AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.29 /5 (sur 253 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lille , 1983
Biographie :

Amélie De Lima est professeure de français langue étrangère dans un collège.

Elle a toujours été passionnée par la lecture et l’écriture, raison pour laquelle, elle s’est plongée dans les études littéraires.

"Le silence des aveux" (2017) est son premier roman.

Elle est actuellement expatriée à Barcelone.

son site : https://ameliedelima.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100006076814803



Ajouter des informations
Bibliographie de Amélie de Lima   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (68) Voir plus Ajouter une citation
LabiblideVal   09 mars 2019
Les blessures des anges (À fleur de bruine) de Amélie de Lima
Alors, dans un instant aliéné, elle se laissa tomber sur les rails, légère comme un oiseau, caressant de ses ailes les bras de fer de son invité.
Commenter  J’apprécie          70
AngeliqueLeslecturesdangelique   15 octobre 2020
Dans ma maison sous terre de Amélie de Lima
Recroquevillée dans une valise, les jambes pliées contre sa poitrine, Clémence avait cessé de pleurer. Elle avait compris que personne ne viendrait l'aider, que personne n'ouvrirait la sangle de la malle dans laquelle elle était enfermée.

Elle avait bien hurlé pendant de longues minutes, respirant une odeur rance d'humidité, priant de toutes ses forces pour se réveiller de ce terrible cauchemar. [...]

Elle gratta alors les parois de cuir épais et y laissa ses ongles, incrustés dans la peau de la valise prête à devenir son tombeau.

Au fond de son petit cœur d'enfant, elle savait qu'elle ne survivrait pas. Elle ne se souvenait pas de la façon dont elle avait fini là-dedans. Elle ne connaissait pas non plus la raison pour laquelle on lui avait fait subir tant de souffrances et pourquoi on avait dévidé de la reclure dans cette valise étriquée. Elle savait juste qu'on l'avait abandonnée ici, dans le sous-sol de cette maison.
Commenter  J’apprécie          50
Amélie de Lima
ameliedelima   02 novembre 2021
Amélie de Lima
"Le roman noir se brode, se surpique, se travaille comme de la dentelle. Il doit être delicatement confectionné pour conserver la beauté des mots dans la laideur des propos."

Amélie De Lima.
Commenter  J’apprécie          50
LabiblideVal   29 avril 2021
Dans ma maison sous terre de Amélie de Lima
Tout ce qu'elle voulait, c'était vivre une existence normale, sans avoir à lutter contre ces chuchotements qu'elle seule pouvait percevoir.
Commenter  J’apprécie          50
Julitlesmots   19 août 2017
Le silence des aveux de Amélie de Lima
" On lui a scalpé les cheveux à grands coups de ciseaux, comme vous pouvez vous-même le constater.

Il désigne d'un coup de menton, le crâne saccagé de l'adolescente, auréolé d'une énorme touffe de cheveux. "
Commenter  J’apprécie          40
Heavenly_   10 octobre 2020
Dans ma maison sous terre de Amélie de Lima
Son père ne cessait de lui dire qu'il était con. Qu'après l'avoir vu toute sa vie derrière la vodka, il aurait dû apprendre à ne pas danser avec elle.
Commenter  J’apprécie          40
LabiblideVal   29 avril 2021
Dans ma maison sous terre de Amélie de Lima
Au fond de son petit cœur d'enfant, elle savait qu'elle ne survivrait pas. Elle ne se souvenait pas de la façon dont elle avait fini là- dedans. Elle ne connaissait pas non plus la raison pour laquelle on lui avait fait subir tant de souffrances et pourquoi on avait décidé de la reclure dans cette valise étriquée.
Commenter  J’apprécie          30
LectureChronique   20 octobre 2020
Dans ma maison sous terre de Amélie de Lima
Lorsque Clémence est née et qu'on l'a mise dans mes bras, je n'ai rien ressenti. Absolument rien, le néant. Ca peut paraître bizarre, n'est-ce pas ? J'avais cru que je pleurerais de joie en sentant son petit corps contre le mien, peau contre peau ; pourtant, je suis restée de marbre.
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar   03 avril 2020
Voix nocturnes de Amélie de Lima
- On ne parle pas à table, je t’ai dit !

- Pardon papa, répondit-elle les yeux baissés.

- Je m’en fiche pas mal de ton pardon. Lève-toi.

- Mais papa…

- Écoute ton père Catherine.

- Lève-toi et place des mains sur le bord de la table.

- Papa…

- Tais-toi et fais ce que je te dis !

Dix coups de ceinture résonnèrent alors dans la salle à manger, durant 40 longues secondes, étouffés par les cris sourds d’une petite fille en pleurs
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar   20 mai 2022
Juillet Noir de Amélie de Lima
Estelle avait décidé de troquer son carré long ondulé contre une coupe à la garçonne. Elle ne supportait plus cette tignasse qu'il avait empoignée. Elle les aimait pourtant, ses cheveux ; comme on aime être un être cher, comme on aime un être cher, mais le souvenir de cette nuit-là était bien plus fort que l'amour qu'elle leur portait. Chaque fois qu'elle les brossait le matin, elle sentait les mains de l'homme les agripper derrière elle. Ce soir-là, ses cheveux devinrent une arme qui avait agi contre elle. Lorsqu'elle arriva au salon, de bon matin, elle fut prise en charge par Martin, un coiffeur recommandé par sa mère.

- Qu'est-ce qu'on fait ? lui avait-il demandé.

- On coupe tout.

- Comment ça, tout ? 

-Tout, je veux tout couper. Faites-moi une coupe très courte, s'il vous plaît. Le coiffeur leva les yeux au ciel, se demandant ce qui pouvait bien lui passer par la tête pour désirer un tel changement.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

LNHI-64972

Ce personnage est né ..#.. , (à suivre)

en Italie
en Belgique
aux USA
en France

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : personnes âgées , alimentation , sucreries , prince , GorillesCréer un quiz sur cet auteur