AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.21 /5 (sur 77 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Penmarc'h , 1987
Biographie :

Amélie B. est ingénieur en agroalimentaire dans un service innovation d'une entreprise d'ingrédients.

"Sans Toi : L'envol" (2016), est son premier roman et le premier tome d'une trilogie.

Elle vit à Deuil-La Barre en Val-d'Oise.

son site : https://ameliebauteur.wordpress.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/ameliebauteur/
Twitter : https://twitter.com/amelieb_auteur?lang=fr


Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Chrichrilecture   24 février 2020
Sans Toi: L'intégrale de Amélie B.
J'accepte ton amour pour Thomas, Je ne pourrais jamais t'en vouloir de penser a lui. Je ne te demande pas de tous oublié, je respecte ton passé. Il fait parti de toi. Il a contribué a façonner la personne que tu es aujourd'hui et c'est cette personne là que j'apprécie. Si tu veux bien accueillir un deuxième homme dans ton cœur, me faire juste une toute petite place, je serai heureux...
Commenter  J’apprécie          140
Chrichrilecture   11 février 2020
Sans Toi, tome 1 : L'envol de Amélie B.
Quelques badauds regardent la scène, appareil photo ou téléphone portable en main. Ils mitraillent ce moment, avides de détails croustillants. Les clichés ont probablement été postés sur les réseaux sociaux. "likés" et commentés par n'importe quel individu. Il n'y a plus aucun respect...
Commenter  J’apprécie          130
KellyAddictionLivresque   11 août 2017
Sans Toi, tome 2 : L'autre vie de Amélie B.
Pour nos dix ans, il m’a offert une alliance. La plus belle surprise qu’il ne m’ait jamais faite, mais aussi la plus belle preuve de son amour pour moi. De mon côté, je lui ai acheté une gourmette, sur laquelle j’ai fait graver un symbole que seuls nous deux pouvons comprendre. Cela ressemble à un joli gribouillis d’art moderne : des lignes mêlées les unes aux autres, formant un dessin assez discret pour un homme. Ce sont nos deux noms entrelacés, la date de notre premier baiser, et le symbole de notre amour : la petite vache Jacqueline, avec qui nous dormons chaque nuit depuis cette fameuse escapade à Belle-Île. Le résultat est magnifique. Pour cette année un peu particulière, j’ai voulu lui offrir un pendentif du même style. J’ai demandé au bijoutier d’ajouter sur le dessin le prénom que nous avons choisi pour notre enfant. C’était le symbole de notre vie. Je prends la petite boîte dans mes mains et je l’ouvre. Encore une fois, l’artiste a réussi à dessiner quelque chose de sobre et de beau. Je souris, pensant à la réaction qu’aurait dû avoir Thomas. Il aurait adoré. Enfin, je le croyais jusqu’à hier… Aujourd’hui, je ne sais plus. Je refoule difficilement une autre vague de larmes, l’émotion est grande. Je caresse du bout des doigts ce petit bout de métal froid. J’hésite quelques instants, puis finalement, je le jette de toutes mes forces dans le lac. Emblème d’une ville où pour la première fois de ma vie, je me suis sentie trahie par le seul homme que j’ai aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chrichrilecture   21 février 2020
Sans Toi: L'intégrale de Amélie B.
Tome 2

Je me suis promenée dans Paris, j'avais besoin de prendre l'air. Et puis...J'ai bu, j'ai pleuré, j'ai déprimé...

Ma pauvre... Tu aurais pu m'appeler.

J'avais besoin de ça. D’ètre mal. D'évacuer mon chagrin dans l'alcool. Avant, je ne comprenais pas les gens qui faisaient ça. Maintenant, si. Tous les problèmes s'évaporent. Ton corps se détend. Ton esprit divague. Tu te sens libre. Plus rien n'a d'importance. C'était tellement facile... Et puis, en me réveillant le lendemain, j'ai pris la décision de partir.
Commenter  J’apprécie          20
KellyAddictionLivresque   07 mai 2018
La fille aux cheveux roses de Amélie B.
- Alors pourquoi avoir totalement changé?

- Cette image de petite fille sage ne me correspondait pas... je suis... différente.

- Pour être différente, tu es différente, dis-je tout bas de peur de la vexer. Tu n'as pas l'air d'avoir de limite.

- Non, je n'en ai plus : je fais ce que je veux, quand je veux... Ça c'est cool! La liberté! s'exclame-t-elle, pleine de vitalité.

- C'est quand même un peu extravagant...



Sa main qui grattait nerveusement le bois du bureau s'arrête immédiatement. Elle me fusille du regard, redescend de son perchoir et vient se poser juste en face de moi.

- Comment ça extravagant? Par rapport à quoi? A qui? Je rentre pas dans le moule de petite fille à papa, alors tu me trouves extravagante?



Chloé s'agace et parle de plus en plus fort. J'hésite mais tente tout de même :

- Désolé, je ne voulais pas te contrarier...

- Ce genre de remarque me soûle... Vous êtes touts pareils. Vous jugez sans essayer de comprendre, vous pensez être au dessus de tout parce que vous êtes nés sous une bonne étoile. LA vie ,'est pas toujours aussi simple. Perso, elle ne m'a pas épargnée... alors je l'emmerde et c'est pareil pour tous ceux qui ne sont pas contents.



Le regard perdu dans le vague, elle ajoute doucement après une pause :

- La vie est courte... autant ne pas la gâcher avec des principes débiles.

Puis elle ramasse ses affaires et s'en va, sans un mot de plus.



Je reste médusée par cette rencontre hors du commun. Chloé est un personnage haut en couleur, dont les cheveux ne sont que la partie visible de l'iceberg! Je n'aurais jamais imaginé avoir une telle discussion avec elle. Malgré son air provocateur, elle semble bien plus abordable qu'elle n'y paraît et, surtout, plus agréable que ses copains du A4.

Je me rappelle alors ce que j'ai ressenti lorsque je l'ai vu pour la première fois. De l'incrédulité face à son regard si assuré et insaisissable. Une certaine attraction, face au magnétisme paradoxal qu'elle dégage, de la peur aussi, devant tant de singularité. Qui se cache derrière cette chevelure rose et ces paroles si éclairées?

Définitivement, elle m'intrigue. Je me lance à sa poursuite et l'interpelle dans le couloir, mais avant que je ne l'atteigne, elle se retourne et secoue la tête et l'index en signe de négation, m'indiquant clairement que ses confidences d'un soir étaient une simple parenthèse.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresque   28 août 2017
Sans Toi, tome 3 : L'affront de Amélie B.
Les enfants couchés, bordés et presque endormis, je rejoins Max dans notre chambre. Il est allongé sur le lit, les bras croisés sous sa tête, les yeux grands ouverts et le regard dans le vide. Je m’installe à côté de lui. J’essaie d’en savoir un peu plus, je lui pose quelques questions. Il reste de marbre, muet comme une carpe.



- La dernière fois que tu m’as menti, ou que tu as agi de la sorte, rappelle-toi comment ça s’est fini.



Je me tais un instant. Ses cachotteries avaient fortement contribué à mon départ quelques années plus tôt, j’aimerais qu’il s’en souvienne. Il tourne enfin la tête vers moi. Je sonde l’intérieur de ses pupilles, espérant y trouver des réponses, mais il est imperturbable. J’insiste :



- Max, dis-moi ce qui se passe.



Il finit par me répondre, d’une petite voix.

- Ça n’a rien à voir avec toi…



- Ton comportement est très inquiétant, les enfants sont énervés contre toi, tu me dois des explications.



- Je ne peux rien te dire… Pas maintenant. J’ai besoin de réfléchir, seul.



Je panique.

- Seul ? Tu… Tu comptes nous quitter ?



- Non, non. N’aie pas peur, ça ne vous concerne pas du tout. C’est… C’est juste…



- Quoi ?



- Béa, promis, je te parlerai… Plus tard. Laisse-moi essayer de gérer seul, pour l’instant.



Il me prend dans ses bras, m’enlace fort, et nous restons un long moment serrés l’un contre l’autre. Ça me rassure un peu, mais je ne pourrai pas me contenter de si peu. Je dois le faire parler le plus vite possible. Cette conduite n’est pas constructive, ni pour notre couple, ni pour la famille. Finalement, nous nous endormons ainsi, tout habillés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AngeliqueLeslecturesdangelique   12 mai 2019
Le doux parfum des marguerites de Amélie B.
Quand mes yeux découvrent avec effroi le spectacle environnant, je me redresse d'un coup, manquant presque de tomber à la renverse.

Ahurie.

Assise seule sur un banc du port d'Ibiza, je reste interdite face à l'effervescence d'un marché en pleine installation.

Tout s'explique : le malaise, la bizarrerie de mes sensations, le froid, les bruits inhabituels… Que m'est-il arrivé ? Que signifie cette mauvaise blague ? En massant mes tempes, je me creuse les méninges… Il y a forcément une explication rationnelle.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   09 novembre 2016
Sans Toi, tome 1 : L'envol de Amélie B.
Je voulais être mariée à vingt-cinq ans, avoir deux enfants avant trente ans, habiter une grande maison que j’aurais imaginée et construite avec mon mari. Je voulais un grand jardin pour pouvoir y mettre une piscine, et plein de belles fleurs. J’imaginais un lieu où il fait chaud, peut-être le Sud-Ouest, un endroit proche de la mer pour s’allonger sur la plage, lire tout l’après-midi, se baigner et manger des glaces. Je me voyais aller chercher mes enfants à l’école et les déposer à un cours de guitare ou de planche à voile. Je pensais leur cuisiner de bons petits plats tous les soirs, et les épuiser en les faisant courir dans le jardin. Je voulais aussi un chat.

Ce ne sont que des rêves de fillette. Aujourd’hui, je me suis habituée aux désagréments de la vie à Paris, ils font partie de mon quotidien, je n’y prête plus attention. Habiter la plus belle ville du monde a aussi beaucoup de charme.
Commenter  J’apprécie          00
slamandin   11 mai 2020
Gourmandises de Noël de Amélie B.
De quoi se mêle-t-il ? Je fais ce que je veux. J’ai seize ans et je fais ce que je veux depuis que je suis partie de chez mes parents. Mes parents… Quels parents ? Qu’est-ce que ce mot signifie ? Rien. Du vent. Je n’ai plus de parents. Je suis seule dans ce monde d’abrutis finis. Livrée à moi-même
Commenter  J’apprécie          10
AngeliqueLeslecturesdangelique   14 mai 2018
Gourmandises de Noël de Amélie B.
La saison des fêtes approche. Les jours raccourcissent, la température baisse et l'ambiance est propice aux couvertures, plaids, chocolats chauds, bougies à la cannelle et lectures de toutes sortes. Que vous croyiez à la nativité ou au vieux monsieur habillé de rouge, vous attendez impatiemment la distribution des cadeaux. Ce moment rempli d'enchantement où en déballant un paquet vous aurez le plaisir de découvrir l'une de ces boîtes pleines de douceurs.

C'est exactement ce que vous offre la crème des auteurs indépendants [...], réunis sous la bannière du «Club des Indés».[...]

L'esprit de Noël vous attend au bout du chemin et vous murmure dès à présent de fabuleuses histoires...
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
61 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..