AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.26 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : East Orange , le 13/01/1926
Mort(e) le : 9/10/2003
Biographie :

Carolyn G. Heilbrun (13 janvier 1926 – 9 octobre 2003) est une éminente universitaire américaine, spécialiste de la littérature anglaise, du Bloomsbury Group et de l'histoire de la condition féminine, sujets auxquels elle a consacré plusieurs ouvrages.
Sous le nom de Amanda Cross, elle a publié quatorze romans policiers dont l'héroïne principale, Kate Fansler, enseigne à l'université tout en menant ses enquêtes.
Née à East Orange (New Jersey) le 13 janvier 1926, Carolyn Gold passe l'essentiel de son enfance à Manhattan. Après des études à la Birch Watten School, elle obtient son diplôme de Wellesley College en 1947 et se spécialise en littérature anglaise à l'université de Columbia, où elle réussit son doctorat en 1959. Mariée depuis les années 1940 à James Heilbrun, qu'elle a rencontré pendant qu'il était étudiant à Harvard, elle a trois enfants.
Elle enseignera la langue anglaise à Columbia pendant plus de trente ans, de 1960 à 1993. Elle est la première femme titulaire d'une chaire dans le département d'anglais. En tant qu'universitaire, elle enseigne la littérature anglaise classique et moderne, et tout particulièrement le domaine relatif au Bloomsbury Group, où ses livres font figure de référence. Elle écrit également de nombreux articles et ouvrages sur l'histoire de la condition féminine et, là encore, ses travaux font autorité. On citera entre autres ses recherches sur Catherine Des Roches, Gloria Steinem ou encore sur les Lettres portugaises.
Non contente d'adopter un nom de plume, Carolyn G. Heilbrun/Amanda Cross s'invente une héroïne récurrente, Kate Fansler. Célibataire d'âge mûr, Miss Fansler enseigne la littérature à l'université, professe des opinions féministes et résout des affaires de meurtre qui mettent au défi son esprit de déduction, son humour et son tempérament quelque peu iconoclaste, d'autant plus qu'elle ne rechigne pas à discuter politique tout en dégustant de généreuses rasades de Laphroaig en compagnie de son amant, Reed Amhearst, universitaire comme elle, qu'elle finit par épouser sur le tard.
Carolyn G. Heilbrun s'est suicidée à son appartement de New York le 9 octobre 2003. Selon son fils, elle ne souffrait d'aucune maladie mais estimait simplement avoir fait son temps.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (110) Voir plus Ajouter une citation
nameless   20 novembre 2015
Le complexe d'Antigone de Amanda Cross
L'avantage, avec les citations, c'est qu'on peut dire les choses les plus outrageuses par procuration.



Page 106 - Rivages/mystère
Commenter  J’apprécie          260
Yassleo   26 juillet 2016
Le complexe d'Antigone de Amanda Cross
J'ai toujours dit que le secret d'une vie longue et heureuse, c'est de savoir refiler ses problèmes à quelqu'un d'autre.
Commenter  J’apprécie          240
nameless   02 décembre 2015
Insidieusement vôtre de Amanda Cross
Mais il y a au moins une chose qu'elle a pigée : c'est que la docilité, la politesse et l'ardeur au travail n'ont jamais suffi à vous attirer l'attention des nantis si vous n'êtes pas des leurs. Les Noirs et les femmes ont longtemps appliqué la stratégie du zèle et ça ne leur a jamais vraiment réussi.



Page 121 - Rivages/Mystère
Commenter  J’apprécie          220
nameless   19 novembre 2015
Le complexe d'Antigone de Amanda Cross
Je me demande (...), si nous n'aurions pas intérêt à revoir de façon draconienne notre définition du mot "enseigner". N'y a t-il pas trop longtemps que nous envisageons l'enseignement comme un rituel par lequel, nous, les adultes, forts du privilège des ans et d'une supposée sagesse, transmettons à d'innocentes têtes blondes les fruits de notre savoir et de notre expérience ? Et si enseigner était un échange mutuel entre les jeunes et leurs aînés, et que tout ce qu'il y avait à apprendre était ce qu'ils peuvent découvrir en cherchant ensemble ?



Page 29 - Rivages/mystères
Commenter  J’apprécie          190
nameless   15 mars 2016
Justice poétique de Amanda Cross
J'ai encore en tête de nombreux moments de la révolution ou de l'insurrection [étudiante], peu importe le nom qu'on lui donne. L'indicible exaltation qui régnait la semaine où les bâtiments ont été occupés, cette sensation de vivre enfin que, en dépit de tous les problèmes qui se posaient, chacun éprouvait de façon si jubilatoire.



Page 62 - Rivages/Mystère
Commenter  J’apprécie          170
nameless   17 mars 2016
Justice poétique de Amanda Cross
Je touche à la pleine apothéose de la féminité. Avoir eu un doctorat es lettres, enseigner raisonnablement bien, écrire des livres, être une amie et une amante... ce ne sont là que simples escapades hors du rôle tout tracé pour lequel je suis née : conduire un homme à l'autel.



Page 117
Commenter  J’apprécie          170
nameless   01 décembre 2015
Insidieusement vôtre de Amanda Cross
J'ai quelques notions de base de dynamique de groupe, je connais le rôle que joue la désignation d'un coupable, dans une communauté donnée, pour restaurer l'ensemble de ses membres dans leur respectabilité initiale.



Page 19 - Rivages/Mystère
Commenter  J’apprécie          140
sevm57   22 octobre 2016
Une mort si douce de Amanda Cross
C'est assez extraordinaire, cette bonne volonté avec laquelle la vie répond à vos attentes, pour peu que vous acceptiez de la vivre....
Commenter  J’apprécie          110
caryatide   15 avril 2015
Mort à Harvard de Amanda Cross
J'ai toujours été fascinée, au point que c'en est morbide, par ces monstres que sont les grandes institutions : l'armée, l'Eglise ou les universités de haut vol. On dirait d'énormes machines, des mastodontes en pleine digestion, des attractions de fête foraine. C'est plus fort que moi, il faut que je regarde. Et si ces choses se mettaient à évoluer ? On ne sait jamais. Je ne voudrais surtout pas rater ça.
Commenter  J’apprécie          60
sevm57   26 octobre 2016
Une mort si douce de Amanda Cross
A l'évidence, leur ménage n'était pas ce que l'on peut appeler le mariage de deux âmes....
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..