AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Alix Ohlin (18)


JIEMDE   18 avril 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Ce que Thoreau n’a pas compris, c’est la sauvagerie fondamentale de l’humanité. Nous sommes des primates, rien de plus.
Commenter  J’apprécie          150
Alix Ohlin
Bazart   26 avril 2021
Alix Ohlin
Que le monde trouve ma soeur aussi exceptionnelle que je le pensais, et moi aussi ordinaire, je n’y voyais que justice.
Commenter  J’apprécie          100
Bazart   26 avril 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Nous étions deux héroïnes tragiques, détruites par l’amour mais unies par un lien indéfectible.
Commenter  J’apprécie          100
Titania   12 novembre 2014
Inside de Alix Ohlin
Il demeura aussi longtemps que possible à Entebbe. Quatre mois plus tard, ils furent autorisés à retourner au Rwanda. Du majestueux pays verdoyant qu'il avait vu la première fois, il n'y avait pour ainsi dire plus de trace. Ce qu'il en restait, c'était un endroit dont personne ne pouvait tomber amoureux. Toutes les fermes avaient été abandonnées ou détruites. Kigali puait le cadavre pourri, avec des mouches partout et des meutes de chiens devenus si agressifs et gras de chair humaine que les gens les abattaient sur place.
Commenter  J’apprécie          40
claraetlesmots   23 septembre 2013
Inside de Alix Ohlin
Depuis son divorce, elle avait eu quelques aventures, mais rien n'avait pris. Elle avait trente-cinq ans et se disait qu'après tout elle n''était pas fait pour le mariage - constat qu'elle aurait rejeté, ou du moins considéré avec soupçon, s'il était sorti de la bouche d'un patient. Le privilège du psy consistait, parfois, à remettre les œillères.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Elle ne ressentait pas cette peur qui me motivait constamment, que ce soit en classe, dans le bus ou à la maison : j’étais terrifiée à l’idée d’être découverte et punie par quelque autorité anonyme. Me sentant coupable d’un crime que je n’avais pas encore commis, j’expiais sans arrêt. Un jour, une fille m’a marché sur le pied dans un couloir de l’école et je me suis excusée. Elle a pris un air dégoûté. « De quoi tu t’excuses ? D’être née ? »
Commenter  J’apprécie          20
l-ourse-bibliophile   20 janvier 2019
Inside de Alix Ohlin
Son seul et unique don, depuis l’enfance, était ce qu’on pouvait rêver de mieux, un don qui l’avait entouré toute sa vie, élastique, spacieux, capable d’inclure sa femme, leur famille, leur maison et même, quand il était là, son frère : il avait le don d’être heureux.
Commenter  J’apprécie          20
l-ourse-bibliophile   20 janvier 2019
Inside de Alix Ohlin
Grace avait passé sa vie à essayer de recréer chez elle la vie parfaite de ses parents. Qu’ils aient toujours paru le faire sans la moindre difficulté n’aidait pas. Il y avait un mystère inhérent à cette simplicité, à la facilité avec laquelle les choses fonctionnaient chez eux. Ils devaient être les gens les plus chanceux du monde.
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse   27 février 2017
Inside de Alix Ohlin
Elle savait que c'était lâche de s'évanouir, mais elle sentit en elle le besoin de fuir cette situation aussi vite que possible. Elle ne pouvait pas se permettre d'être courageuse, d'être calme, d'être vivante. Pas pour le moment. Elle se laissa aller et tomba. (p.274)
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse   27 février 2017
Inside de Alix Ohlin
Tu peux raconter aux gens ton histoire, ou n'importe quelle histoire terrible, ça ne fait aucune différence. Les choses continuent d'arriver, indéfiniment. (p.263)
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Elle racontait des tas de souvenirs qui ne signifiaient rien pour nous et pourtant nous captivaient. Je crois que cela tenait à la conviction qu’elle affichait, au fait qu’elle présupposait que nous comprenions l’importance de la culture, et à l’exotisme de sa tenue et de sa coiffure. Comme Marianne, elle se fichait du regard des autres, mais contrairement à elle, elle avait du temps à nous consacrer et elle était toujours à la maison. Bien que focalisée sur ma sœur, elle me laissait aussi des livres dans le salon, ou de vieux calendriers qu’elle avait gardés parce qu’elle en aimait les images ; je m’asseyais par terre et je m’occupais. Parfois, je reprenais ma vieille habitude du cinéma, mais je préférais tout autant être dans le salon pendant que Robin et Mme Gasparian jouaient et chuchotaient. C’était la situation idéale pour moi : me trouver dans une pièce et écouter ce qui se déroulait dans celle d’à côté, et au cours de ces longues heures passées dans la poussière je me sentais heureuse comme jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Son comportement ne me dérangeait pas. J’étais absorbée par la lecture d’une biographie de Mackenzie King, le Premier ministre canadien qui organisait des séances de spiritisme pour consulter sa défunte mère au sujet des grands problèmes du moment. Moi-même intéressée par ces expériences, je m’allongeais à côté de ma sœur, le livre ouvert devant moi, et je griffonnais des notes sur la façon dont le spiritisme pouvait faire tomber les murs entre les morts et les vivants. Malheureusement je ne connaissais qu’un seul mort, Bob, et je n’étais pas sûre qu’il ait très envie d’avoir de mes nouvelles. Marianne enjambait nos deux corps, l’air consternée, et quittait la maison.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
En grandissant, ma sœur devint une fillette délicate et rêveuse, qui avait hérité de Bob ses pommettes hautes – sioux ou non – et de notre mère sa chevelure noire brillante. Elle avait l’air un peu perdue, même quand elle savait très bien où elle était. Les gens aimaient lui faire des cadeaux : il lui arrivait de revenir à la maison avec une boîte de pâtisseries ou un assortiment de fromages dans un sachet, que quelqu’un lui avait mis entre les mains. Comme nous avions généralement faim, j’étais toujours ravie de découvrir ces cadeaux. Marianne s’était remise à voir des hommes, et souvent ne rentrait pas avant que nous nous soyons endormies. Le matin, tout en se préparant pour le travail, elle nous racontait où elle était allée : un restaurant, une fête, une soirée au théâtre. Ses histoires étaient teintées de glamour et de méchanceté : quand elle parlait des gens qu’elle avait croisés, elle les taillait en pièces. Elle voulait nous faire comprendre que rien ne lui échappait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Un enfant qui sait qu’il n’est pas aimé peut acquérir le don d’invisibilité. J’ai appris à passer le plus de temps possible à l’école. J’y allais et j’en revenais très lentement, en faisant durer aussi longtemps que possible chaque pâté d’immeubles. Les week-ends, je volais un peu de monnaie dans les poches de Bob – mon seul et unique crime – et j’achetais des billets au cinéma du bout de la rue, trichant toujours pour enchaîner les séances. Beaucoup de ces films étant destinés aux adultes, j’arrivais à peine à suivre les intrigues, mais je réagissais de manière intuitive à leur rythme, aidée en cela par le défilement des images, par les montées et les descentes de la musique. Je restais assise en tailleur sur mon siège, fascinée, et personne – c’était une autre époque – ne me demandait ce que je faisais là toute seule. J’en vins à chérir mon invisibilité et à jouir de la liberté qu’elle m’offrait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Ils ne se marièrent pas, car le mariage était une institution bourgeoise corrompue, un vestige croulant de l’ordre ancien, et sur mon certificat de naissance ils inscrivirent le nom de jeune fille de ma mère, Brossard. Todd resta à Montréal assez longtemps pour me transmettre sa nationalité américaine et une collection de pièces de monnaie rares qu’il avait apportée du Vermont, pensant pouvoir la vendre pour subvenir à nos besoins. Elle valait en fait beaucoup moins qu’il ne l’avait cru, et par conséquent, j’imagine, nous aussi. Un matin, Marianne se réveilla et constata qu’il avait disparu, laissant un mot confus et mal écrit qu’elle déchira de rage et dont, des années plus tard, elle serait incapable de se rappeler le contenu.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Avec le recul, il me semble que ma sœur n’a jamais été totalement apprivoisée. Quand nous étions petites, Robin disparaissait souvent une heure, un après-midi, une journée. Notre mère, rarement à la maison, ne remarquait rien, mais ces absences me dérangeaient. Je nourrissais une passion pour la régularité ; j’adorais les repas à heure fixe et les petites routines quotidiennes. Tous les mercredis, j’allais à la pizzeria en bas de la rue et, grâce aux billets froissés que notre mère laissait sur le plan de travail, j’achetais une pizza, la rapportais à la maison dans un carton blanc dont le fond était imbibé de gras, et j’attendais. Je ne faisais ça que les mercredis. Le mardi, à l’école, c’était le jour de la bibliothèque, et le jeudi le cours de dessin. La bibliothèque comme le dessin me plaisaient, mais j’adorais savoir ce qui suivrait. Dans mon esprit, chaque jour avait sa couleur – violet pour la bibliothèque, orange pour la pizza, et une grosse tache jaune pour l’éducation artistique. Mises bout à bout, ces couleurs faisaient de la semaine un arc-en-ciel, elles lui donnaient structure et sens. Même à cet âge-là, j’étais une collectionneuse de motifs récurrents, une pie en quête de restes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Cette histoire me fascinait, avec son mélange improbable de pellicules inflammables, de roche glacée et de conservation fortuite, la manière dont cette ville avait préservé son passé en l’oubliant. Alors que la plupart des films muets de l’époque ont été détruits par le feu ou la décomposition, ceux-là avaient été sauvés par l’abandon. Quant à ma sœur, elle m’avait entendue raconter ce genre d’anecdotes pendant des années – j’étais une collectionneuse de petits faits obscurs, notamment tout ce qui avait trait au cinéma – et je pense qu’elle avait dû s’y habituer. Elle m’écoutait, mais dans un tel silence que j’ai mis plus de temps que je n’aurais dû pour comprendre que quelque chose n’allait pas.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   17 mars 2021
Copies non conformes de Alix Ohlin
Mon cœur ne craint pas l’eau profonde.

Il porte son gilet de sauvetage,

cet invisible habit d’amour

et de confiance, et il te raconte cette histoire.

Nancy Willard.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
987 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur cet auteur