AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.28 /5 (sur 241 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Alice Nevoso est enseignante, maman et lectrice compulsive. Parmi ses autres caractéristiques, on peut citer une maladresse pathologique et une nullité absolue dans tous les travaux manuels et le bricolage. Sinon, elle aime raconter des histoires et en écouter.

"Jalouse, moi ? Pourtant, j'ai une vie passionnante !" (2020) est son premier roman.

Source : https://nouvellesplumes.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Alice Nevoso   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation

Je suis nulle en boules de Geisha, c'est officiel !

Pourtant, j'ai vraiment envie de solliciter les muscles profonds de mon périnée, et de donner plus de plaisir à mon partenaire en effectuant des pressions plus intenses avec mon vagin.

Mais quel partenaire au fait?

Commenter  J’apprécie          100

Enfin, heureusement qu'il y a les correcteurs orthographiques, reprend elle avec un douceur un peu mielleuse. De nos jours, tout le monde peut se prendre pour un auteur.... Bientôt même les chiens écriront des poèmes, n'est ce pas?

Commenter  J’apprécie          90

Je suis retournée voir Fiona au salon. Elle est juste merveilleuse…. C’est le genre de femme qui te met tout de suite à l’aise. Le genre de femme accomplie, dynamique, qui rayonne, et qui est un peu psychologue, un peu féministe, un peu artiste, et surtout très drôle.

Elle a des tas de phrases piquantes ; par exemple, elle a dit qu’au travail, une femme vaut trois hommes. Et que la coiffure est pour elle un métier-passion, une vocation, et que c’est sa façon à elle de faire du bien aux gens.

Commenter  J’apprécie          30

Après 3h35 de torture familiale, j'ai enfin pu m'échapper et me retrouver seule dans ma voiture, avec Pharaon bien sûr. Enfin.

J'ai mis la radio, écouté quelques mélodies sirupeuses, puis France Culture où on parlait du nihilisme radical chez Dostoievski et Tourgueniev. Mais comme je ne comprenais rien, j'ai éteint. Le néant. Seule sur le périph, seule dans ma vie, seule dans les épreuves.

Est-ce qu'on est toujours seul aux moments les plus importants de sa vie ? Genre quand on va faire un AVC ou quand on est au fond du trou noir, plus noir que noir ?

Aux environs de la porte de Vincennes, Pharaon s'est mis à péter. Genre guerre chimique intégrale. Une odeur pestilentielle s'est répandue dans la voiture, malgré la climatisation. J'ai ouvert la fenêtre pour ne pas être asphyxiée.

Le trafic s'arrête. Prise dans un embouteillage géant, je regarde par la fenêtre le paysage qui s'offre à moi, des tours de bureau et des immeubles à perte de vue. Je laisse échapper un soupir.

[...]

Pharaon continue avec ses flatulences pestilentielles. Assis sur le siège passager, il me regarde en souriant, l'air tranquille et confiant, comme seuls les animaux ou les enfants peuvent l'être.

Je prends une respiration profonde. Après tout, peu importe si je ne suis pas propriétaire. J'ai un appartement très chaleureux, et en plus j'ai un balcon !

Commenter  J’apprécie          20

Pourquoi est-ce que tout est si difficile pour moi ? Bien vivre les succès de sa soeur, gagner au Morpion, survivre aux déjeuners dominicaux et lutter contre le psoriasis. Pourquoi est-ce que je ne suis pas Samantha ? Je bougerais mon charmant petit nez mutin, et hop tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes : ma soeur se changerait en insecte, je tomberais dans les bras de Bastien, et j’aurais 895 999 followers sur Instagram…

Commenter  J’apprécie          20

💬 tu sais que tu es comme les mauvaises herbes, Camélia ? Toujours aux endroits où il ne faut pas !

Commenter  J’apprécie          30

Le secret du bonheur, c’est de se tourner vers ce qui nous fait vibrer…

Commenter  J’apprécie          30

J'ai déjà lu les 2 premiers romans de l'auteur et j'ai tellement aimé que lorsqu'elle m'a très gentiment proposé de lire celui-ci je ne pouvais pas refuser... Merci à elle pour sa confiance renouvellée 😍♥️

Nous sommes donc sur un feelgood mais un peu différent de ceux que je connais. Déjà on parle d'une ado torturée, renfermée sur elle-même et un peu taciturne. L'arrivée de l'arrière grand mère déjantée donne un peu de magie et beaucoup d'humour a ce roman. Josette est vraiment formidable 😂 , très très loin de la vieille femme sage (mais alors pas du tout) et posée. Elle tend plus vers la midinette que vers la mamie gâteau. Elle est géniale et un poil bipolaire 😂😂. Malgré tout elle va aider Morgane a prendre confiance en elle et va lui inculquer de précieux principes et conseils pour accéder au bonheur (finalement elle est quand même pleine de sagesse 😉).

Comme à chaque fois, l'écriture est fluide et rythmée. Les chapitres sont assez courts et le sujet est pertinent. Vraiment je ne me lasse pas des romans de @alicenevoso et j'ai vraiment hâte qu'elle les publie en version papier pour que je puisse embellir la bibliothèque avec 🤩🤩

Commenter  J’apprécie          00

Arrivé devant une vieille malle qui sent le moisi, Obiwan miaule, me regarde de ses yeux insistants, tout en se frottant à moi. Qu’est-ce qu’il veut ? Mon chat continue son manège endiablé, et j’ouvre la vieille malle d’un coup sec, m’attendant à un déferlement d’objets. Mais non, elle est vide. Et soudain, je la vois. Une petite fiole en cristal à moitié remplie d’un liquide ambré. Un flacon de parfum ancien. Etrange.

Je regarde la fiole attentivement. Une étiquette précise le nom du parfum : Éternellement là. Avec délicatesse, j’appuie sur le bouton pression. Une odeur de musc, de fleurs et de jasmin me prend à la gorge. Obiwan, les pupilles dilatées, se met à siffler et à cracher, comme lorsqu’il croise un chien. Et soudain, j’entends quelqu’un éternuer derrière moi. Un petit éternuement discret, suivi d’un deuxième.

Je me retourne. Personne.

Puis un raclement de gorge me fait sursauter. Et sur ma gauche, j’aperçois une vieille dame à la silhouette maigrichonne, aux cheveux poivre et sel, et aux yeux bleus surmontés de sourcils en accent circonflexe. Elle a les yeux braqués sur moi.

Commenter  J’apprécie          00

- Comment va le hamster ? finit-il par demander d'une voix un peu inquiète.

Je jette un coup d'œil à la boîte en plastique bleue.

- Bien, je crois.

- Il bouge bien ? demande l'homme. Il n'a pas trop chaud ?

Je me demande à quoi ressemble un hamster qui a chaud et qui transpire. Est-ce qu'il tire la langue comme un chien ?

[...]

- Olivier, je crois que le hamster a besoin de se rafraîchir...

Le visage d'Olivier se crispe et il commence à s'agiter sur son siège :

- Il a chaud. Aspergez-le d'eau avec le brumisateur, ordonne-t-il d'un ton sec.

J'acquiesce en vaporisant de l'eau sur Bôgosse. Le hamster semble apprécier les gouttes d'eau, puisqu'il ferme les yeux. À moins qu'il ne soit déjà mort. Olivier se retourne vers moi, furieux.

[...]

- Eh ! Vous n'allez pas nous planter la voiture pour un hamster quand même !

- Alors occupez-vous de ce hamster, et sauvez-le ! répond-il d'un ton sec.

- Je suis ni infirmière, ni vétérinaire, que ce soit clair ! Je paye 70 euros pour aller à Saint-Nazaire. Pas pour m'occuper d'un hamster et de son maître hypocondriaque et taré !

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Candide

Où se situe le château du baron au début de l'histoire ?

En Normandie
En Angleterre
Aux Pays-Bas
En Westphalie

12 questions
3070 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur cet auteur