AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.27 /5 (sur 150 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Toronto
Biographie :

Allison Hoover Bartlett est une journaliste américaine. Elle découvre le monde secret du livre ancien le jour où un ami lui confie un exemplaire d’un herbier du XVIIème siècle. Intriguée, elle choisit de se frayer un chemin dans ce milieu mystérieux et très masculin.
Elle écrit entre autres pour le New York Times, le Washington Post, le San Francisco Chronicle Magazine.

L’article à l’origine de L'homme qui aimait trop les livres a été repris dans l’anthologie The Best American Crime Reporting 2007. Ce livre a également été sélectionné pour le programme de Barnes and Noble's "Discover Great New Writers".

Source : Editions Marchialy
Ajouter des informations
Bibliographie de Allison Hoover Bartlett   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (90) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   18 novembre 2018
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
J'étais content de trouver pour 2 dollars un livre qui en valait une centaine, mais j'ai rapidement compris que je voulais plutôt collectionner des textes qui avaient eu une influence sur les gens, des livres controversés comme -1984- de George Orwell, des livres importants. (p. 141)
Commenter  J’apprécie          280
fanfanouche24   19 novembre 2018
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
"Les livres ne sont pas des objets inertes mais portent en eux autant de vie que l'âme qui les a fait naître, en effet ils conservent, comme dans une fiole, la puissance et l'essence de l'intellect qui leur a donné le jour." Presque trois cents ans après lui , en 1900, Walt Whitman faisait écho à ce sentiment : " Camarade ! Ceci n'est pas un livre , / Qui touche ceci touche un homme." (p. 156)
Commenter  J’apprécie          250
fertiti65   22 mars 2020
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
Une collection comme la sienne est une quête personnelle. Mais lorsqu'il décidera de s'en séparer, comme c'est le cas de toute collection in fine, l'effort passé à l'assembler se montrera payant, car sa valeur dépassera celle des livres cumulés.
Commenter  J’apprécie          200
fanfanouche24   20 novembre 2018
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
Lors de mon dernier entretien avec Gilkey, j'eus une révélation. Je compris que celui dont je croyais qu'il volait des livres pour passer pour un gentleman, qui se construisait une image toute faite, une identité de façade, était en fait -véritablement- en train de devenir un gentleman. Il étudiait la philosophie, faisait des recherches sur de grands auteurs, lisait de la littérature, il écrivait même des essais et des pièces de théâtre. A travers tous ces efforts, il cherchait à se construire une personne idéalisée. Et l'autre manière de faire naître cette personnalité était de me raconter son histoire. (p. 291-292)
Commenter  J’apprécie          180
fanfanouche24   16 novembre 2018
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
Plus je piochais dans mes piles de livres consacrés à des collectionneurs, plus je pensais au rôle que ces hommes (et quelques rares femmes) avaient joué pour préserver notre héritage culturel. Pour reprendre les mots de Wilmarth Sheldon Lewis, un collectionneur décédé en 1979. "Sains d'esprit ou fantasques. Ils sauvegardent la civilisation ". Ils me fascinaient tous. (p. 231)
Commenter  J’apprécie          180
fanfanouche24   08 novembre 2018
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
Après deux ans de discussions avec Gilkey, j'en avais vu la dorure, si je puis dire, et les rebords. Si je devais le résumer en une phrase, je dirais que c'est un homme pour qui posséder une vaste collection de livres anciens est un moyen d'exprimer sa personnalité : une fois cette collection rendue publique, les gens ne peuvent qu'apprécier le collectionneur. (p. 290)
Commenter  J’apprécie          180
fanfanouche24   09 novembre 2018
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
Avant le salon, j'avais appris qu'il y avait probablement autant de définitions du terme "rare" qu'il y avait de libraires. (p. 32)
Commenter  J’apprécie          180
fanfanouche24   18 novembre 2018
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
On en apprend beaucoup sur une personne en regardant sa bibliothèque. L'attirance de Gilkey pour les livres de la liste de la Modern Library révèle son besoin d'être admiré. Il ne se fie pas à ses propres goûts, mais à ceux des connaisseurs. (p. 126)
Commenter  J’apprécie          170
fertiti65   19 mars 2020
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
Tandis que je vagabondais de stand en stand, de livre en livre, je ressentis moi aussi cette attirance sensorielle ; le toucher des pages épaisses aux bords bruts de coupe, la beauté ciselée des polices de caractères, la tension des couvertures en lin ou en peau de cochon, l'odeur de parchemin.
Commenter  J’apprécie          160
fertiti65   17 mars 2020
L'homme qui aimait trop les livres de Allison Hoover Bartlett
Lorsqu'on les tourne, les pages émettent un craquement étouffé, qui n'est pas sans rappeler le bruit d'un drapeau par un après-midi venteux, et elles dégagent une odeur sèche et boisée, une combinaison de moût et de suavité qui me rappelle les livres de mes grands-parents.
Commenter  J’apprécie          160

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Allison Hoover Bartlett (199)Voir plus


Quiz Voir plus

Un coeur simple

Comment s'appelle-t-il le personnage principal de ce livre, le 'coeur simple' de cette histoire?

Felix
Felicita
Félicité
Féricita

15 questions
657 lecteurs ont répondu
Thème : Un coeur simple de Gustave FlaubertCréer un quiz sur cet auteur

.. ..