AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.69 /5 (sur 646 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Yorkshire
Biographie :

Amanda Grange est une autrice de romans historiques anglaise.

Amanda Grange est née dans le Yorkshire et a passé son adolescence à lire Jane Austen et Georgette Heyer tout en trouvant aussi le temps d'étudier la musique à l'Université de Nottingham.

Elle a réécrit six livres de Jane Austen, qui relatent des événements du point de vue d'autres protagonistes. Elle a également écrit deux livres publiés sous des noms différents: Murder at Whitegates Manor (comme Eleanor Tyler) et le râteau (comme Amy Watson).


Ajouter des informations
Bibliographie de Amanda Grange   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Citations et extraits (99) Voir plus Ajouter une citation
Un homme qui vient de se fiancer n’est d’agréable compagnie pour personne d’autre que sa promise !
Commenter  J’apprécie          722
[...] C’est une très bonne chose de préserver la distinction de classe dans les limites du raisonnable, en particulier quand l’infériorité sociale va de pair avec une infériorité intellectuelle, mais quand la disparité est minime, c’est une absurdité [...]
Commenter  J’apprécie          533
— Ah oui, je me souviens que vous aviez mentionné les Elliot. C’est sir Walter Elliot qui vous a demandé si vous apparteniez à la branche des Wentworth de Strafford, et vous a tourné le dos en apprenant que ce n’était pas le cas.
— Il ne m’a pas tourné le dos ; il a simplement déclaré qu’il était surpris que les patronymes de la noblesse deviennent si communs, avant de passer à autre chose.
— C’est un peu fort, quand il n’est rien de plus qu’un baronnet. Je n’ai pas envie de fréquenter ce genre d’individus. Ils ne font rien d’utile, mais se donnent des grands airs à cause des hauts faits de leurs ancêtres. Ils appartiennent au passé.
— Alors j’espère que vous le lui direz, afin de ruiner ma réputation dans le voisinage, persifla Edward.
— N’ayez crainte, je n’ai pas entièrement perdu mes manières ni mon bon sens, dans la Marine. Mais je m’accorde le droit de ne pas en penser moins pour autant.
Commenter  J’apprécie          430
Il n'est guère plaisant de se réveiller d'un rêve pour se trouver enfermé dans un cauchemar.
Commenter  J’apprécie          230
Elle ne ressemble à aucune femme que je connaisse. Elle n'est pas d'une grande beauté, pourtant je m'aperçois que je préfère contempler son visage à aucun autre. Elle ne déborde pas de grâce, pourtant ses manières m'enchantent plus que celles d'aucune autre. Elle n'est pas instruite, mais son intelligence lui permet de débattre avec animation.
Commenter  J’apprécie          170
Bien que Mrs Gardiner nous observât tous deux, je ne tentai pas de dissimuler mon admiration pour sa nièce. Au contraire, qu'elle le sache! J'aurais aimé que le monde entier en fut témoin. Je suis amoureux d'Elizabeth Bennet!
Commenter  J’apprécie          150
Je vis Elizabeth sourire et baisser la tête sur son ouvrage. Elle a le sourire facile, et je commence à trouver cela contagieux. Je fus presque tenté de sourire moi aussi.
Commenter  J’apprécie          120
Les femmes ont l'imagination bien prompte : elle bondit de l'admiration à l'amour et de l'amour au mariage en un instant.
Commenter  J’apprécie          120
- Vous êtes trop généreuse pour jouer avec mes sentiments. Si les vôtres sont toujours semblables à ce qu'ils étaient en avril dernier, dites-le moi sans plus attendre. Mon affection et mes voeux sont toujours les mêmes. Mais un mot de vous suffira à me faire taire à jamais.
Il sembla s'écouler une éternité avant qu'elle ne réponde.
- Mes sentiments sont si différents...
Je respirai plus librement.
- ... que je suis reconnaissante que vous puissiez encore m'aimez...
Un sourire me monta aux lèvres
- ... désormais je reçois vos témoignages d'affection avec gratitude... et plaisir...
- Je vous aime depuis si longtemps, répliquai-je en posant avec délice la main sur celle qu'elle venait de glisser à on bras. Je pensais que c'était sans espoir. J'ai essayé de vous oublier, mais c'était impossible. [...].
Commenter  J’apprécie          100
toute personne qui considère Mrs Bennet comme une femme merveilleuse est sujet à plus qu'un petit béguin. Seul l'amour le plus profond peut produire un tel aveuglement !
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin

Quelle est l'année de naissance de Valérie Perrin, l'auteur de "Changer l'eau des fleurs" ?

1937
1947
1957
1967

12 questions
170 lecteurs ont répondu
Thème : Changer l'eau des fleurs de Valérie PerrinCréer un quiz sur cet auteur