AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.91/5 (sur 341 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Alli­son Mont­clair est le pseu­do­nyme d'une auteure anglaise qui a déjà œuvré dans la fantasy, la science-fiction, l’horreur, le théâtre.
Elle a grandi en dévorant les livres de poche d'Agatha Christie et les films de James Bond. Elle est devenu accro aux histoires de crime, d'intrigues et d'espionnage.

"Le bureau du mariage idéal" ("The Right Sort of Man", 2019) est le premier tome d'une série de romans policiers qui met en scène un duo d’enquêtrices: Miss Iris Sparks et Mrs Gwendolyn Bainbridge.

Source : Goodreads
Ajouter des informations
Bibliographie de Allison Montclair   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (70) Voir plus Ajouter une citation
- Passons maintenant au type d' homme que vous recherchez , reprit-elle. (...) . L' âge ?
- Pas trop vieux, enfin, vous voyez. En forme. En bonne santé. Je suis pas garde-malade.
Commenter  J’apprécie          220
L'armement me paraît un domaine très lucratif. Les engins qui explosent seront toujours appréciés.
- Oui, c'est ce qu'a appris mon mari à son détriment définitif.
Commenter  J’apprécie          200
Pendant le Blitz, la famille royale, qui aurait pu se réfugier à Balmoral, avait choisi de rester à Londres. La royauté impose des devoirs vis-à-vis de ses sujets, en particulier en temps de guerre ; les Windsor les avaient acceptés , sans hésitation. La Reine avait même dit qu'elle était assez contente que Buckingham Palace ait été bombardé, car au moins " elle pouvait regarder les gens de l'East End en face."
Commenter  J’apprécie          190
Espion un jour, espion toujours.
Commenter  J’apprécie          210
- A présent, un point plus délicat, ajouta Mrs Bainbridge. La plupart de ces célibataires ont servi pendant la guerre et n'en sont pas revenus indemnes. Certains ont perdu un bras, d'autres une jambe...
- Oh, mon Dieu...
- Nous avons par exemple un gentleman charmant, qui a été grièvement brûlé, dit Sparks. Au début, c'est impressionnant mais, dés qu'il vous parle, vous oubliez son infortune.
- En clair, envisageriez-vous d'épouser un de nos héros, estropié ou défiguré ? la sonda Mrs Bainbridge.
- Je ...je suis supposée dire oui, bredouilla Tillie. Je veux bien aider mais... si j'en épouse un , je suis censée vivre avec lui jusqu'à la fin de mes jours, pas vrai ?
- En effet.
- Alors, j'aimerai bien pouvoir regarder quelque chose d'agréable...pendant le devoir conjugal. Puisque c'est ça qu'ils cherchent, pourquoi moi, j'y aurais pas droit ?
Commenter  J’apprécie          170
- Commissaire Philip Parham, Bureau central, CDI, Lieutenant Kinsey et agent Larkin.
- Enchantée messieurs, déclara Mrs Bainbridge. J'imagine que vous ne venez pas pour chercher l'épouse idéale ?
- Il y a peu de chances, rétorqua Parham. Le motif de notre présence est une dénommée Matilda La Salle, plus connue sous le nom de Tillie La Salle. Je crois savoir que vous la connaissez.
- Il s'agit d'une de nos clientes, en effet. A-t-elle eu à se plaindre de nous ?
- Elle aurait de bonnes raisons. Cependant, je crains qu'elle ne soit pas en état de formuler sa plainte. Elle a été assassinée hier soir.
Commenter  J’apprécie          160
Je n'aurais pas imaginé que la Reine fasse appel à ce genre de femme, mais finalementc'est assez logique. Les grands de ce monde ont besoin des Lady Matheson pour faire leur ménage en coulisse, même si ces dernières portent des gants blancs.
Commenter  J’apprécie          160
- Supportez-vous la douleur, Mrs Baindbridge ? demanda Macaulay.
- Avez-vous déjà accouché, major Macaulay ? répliqua-t-elle du tac au tac.
Commenter  J’apprécie          160
Plus l'amour est grand, plus la perte est tragique.
Commenter  J’apprécie          140
— Trower n’a pas le profil d’un assassin et, si malgré tout il avait
tué miss La Salle, il n’aurait pas été assez stupide pour rapporter
l’arme du crime chez lui.
— Comment peux-tu en être sûre ?
— Il est comptable. C’est un homme organisé.
— « Mort en partie double », déclama Sally d’un ton théâtral.
Pièce comptable radiophonique en trois actes.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Allison Montclair (328)Voir plus

Quiz Voir plus

Capitales de l'Afrique du nord et de l'ouest

Maroc:

Marrakech
Casablanca
Rabat

15 questions
167 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , Capitales , afriqueCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..