Commenter  J’apprécie          70
NinaBtl   27 avril 2016
Faits d'hiver de Alice Moine
Tu verras mon frère, comme je m'occuperais bien d'elle.
Commenter  J’apprécie          70

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Occupons nous, faisons un bébé ...

1- On s’ennuie si on faisait un bébé … 2 - Ah non, c’est l’« apocalypse bébé »…

Stephen King
Virginie Despentes
Charlotte Link
Pascal Voisine

8 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , humour , enfantsCréer un quiz sur cet auteur