AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : Inde
Biographie :

Né en 1958, Amartya Sen a commencé sa carrière universitaire en Inde, avant de devenir professeur à Oxford et Cambridge et professeur invité à Havard. Il a reçu le prix Nobel d'économie en 1998 pour ses travaux sur la théorie du développement humain, sur l'économie du bien être, les mécanismes de la pauvreté et le libéralisme économique.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
L'économie comme vous ne l'avez jamais vue : 99 infographies pour comprendre l'économie de Thomas Ramge et Jan Schwochow aux éditions de L?Organisation L économie comme vous ne l avez jamais vue est un beau livre d économie. Des concepts clés aux tendances les plus récentes, des grands équilibres mondiaux aux nouveaux modèles d entreprises, l économie a été traduite en images, sous forme de magnifiques infographies, vivantes et colorées, dans un format hors du commun. Que nous apprend le voyage d un jean, de la culture du coton au Kazakhstan jusqu à sa livraison en France, sur le commerce mondial ? Comment peut-on schématiser la pensée de Marx, de Keynes, d Amartya Sen ? Qu est-ce que l indice Big Mac ? Quelles seront les compétences les plus recherchées sur le marché du travail dans 15 ans ? Comment l agencement d un supermarché nous pousse-t-il à consommer ? Ludique, étonnant, toujours pédagogique, ce livre nous invite à voir l économie autrement. https://www.lagriffenoire.com/97214-entreprise-l-economie-comme-vous-ne-l-avez-jamais-vue.html Vous pouvez commander L'économie comme vous ne l'avez jamais vue sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
Citations et extraits (7) Ajouter une citation
lesptitchats   25 septembre 2013
La démocratie des autres de Amartya Sen
Lorsque Alexandre le Grand demanda à un groupe de philosophes jaïns en Inde pourquoi ils prêtaient si peu attention au grand conquérant, il obtint la réponse suivante, qui mettait directement en cause la légitimité de l'inégalité : "Roi Alexandre, aucun homme ne peut posséder une plus grande partie de la surface de la terre que celle sur laquelle il se tient. Tu es un homme, comme nous tous, sauf que tu es toujours agité et propre à rien, toujours à voyager si loin de chez toi, et à être un fléau pour les autres comme pour toi-même! (...) Bientôt tu seras mort, et alors tu ne posséderas que la parcelle de terre qui suffira à t'enterrer."
Commenter  J’apprécie          80
Danieljean   25 février 2016
L'idée de justice de Amartya Sen
Il s'agit de décider lequel de ces trois enfants – Anne, Bob ou Carla – doit recevoir la flûte qu'ils se disputent. Anne la revendique au motif qu'elle est la seule des trois à savoir en jouer (les autres ne nient pas) et qu'ils serait vraiment injuste de refuser cet instrument au seul enfant capable de s'en servir. Sans aucune information, les raisons de lui donner la flûte sont fortes.



Autre scénario : Bob prend la parole, défend son droit à avoir la flûte en faisant valoir qu'il est le seul des trois à être pauvre au point de ne posséder aucun jouet. Avec la flûte, il aurait quelque chose pour s'amuser (les deux autres concèdent qu'ils sont plus riches et disposent d'agréables objets). Si l'on entend que Bob et pas les autres enfants, on a de bonnes raisons de lui attribuer la flûte.



Dans le troisième scénario, c'est Carla qui fait remarquer qu'elle a travaillé assidûment pendant des mois pour fabriquer cette flûte (les autres le confirment) et au moment précis où elle a atteint le but, « juste à ce moment-là », se plaint-elle, « ces pilleurs tentent de lui prendre la flûte ». Si l'on entend que les propos de Carla, on peut être enclin à lui donner la flûte, car il est compréhensible qu'elle revendique un objet fabriqué de ses propres mains.



Mais si l'on a écouté les trois enfants et leurs logiques respectives, la décision est difficile à prendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lesptitchats   25 septembre 2013
La démocratie des autres de Amartya Sen
La seconde difficulté concerne la division du monde en civilisations distinctes entraînant des correspondances géographiques ; dans cette division, la Grèce est considérée comme partie intégrante d'une tradition spécifiquement "occidentale". Cela est non seulement difficile à soutenir étant donné la diversité historique des différentes régions d'Europe, mais c'est aussi oublier un élément implicite de pensée raciste dans cette réduction globale de la civilisation occidentale à l'Antiquité grecque.

Dans cette perspective, il n'est pas trop difficile de voir dans les Goths et les Wisigoths, et d'autres peuples européens, les héritiers de la tradition grecque (ils sont tous européens"), alors qu'il existe une grande réticence à prendre en compte les liens intellectuels existant entre les Grecs et les anciens Égyptiens, les Iraniens et les Indiens, et cela en dépit de la préférence que manifestaient les Grecs eux-mêmes -comme l'indiquent les récits de l'époque- à converser avec eux, plutôt qu'à palabrer avec les Goths.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lesptitchats   25 septembre 2013
La démocratie des autres de Amartya Sen
De la même manière, lorsque dans les années 1590, le grand empereur mongol, Akbar, qui croyait au pluralisme et au rôle constructif des discussions publiques, faisait des déclarations en Inde sur la nécessité de la tolérance, et s'activait à organiser le dialogue entre des gens de confessions différentes (comprenant des hindous, des musulmans, des chrétiens, des parsis, des jaïns, des juifs et même des athées), en Europe, l'Inquisition faisait encore rage sans avoir perdu de sa virulence. Giordano Bruno fut brûlé pour hérésie à Rome sur le Campo dei Fiori en 1600, alors même qu'Akbar s'exprimait sur la tolérance à Agra.
Commenter  J’apprécie          40
lesptitchats   25 septembre 2013
La démocratie des autres de Amartya Sen
J'ai, ailleurs, démontré le fait notoire que dans la terrible histoire des famines dans le monde, aucune famine ne s'est produite dans un pays indépendant et démocratique, jouissant d'une relative liberté de la presse. On ne peut trouver d'exception à cette règle, où que nous regardions : les récentes famines en Ethiopie, en Somalie, ou dans d'autres pays soumis à des régimes dictatoriaux ; les famines en Union soviétique dans les années trente ; en Chine la famine de 1958-61 avec l'échec du Grand Bond en avant ; ou à une époque plus lointaine, les famines en Irlande ou en Inde sous une domination étrangère.
Commenter  J’apprécie          20
usagi   01 novembre 2013
La démocratie des autres de Amartya Sen
Considérer la démocratie en termes de débat public, en tant que "gouvernement par la discussion", nous aide aussi à identifier les racines historiques - très profondes - des idées démocratiques de par le monde. L'apparente modestie occidentale qui prend la forme d'une humble réticence à promouvoir le "concept occidental de démocratie" dans le monde non occidental correspond en réalité à l'appropriation impérieuse d'un héritage global, comme s'il était exclusivement celui de l'Occident. Le doute qui existe quant à la "promotion" des idées occidentales auprès des sociétés non occidentales se combine à l'absence totale de doute quant à la conception de la démocratie comme une idée occidentale dans sa quintessence, une conception immaculée de l'Occident.

Cette erreur d'appréciation résulte d'une négligence grossière à l'égard de l'histoire intellectuelle des sociétés non occidentales, mais aussi de l'erreur conceptuelle qui voit la démocratie essentiellement en termes de vote et d'élections, plutôt que dans la perspective plus large du débat public.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
usagi   01 novembre 2013
La démocratie des autres de Amartya Sen
En raison de l'expérience que nous avons des conflits politiques contemporains, en particulier au Proche-Orient, l'islam est souvent dépeint comme une religion qui se caractérise par son intolérance et son hostilité à la liberté individuelle. Mais la présence de la diversité à l'intérieur d'une tradition s'applique aussi tout à fait à l'islam.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur