AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.73/5 (sur 929 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Alix E. Harrow, née le 9 novembre 1989 aux États-Unis, est une romancière et nouvelliste américain de science-fiction et de fantasy.

Elle a obtenu un baccalauréat en histoire puis une maîtrise en histoire de l'université du Vermont. Ses nouvelles ont été nommées pour les prix Nebula, World Fantasy et Locus ; sa nouvelle A Witch's Guide to Escape: A Practical Compendium of Portal Fantasies a remporté le prix Hugo de la meilleure nouvelle courte 2019. Elle utilise le pseudonyme Alix Heintzman pour écrire des critiques.

Alix E. Harrow vit au Kentucky avec son mari, Nick Stiner, et leur enfant. Elle a écrit des nouvelles pour Shimmer, Strange Horizons, Tor.com et Apex. Avant d'écrire à temps plein, elle était une historienne universitaire qui a enseigné l'histoire de l'Afrique et des Afro-Américains1,2,3,4,5,6. Son premier roman, The Ten Thousand Doors of January, a reçu un bon accueil critique et a été finaliste du prix Locus du meilleur premier roman 2020.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Alix E. Harrow   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait du livre audio « Les Dix Mille Portes de January » d'Alix E. Harrow, traduit par Thibaud Eliroff, lu par Zina Khakhoulia. Parution numérique le 26 avril 2023. https://www.audiolib.fr/livre/les-dix-mille-portes-de-january-9791035412746/


Citations et extraits (155) Voir plus Ajouter une citation
L’astuce, quand on veut faire quelque chose de stupide, c’est de le faire très vite, avant que quiconque puisse crier
Commenter  J’apprécie          20
C'est toujours Agnes qui s'occupe de l'annonce "La bibliothèque fermera ses portes dans dix minutes", car le timbre de sa voix implique que n'importe quelle personne toujours dans nos murs d'ici neuf minutes et 50 secondes verra son corps assigné au don d'organe. Aussi, même les usagers les plus inébranlables se dirigent-ils vers la sortie.
Commenter  J’apprécie          120
—Si elle vous a déjà endormie... comment se fait-il que vous ne soyez pas mariée à un prince ?
—Oh, j'ai décliné sa proposition. J'ai déjà dix-sept maris.
[...]
—Un dix-huitième, ça aurait été de la gourmandise.
—Tu m'étonnes, dis-je faiblement, en notant dans un coin de ma tête que toutes les princesses n'ont pas besoin d'être sauvées.
Commenter  J’apprécie          120
- The Calamitous Coven
- No.
- Eve's Army.
- No ! It ought to be about, I don'y know, sisterhood or union...
- The Ladies Union of Giving the Bastards What's Coming to Them.
- James Juniper, if you can't be serious, at least be quiet.
Commenter  J’apprécie          110
—Alors, pourquoi la lande est-elle interdite ?
Ma question se voulait nonchalante, mais ma voix paraît tendue à mes oreilles.
—Est-ce qu'il y a des singes volants ? Des Rongeurs de taille inhabituelle ?
—Comment ?
—Simple vérification.
Commenter  J’apprécie          110
Ceux qui fréquentent assidûment les livres - ceux qui passent leurs après-midi de liberté dans des librairies vieillottes, ceux qui caressent furtivement le dos des volumes familiers - savent que le feuilletage est une étape essentielle du processus d'apprivoisement d'un nouveau livre. Le but n'est pas de lire les mots, mais lire le parfum qui s'échappe des pages dans un nuage de poussière et de pulpe de bois.
Commenter  J’apprécie          70
"On nous adore ou on nous brûle, mais on ne nous donne pas la moindre miette de pouvoir."
Commenter  J’apprécie          30
— Le Convent des Calamités.
— Non.
— L'Armée d'Eve.
— Non ! Il faudrait qu'il y ait dedans quelque chose comme, je ne sais pas, "sororité" ou "union"...
— L'Union des Femmes qui rendent aux salauds la monnaie de leur pièce.
Commenter  J’apprécie          70
Celui-ci ne sentait comme aucun livre que j'avais un jour ouvert. La cannelle et la fumée, les catacombes et le terreau. Les soirées humides en bord de mer et les midis collants de transpiration sous les feuilles des palmiers. Il sentait comme s'il avait voyagé par voie postale plus longtemps qu'aucun autre paquet, comme s'il avait fait plusieurs fois le tour du monde et accumulé les couches de parfum, tel un clochard les vêtements.
II sentait comme si on avait moissonné l'aventure elle-même en pleine nature, qu'on l'avait distillée qu'on en avait aspergé chaque page.
Commenter  J’apprécie          60
J’ai parfois l’impression que les portes se tapissent dans les replis de la moindre phrase, dont le point leur fait une poignée et les verbes, des gonds.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Alix E. Harrow (1107)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz en kiosque [8-Liberté de la Presse]

1. Sous quel autre nom est plus connue la ‘Déclaration des devoirs et des droits des journalistes’?

La Charte de Munich
Le Congrès de Vienne
La Déclaration de Bruxelles
La Tentation de Venise

8 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : presse , journaux , journalisme , journaliste , liberté , censure , quotidien , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..